Par chat

Chattez avec
Drogues Info Service

Par téléphone

Drogues Info Service répond
à vos appels 7 jours sur 7

Contactez-nous

Vos questions / nos réponses

Drogues Info Service répond
à vos questions

Posez votre question

Adresses utiles

PDF Imprimer EnvoiMail

Attention, de la cocaïne coupée par de la scopolamine circule actuellement en France

Par Drogues info service Voir les commentaires

Plusieurs cas d’intoxications sévères ont nécessité des hospitalisations en Seine Saint Denis depuis le 6 juillet 2016, concernant des consommateurs habituels de cocaïne par voie nasale.
Les troubles présentés comprenaient un état d’agitation associé à des hallucinations.
Les analyses menées ont révélé la présence de cocaïne à des taux relativement bas et de scopolamine à des taux relativement élevés, autour de 15%. La scopolamine est inscrite sur la liste des substances vénéneuses.

Les signes inquiétants
Les premiers signes d'intoxication aiguë sont : sécheresse des muqueuses, dilatation des pupilles, trouble de l'accommodation (pour voir net à certaines distances), nausées, vomissements, tachycardie, hypertension artérielle.
A plus forte dose : agitation, confusion, hallucinations, état délirant, convulsions, hyperthermie et dépression respiratoire pouvant entrainer le décès.
Les effets peuvent durer plus de 24 heures.

Les précautions à prendre
Si vous êtes consommateur de cocaïne, pensez à prendre en compte ces conseils de réduction des risques :
- Évitez de consommer seul. Identifiez une personne à prévenir en cas de besoin.
- Commencez par tester une petite quantité et attendez le temps nécessaire afin d’évaluer les effets du produit.
- Évitez tous les mélanges, y compris avec l’alcool et les médicaments.
- Espacez les séances de consommation.
- Rappelez-vous que les doses habituelles chez un consommateur ne peuvent pas servir de modèle pour un autre : les effets de la cocaïne dépendent du contexte de consommation et de la sensibilité de chacun.
- Si possible lors de l’achat d’un nouveau produit, avant sa consommation, faites analyser sa composition par la méthode CCM, développée dans certaines structures d’accueil ou en milieu festif. La composition des produits obtenus via le marché parallèle est très variable d’un échantillon à l’autre.

En cas de signes inhabituels pour vous-même ou pour d’autres personnes (agitation, hallucination, sécheresse buccale…), n'hésitez pas à vous rendre dans un service des urgences ou à contacter le SAMU en composant le 15.

Réagir