Par téléphone

Drogues Info Service répond
à vos appels 7 jours sur 7

Contactez-nous

Vos questions / nos réponses

Drogues Info Service répond
à vos questions

Posez votre question

Adresses utiles

Forums pour les consommateurs PDF Imprimer EnvoiMail

Le fil de discussion pour les femmes

Par Drogues info service

36 réponses


Moderateur - 06/11/2017 à 10h28

Bonjour Carline.gric,

Le conseil de Maya23 est un bon conseil. Je vais expliquer un peu plus de quoi il en retourne si vous voulez bien.

Vous êtes devant le constat que vous n'arrivez pas à arrêter seule la cocaïne et les amphétamines. C'est normal, ces drogues peuvent être des drogues puissantes et vous devez avoir beaucoup de tentation autour de vous. Lorsqu'on en prend souvent les périodes où on en prend pas son horribles à vivre, avec un gros sentiment de fatigue et de déprime. Cela rend encore plus attractif d'en reprendre et c'est un cercle vicieux.

Pour ce sortir de ce cercle vicieux il faut bien souvent de l'aide. De l'aide des proches qui ne consomment pas, de services d'aide à distance comme le nôtre et surtout de professionnels des addictions qui peuvent vous accompagner sur le moyen terme pour passer le cap du sevrage et vous aider à ne pas rechuter.

Vous pourrez entrer en contact avec de tels professionnels soit à travers une Consultation jeunes consommateurs (CJC), soit via un Centre de soins, d'accompagnement et de prévention en addictologie (CSAPA). Ces rendez-vous sont gratuits. Souvent une CJC est adossée à un CSAPA d'ailleurs. C'est souvent au même endroit. Les professionnels vous aideront à faire le point sur votre situation, à définir vos objectifs, les obstacles, la stratégie pour vous en sortir. Dans les moments difficiles comme dans les moments de réussite ils seront vos interlocuteurs pour vous aider à tenir le cap de vos objectifs.

Vous trouverez les coordonnées de la CJC ou du CSAPA le plus proche en appelant notre ligne d'écoute gratuite au 0 800 23 13 13 ou encore en utilisant notre rubrique "adresses utiles" : http://www.drogues-info-service.fr/Adresses-utiles.

Carline n'hésitez pas à franchir le pas, vous ne le regretterez pas. Venez aussi nous raconter la suite happy

Nous sommes tous là pour vous soutenir et vous aider à vous en sortir.

organza - 15/02/2018 à 02h17

Bonjour je suis désespérée après avoir subit de gros chocs émotionnel en octobre,je sors d une grosse dépression, la poisse continu je fais la connaissance d une fille il y a un mois ,avec qui g schoter pour la 1 fois, je l ai fais plusieurs fois avec elle, mais ça ne me ressemble pas je sais même pas prk je fais ça, g très peur car seul je ne le fais pas, g peur de devenir comme cette fille qui fait ça tout le temps

Nathetruru - 21/02/2018 à 05h34

Bonjour.
Je me présente : Nathalie, et je prends de la cocaïne depuis deux semaines maintenant. Je ne sais plus arrêter et ce soir j'ai mélangé vodka RedBull et cocaïne.
Les effets sont deux fois plus fort. Mais chez moi jamais d'euphorie.... Toujours de la dépression.

Mia12 - 06/03/2018 à 19h09

Salut brooklin mm blem on est démuni avec cette merde et les cure sont longues à la détente c dur je compatis quand t accroché on grille toute notre vie.

Brooklyn - 08/03/2018 à 00h08

Salut mia et salut a toutes...
J'ai bcp diminué mais c'est encore difficile. Mon mec est à fond lui et à même quitté le nid pour aller sur Paris depuis 1 mois et demi mnt et je n'ai plis de nouvelle depuis 3 semaines.
Mnt j'en prend même sans lui ce qui n'était pas le cas avant. Pas de centre là où je vis ni de réunions anonymes.
Je suis démunie...

Mia12 - 08/03/2018 à 20h26

Cc brooklin c le bad total j'ai 34 ans chez mes parents pas de mec plu de vie je pense mm au pire j'ai plus gout à rien si je peu le permettre fait une cure tu peux pas rester seule mm si je sais que c si dur de décrocher moi mm jr galère bien a toi

Brooklyn - 09/03/2018 à 21h40

Mia
Une cure ce n'est pas envisageable. J'ai un enfant de 12 ans et j'ai failli perdre sa garde il y a un an. Aujourd'hui je consomme occasionnellement. Et c'est plus le fait que mon mec soit à fond dedans qui me chagrine. J'ai 35 ans et j'ai une vie sociale j'ai mon appart mais c vrai que je me sens seule dans cette galère. Mon mec s'éloigne et se tue à petit feu... Je sais pas comment réagir. Courage à toi.

Mia12 - 21/03/2018 à 09h11

Broklin
Je comprends ta détresse vis à vie de ton homme cene doit pas être simple j'ai connu ça avec mon ex on se defoncait ensemble et on est tomber trop bas le crack est un excuse le mot une addiction qui accroche tellement. .. pour ta problématique il existe des centre et la j y suis ou les mère sont accueillis avec leur enfant mais je connais pas la limite d âge c à la canourgue post cure la j'y suis mais ca fait que 15 jour que j'ai pas consommé je suis sur les rotule comparer aux fille qui ont fait une vrai cure je me sens en décalage total puis j'ai un traitement avec du tercian qui me shoote je supporte pas me voilà partis pour 2 mois de cure mais je suis telle ment hs que je sais pas comment je vais évolué je vous pas le bout je me suis fait trop de mal avec cette merde de base et voilà le résultat .. pas jojo bon à bientôt bien à toi gardé essayé en tout cas de gérer ta conso pas si facile je sais ... courage

Mia12 - 21/03/2018 à 09h16

Salut organza

Effectivement si ca te ressemble pas les conseilleur dont pas les payeurs mais la shooteuse accroche très vite moi je console du crack c pas mieux mais je suis en soin car ce fut la descente aux enfer ... accroche toi pour essayé d arrêter on sinflige du mal c triste ... courage à toi

Répondre au fil Retour