Rechercher sur le site :
Vous êtes ici : Accueil > S’informer > Chiffres clés > Nouvelles drogues de synthèse

Vos questions nos réponses
Drogues Info Service 0800231313, Ecoute Alcool 0811913030, Ecoute Cannabis 0811912020

Zoom - Zoom + Imprimer Envoyer par mail Enregistrer au format PDF

Nouvelles drogues de synthèse





La consommation d’ecstasy est en baisse, mais les nouveaux produits de synthèse (NPS) se diffusent largement via internet et une nouvelle substance est identifiée chaque semaine en Europe.

Consommations (2010, 2011)

⇓ 1,9 % des jeunes de 17 ans ont expérimenté l’ecstasy et 2,7 % des adultes

L’expérimentation d’ecstasy poursuit la baisse amorcée en 2002 et concerne 1,9 % des jeunes de 17 ans (2,2 % des garçons et 1,6 % des filles). En 2010, 2,7 % des 18-64 ans l’ont expérimentée et 0,3 %, soit 130 000 personnes, en ont consommé dans l’année.

Interpellations (2010)

⇓ 203 interpellations pour usage d’ecstasy

Les interpellations relatives à l’usage d’ecstasy diminuent depuis 2005. En 2010, 203 usagers et 63 usagers-revendeurs ou trafiquants d’ecstasy/MDMA ont été interpellés.

Saisies (2012)

⇓157 000 comprimés d’ecstasy saisis

Les saisies d’ecstasy (données 2012 non définitives) s’effondrent et sont divisées par 10 par rapport à l’année précédente, soit le plus bas niveau historique. Compte tenu de leur caractère erratique, il est difficile de tirer de ces données un enseignement sur l’état du marché. La France étant aussi un pays de transit, une part importante des quantités saisies est destinée aux voisins européens (Royaume-Uni et Espagne notamment).

Disponibilité des NPS (2011, 2012)

⇑ 60 nouveaux produits de synthèse répertoriés entre 2008 et 2012

Les nouveaux produits de synthèse (NPS) désignent un éventail de substances qui imitent différents produits illicites (ecstasy, cocaïne ou cannabis). Souvent disponibles à la vente sur Internet, la plupart ne sont pas inscrits sur la liste des stupéfiants lors de leur apparition.

Entre 2008 et 2012, 60 nouvelles substances ayant circulé au moins une fois en France ont été recensées. Plus de 200 substances ont été répertoriées en Europe depuis 1997, dont une nouvelle identifiée par semaine en 2011 et 2012.

La grande majorité de ces NPS appartiennent à la famille des cathinones de synthèse ou des cannabinoïdes de synthèse.

Une étude sur l’offre sur Internet a recensé 32 sites francophones de vente en ligne fin 2011. L’intérêt pour ces NPS commence à se diffuser au sein de groupes d’usagers de drogues plutôt expérimentés. Les stratégies marketing des vendeurs visent également un public plus jeune et novice. Plusieurs cas d’intoxications sont signalés.

Prix (2012)

6 euros le comprimé d’ecstasy

Le prix du comprimé d’ecstasy (passé de 15 euros en 2000 à 6 euros en 2006) se stabilise autour de 6 euros.

La MDMA se vend maintenant aussi sous forme de poudre pour environ 60 euros le gramme. Les variations de part et d’autre de ces moyennes sont très importantes.

La majorité des NPS sont proposés à des prix entre 8 et 20 euros le gramme.

Le classement d’un produit n’entraîne pas forcément sa disparition, mais peut avoir des répercussions à la hausse sur son prix.



Dernière mise à jour le 10 juillet 2013.
 

Dico des drogues

Rechercher une drogue :

En savoir plus

 
 

A la une

 ABC  DEF  GHI  JKL
 MNO  PQRS  TUV  WXYZ
 
 

Ressources

Nouveaux produits de synt (...)

Au sommaire : Chimie et drogues, histoire (...)


Le slam : 1ère enquête  (...)

Le slam n’est pas seulement un art oratoire. (...)


Nouveaux produits de synt (...)

Les appellations « nouveaux produits de (...)


 
Qui sommes nous ? | Informations légales | Lexique | Plan du site | Nous contacter | Identification | Inscription | Charte du site | Flux RSS RSS
6