Par téléphone

Drogues Info Service répond
à vos appels 7 jours sur 7

Contactez-nous

Vos questions / nos réponses

Drogues Info Service répond
à vos questions

Posez votre question

Adresses utiles

Forums pour l'entourage Télécharger en pdf Imprimer Envoyer à un ami

Cocaine et famille

Par Lasteph2188

Bonjour,
Je suis avec mon conjoint depuis 8 ans et je l ai toujours connu prenant de la cocaine. Au fur à mesure de notre relation je lui ai demander d’arrêter car non compatible avec la vie de couple que je souhaitais. J’ai cru, à tord, qui avait arrêté de consommer pendant quelques années, le l’ai suivi à l autre bout de la France, nous avons acheté une maison, et nous avons eu une petite fille.
Sauf que je réalise alors que ma fille n’a que 9 mois que quelque chose cloche , effectivement il avait un peu plus consommé que d’habitude et je m’en étais rendu compte. Il avou ne jamais avoir arrêté. Je tombe de très haut, mais voilà je décide de rester et lui décide de se prendre en main.
Cela fait 2 ans , d’essai de sevrage (enfin officiellement ), de mensonges et de consommation qui devienne dangereuse pour notre fille car il prend le volant avec elle complètement chargé .
En soit on peut dire qu il y a du progrès, il avou ses prises, il l a dit à sa mère , son frère et des amis proches, il est suivi par un addictologue.
Mais sa n’avabce Pas plus , je sens ma fille en danger avec lui, se n est pas compatible. Ce soir je travail, il a appeler la baby-sitter pour s’occuper d’elle car trop grosse prise, il ne se sent pas capable de s’en occuper. Je ne supporte plus la phase de redescente de pire en pire où il parle de suicide, j’ai constamment peur d un passage à l acte à chaque nouvelle consommation.
Les phases de sevrage (car il tient quand même 15j a 3 semaines clean) sont terriblement difficile car il est dans un état d’agressivité due à gérer pour nous et c est là qu il annule ses rendez vous, qu il n prend plus son traitement et qu il a reconsommation.
Puis vient la culpabilité et l’envie pour lui d en finir .
Je ne sais plus quoi faire. Je ne peux pas le forcer à é soigner. Je ne peux pas faire plus.

Fil précédent Fil suivant

1 réponse


FGHJ - 16/05/2018 à 13h44

Bonjour tu es très courageuse continue ainsi, je vais voir une personne dans une association pour l'entourage ,premier rendez vous la semaine prochaine je te dirais si ça m'aide,tu as déjà rencontrer quelqu'un pour en parler ? Sur ce site c'est bien il y a du soutient c'est cool..prenez soin de vous

Répondre au fil Retour