Par téléphone

Drogues Info Service répond
à vos appels 7 jours sur 7

Contactez-nous

Vos questions / nos réponses

Drogues Info Service répond
à vos questions

Posez votre question

Adresses utiles

Forums pour l'entourage Télécharger en pdf Imprimer Envoyer à un ami

COMPRENDRE UN CONSOMMATEUR D’HEROINE

Par Mila16

Bonjour,

Je suis la conjointe d’une personne qui a consommé de l’héroïne pendant plusieurs années mais qui essaye de s´en sortir.. je suis de l’autre côté et j’ai tellement l’impression que c’est si dur de se comprendre ... 9 ans que je suis en couple et c’est la première fois que je franchis le pas d’écrire sur un « forum » car argumenter sur le sujet avec mon conjoint est impossible... je n’accepte pas la situation, je déteste la drogue et je n’arrive pas a comprendre pourquoi c’est si facile d’en reprendre si la personne nous affirme que la chose qu’il regrette au monde c’est d´avoir touché un jour à cette merde ... Beaucoup de déceptions car j’ai souvent retrouvé des choses et il me mentait ouvertement et je pense qu’il se ment a lui même aussi ... je n’ai aucune confiance en lui car c’est un éternel recommencement ... j’ai a chaque fois l’espoir que cette fois c’est la bonne ... mais non ... ducoup j’aimerais pouvoir en discuter avec des personnes de mon cas, avoir des solutions non pas pour lui mais pour moi, comment mieux prendre les choses, pas rentrer dans des crises de nerfs lors des fameuses découvertes ...

Fil précédent Fil suivant

12 réponses


Niflor - 07/06/2019 à 15h55

Bonjour Mila16,

Je suis dans le même cas que le tien.
Mon expérience et les multiples discussions que j'ai pu entretenir avec des personnes connaissant le problème m'ont appris qu'un héroïnomane le restera toujours. Seuls quelques rares cas arrivent à s'en sortir malheureusement.
Ils sont très certainement en souffrance, c'est triste. Ce qui est triste aussi, c'est que cette souffrance se transmet aux plus proches. Qui souffre le plus de la situation ? Je n'en sais rien...

Eux ont fait le choix de commencer à consommer en connaissant les aboutissants ; pas nous. Par contre, nous, nous pouvons faire le choix de continuer à vivre comme ça ou de partir.

Je ne suis pas certain qu'il est possible d'arriver à mieux prendre les choses, le mal est toujours dans les parages, impossible de rester serein.

As tu vraiment envie de continuer à vivre dans l'attente d'une amélioration qui ne viendra certainement jamais ?

Désolé pour ma vision pessimiste, mais j'endure ça depuis des années et il n'y a pas un jour, une heure, qui passe sans que je pense à tout ça, et me force à me taire car je sais depuis longtemps que le dialogue ne mènera qu'à des mensonges.

Mila16 - 07/06/2019 à 20h37

Bonsoir Niflor,

En effet je me retrouve beaucoup dans ce que tu dis, je me vois absolument pas vivre une vie comme cela ... mais ce qui me fait rester c’est que c’est quelqu’un de bien a coté de sa... attentionné, respectueux, un très bon papa ... un passé très difficile l’a mené jusqu’a la drogue malheureusement... et sa été son seul échappatoire dans les moments les plus durs ... Mais la drogue prend malheureusement trop de place dans notre relation . J’ai l’espoir qu’un jour il arrive a gérer ses moments de faiblesse autrement mais je commence à être a cours de solution...

Niflor - 10/06/2019 à 09h29

Ce n'est pas à toi de trouver des solutions... Pour ma part, je sais maintenant qu'attendre ne sert à rien, juste à avoir gâché du temps.

Je peux lui trouver les mêmes excuses (passages difficiles qui l'ont forcée à consommer), où constater qu'elle s'occupe plutôt bien de ses enfants... Ils y a des moments où ils vont "bien" et on se dit que tout est terminé... Mais en réalité, c'est qu'ils ont juste suffisamment de produit.

Mais sais tu vraiment ce qu'ils sont capable de faire pour se procurer leur dose ? Qui ils fréquentent (donc tes enfants sont plus ou moins liés à ces fréquentations)? De la drogue traîne t elle à la portée des enfants ? Acceptes tu de couler financièrement à cause de son addiction ?

Je pourrais te poser des dizaines que questions comme celles ci. Pour moi, drogue rime avec danger, surtout quand des enfants sont au milieu de tout ça.

Mila16 - 10/06/2019 à 12h52

Je suis complètement d’accord avec toi. Justement je lui ai toujours dis si un jour tu n’arrives pas à subvenir aux besoins des enfants ou si tu mets en danger les enfants la sa serait la fin ! Mais j’en suis pas la ... justement je puise ma force aupres de mes enfants pour tenir car on est une belle famille et me couper de tous serait très difficile... Lui non plus en ai pas la, il a entreprît plusieurs démarches pour se faire aider, il est loin de consommer tous les jours, ce n’est pas un zombie alors je me dis qu’on peut peut-être encore essayer ... mais c’est vrai que je ne compte plus les déceptions qui me décourage avec le temps mais sans sa c’est vraiment quelqu’un de bien et sa serait triste de détruire des enfants (oui car je pense a eux avant moi) car je cache pas que s´ils étaient pas la je serais pas entrain d’en parler ici , j’aurais tous lâché depuis longtemps ...

Niflor - 14/06/2019 à 11h40

Je serais parti depuis longtemps aussi si les enfants n'étaient pas là. On reste pour eux, mais ne ressentent ils pas la malaise ?
De mon côté, la communication sur le sujet est impossible, elle me fait passer systématiquement pour quelqu'un de parano... C'est très dur à vivre, surtout que je sais que je ne me trompe pas. Depuis pas mal de temps, je trouve tous les jours des sachets vides avec des restes à l'intérieur qui trainent dans la maison, dans ses poches, dans les poubelles, sous les meubles... Je ne sais pas quelle quantité contient un sachet mais sa conso me semble assez importante.
Là où, pour ma part, ça va trop loin, c'est qu'elle a laissé de l'héro, sans s'en rendre compte certainement, à la portée des enfants.
J'ai décidé de mettre un terme à tout ça.

Puntacana - 14/06/2019 à 12h13

Bonjour, ce post m'affecte tout particulièrement car tout comme vous je subi la même situation.

Je suis partagé entre le souvenir de la personne qu'il était avant cette addiction, et la personne odieuse et violente qu'il est devenu.

J'aimerai mettre terme à tout ceci pour moi même, mais aussi pour notre fille. Je me trouve tellement ridicule de culpabiliser à l'idée de le laisser... J'ai cette impression de le laisser couler si je fais ça et l'abandonner... Pourtant au fond je sais qu'il ne changera pas, par manque de volonté. Comment avez vous eu votre déclic ?

Mila16 - 14/06/2019 à 13h29

Niflor c’est vrai qu’il nous font passer pour des paranos alors qu’on leur montre ce qu’on a trouvé, ils sont complètement dans le déni et le mensonge aggrave encore plus les choses ... sujet très très sensible on ne se comprend pas . Sa quantité a l’air en effet importante mais arrive tu a remarquer son état lorsqu’elle consomme ? J’avoue avoir du mal ... les moments ou tous va bien finalement me font peur que je me dis que la drogue y est pour quelque chose ou peut-être pas ... Si je comprends bien tu as mis un terme a la relation ? Avait-elle fait le nécessaire pour être aider ?

Puntacana bonjour,
Cela doit être encore plus difficile pour toi si tu l´as connu avant l’addiction, je l’ai connu il était sortis de sa c'était son passé et il avait déjà fait une cure ... moi qui ne connaissait rien a tous sa je l’ai cru je me suis certainement une adolescence rebelle du aux événements de la vie douloureux ... mais comme je l’explique au moindre moments de faiblesse c’est repartis ... Si j’etais plus informé sur le sujet je n’aurais jamais entrepris la relation... Je pense que tous le monde dans notre cas se sent mal a lˋidée de les laisser de peur que sa soit la descente au enfers... Pour ma part il y a de la volonté malgré tous cure, centre d’addictologie, psy, hypnotiseur mais avec des rechutes. Je reve d´une vie normal si vous saviez ...

Niflor - 14/06/2019 à 14h41

Mila16,
Je n'ai pas encore mis de terme à notre relation, j'en ai juste pris la décision. Avant toute chose, je cherche à avoir des informations juridiques, je veux protéger mes enfants de la drogue.
Il y a 6 ans environ elle avait fait les démarches pour se soigner mais bon... je te laisse imaginer le résultat. A cette époque, je pouvais voir facilement quand elle consommait, mais maintenant plus rien. Tout est soigneusement dissimulé.

Puntacana,
Bonjour,
Je n'ai jamais eu de déclic ; je suis encore partagé et indécis, comme toutes les personnes dans notre cas je pense. Ils arrivent très facilement à nous faire penser que c'est nous qui avons un problème et ça sème encore plus le doute.
Mais je me dis que si je ne fais rien, je regretterai toute ma vie si un problème arrive aux enfants à cause de ça. Sont ils en sécurité quand ils sont en voiture avec elle ? Les amène t elle chez des dealeurs ? Voient ils des choses qu'ils ne devraient pas voir à leur age ? Et si ils mettent la main sur de la drogue ?? Sont ils vraiment heureux ?
Et puis, j'en ai marre d'attendre des choses qui n'arriveront jamais, d'avoir le sentiment de passer à côté de ma vie.

Mimi cracra - 15/06/2019 à 00h37

J'ai pas lu tout le fil d'actualité mais pour ma part j'ai aussi découvert il y a plrs années que mon conjoint consommait cette merde ainsi que de la cc.
Ça a été très dur à vivre car bcp de mensonges et moi très naïve à l'époque.
J'ai voulu me séparer au bout de qqes années et il a finit par aller à l'hôpital au service addictologie pour se soigner
Cela fait maintenant 6 ou 7ans qu'il est sous traitement et Dieu merci ça se passe bien malgré des débuts difficiles car 3 rechutes. Je suis allée voir son médecin pour en parler il mavait dit que c'était très fréquent et de pas baisser les bras. Ce que j'ai fait car nous avons des enfants et pour le moment de ce côté ça va .

Répondre au fil Retour