Par téléphone

Drogues Info Service répond
à vos appels 7 jours sur 7

Contactez-nous

Vos questions / nos réponses

Drogues Info Service répond
à vos questions

Posez votre question

Adresses utiles

PDF Imprimer EnvoiMail

NBOMe : une substance peu connue mais dangereuse

Par Drogues info service Voir les commentaires

Alors que la presse (1) a annoncé un premier décès en France suite à une consommation de NBOMe, Drogues info service fait un point rapide sur ce que l’on sait de cette substance.

Une « nouvelle » drogue illégale

Le NBOMe est une drogue hallucinogène qui fait partie de la vague des « nouvelles substances psychoactives » créées depuis quelques années pour contourner les lois. Cette substance et ses dérivés n’est cependant plus ni tout à fait nouvelle ni légale : elle a été classée parmi les stupéfiants en 2015.

Elle est souvent présentée comme un substitut du LSD. Elle a été parfois vendue sous le nom de « mescaline synthétique ». Elle existe sous différentes formes : poudre blanche, liquide ou buvards imprégnés.

Pourquoi est-elle dangereuse ?

De nombreux cas d’intoxication au NBOMe ont été rapportés en Europe dont plusieurs mortels (2). Les dangers de cette substance tiennent à plusieurs facteurs. Tout d’abord elle a une action psychoactive à faible dose et le seuil potentiel de surdosage est donc très bas. Elle peut être confondue avec d’autres drogues. C’est ce qui s’est passé récemment en France: la personne décédée pensait consommer de la cocaïne. Les produits en circulation contiennent des quantités très variables de cette substance, exposant l’usager à un risque important de surdosage.

Drogues info service recommande de ne jamais consommer seul une drogue et de réagir rapidement en appelant les secours en cas de malaise. Devant chaque nouveau lot de drogue, même si l’on croit connaître sa composition, il est conseillé de n’en prendre qu’une petite quantité pour tester l’effet que le produit a sur soi.

 Sources :

(1) Un premier décès en France à cause de la nouvelle drogue NBOMe (L'Express)

(2) 25I-NBOMe - évaluation des risques (EMCDDA, en anglais)

Réagir