Par téléphone

Drogues Info Service répond
à vos appels 7 jours sur 7

Contactez-nous

Vos questions / nos réponses

Drogues Info Service répond
à vos questions

Posez votre question

Adresses utiles

Forums pour les consommateurs Télécharger en pdf Imprimer Envoyer à un ami

Le fil de discussion pour les femmes

Par Drogues info service

47 réponses


Maya23 - 30/08/2017 à 14h12

Par contre Kiara la cocaïne est dangereux pour la grossesse contrairement à l héroïne et les opiacés, il faut que tu en parle aux médecins normalement ils te dirigent vers le csapa pour t aider à arrêter et TU PEUX LE FAIRE ! Un bébé c est mille fois plus merveilleux que la cocaïne, je t assure ça vaut le coup ! Je suis prête à donner mon numéro à celles qui ont besoin de soutien

Julyetta - 30/08/2017 à 14h53

Bonjour Kiara.

Surtout parles en à la maternité car tu vas avoir un suivi plus important . Comme le dit Maya la coc c'est chaud pendant la grossesse.
Quand j'ai su que j'étais enceinte j'étais un peu paniquée mais on m'a orienté sur une super gynéco spécialisée addicto à l'hôpital. Elle m'a vraiment aidé sans me juger. Mais à chaque écho je flippais...
Moi c'était l'héroïne et je ne voulais pas que mon bébé naisse en manque... Avec la volonté j'ai réussi à arrêter la cam (alors que mon copain consommait à à côté)) puis le sub 3 semaines avant l'accouchement. J'étais fière blunk (ce n'est pas forcément conseillé par les Doc)
Bref n'hésite pas, si tu peux, à changer d'environnement...

Bon courage,

N'hésite pas !

Moderateur - 31/08/2017 à 11h25

Bonjour Kiara,

Même si vous continuez à consommer de la cocaïne pendant votre grossesse parce que vous n'arrivez pas à arrêter vous pouvez faire le mieux pour votre futur bébé.

Vous pouvez par exemple vous attacher à en consommer le moins possible dans la limite de ce qui est supportable pour vous.

Vous pouvez également, la cocaïne étant plutôt coupe-faim, faire très attention à bien vous alimenter pour apporter les bons nutriments à votre fœtus. En vous nourrissant bien et en le nourrissant bien vous favorisez son développement.

Vous pouvez entamer un suivi de grossesse avec des équipes spécialisées pour les situations de prise de drogues pendant la grossesse. Il existe plusieurs structures en France où vous ne serez pas jugée et où vous serez accompagnée dans les meilleures conditions pour que votre grossesse se passe bien. Pour ce faire je vous engage à contacter notre service (0 800 23 13 13) pour qu'un conseiller puisse vous orienter ou à utiliser le formulaire de recherche que vous trouverez au bas de cet article : http://www.drogues-info-service.f...ens-d-apprendre-que-j-etais-enceinte

Vous pouvez, s'il n'y avait pas d'équipe spécialisée près de votre domicile, vous tourner vers vos médecins de proximité et vers un Centre de soins, d'accompagnement et de prévention en addictologie (Csapa) où vous trouverez des personnels compétents. Pour trouver le Csapa le plus proche appelez-nous ou utilisez notre rubrique adresses utiles : http://www.drogues-info-service.fr/Adresses-utiles

Nous savons qu'il est très difficile d'en parler lorsqu'on a l'impression d'avoir fait tu mal à son bébé. On se sent coupable et on éprouve de la honte, encore plus lorsqu'on a l'impression de ne pas pouvoir ou vouloir arrêter. Mais nous ne sommes pas là pour vous juger et il existe des professionnels qui ne le feront pas.


Bien cordialement,

le modérateur.

Melusine07 - 31/08/2017 à 20h52

Bonjour Maya23,

Combien de temps il t a fallu pour arreter ? avez vous évolués au meme rythme avec ton mari ?
Etais tu encore sous métha quand tu es tombée enceinte ?

Je suis sous métha depuis plus d un an et j essaye de réduire régulièrement.
Etant tombée enceinte, je n ai pas eu le courage de garder le bébé.

Soyez fortes

Maya23 - 04/09/2017 à 23h00

Coucou Mélusine, il m à fallu du temps pour arrêter quoi? La metha ? Je la prend toujours, malheureusement je suis encore à 15 ce qui est prêt de la fin vu à quel dosage j'ai démarré... Oui on a toujours été plus ou moins au même rythme Saif maintenant car lui n à pas de problème de santé donc il a arrêté par diminution, sinon ça fait 6 ans que je prend la metha sad

Maya23 - 04/09/2017 à 23h03

Par contre oui je prenais la metha mais seulement 10 étant enceinte, j ai remonté car la péridurale pour ma césarienne m à complètement mise en manque, l anesthésiste était pas du tout formé et il a utilisé un produit sans le contrer à la fin avec un bloquer des récepteurs... Du coup j'ai remonté... Je m était bien renseignée sur les risques de sevrage pour ma fille, je l ai allaitée et il n y a pas eu de problème du tout

Kiara - 08/09/2017 à 11h05

Bonjour Maya, merci pour le partage de ton expérience et bravo à toi puis à ton homme aussi, vous pouvez être fier de vous ! Pas de chance pour tes soucis de santé mais bon le principal c'est que tu t'en aies sorti. C'est vrai que l'angoisse joue beaucoup et c'est terrible parce que je veux arrêter mais j'y arrive pas ! J'en veux énormément à mon copain qui consomme devant moi ! Il dit que c'est pas grave ect... Ca me stresse encore plus parce que je sais que oui c'est chaud pendant la grossesse... Je m'en veux beaucoup ! Et j'ai vraiment peur de faire du mal à mon bébé... J'imagine bien que c'est mille fois mieux et pourtant j'arrive pas à grand chose !

Bonjour Julyetta, j'ai réussi à en parler à ma gyneco mais elle m'a fait des yeux ! J'avais envie de m'enfuir en courant ! Je n'osais plus la regarder en face, j'avais les larmes aux yeux, je m'attendais pas à ça ! C'était dur et c'est toujours dur, pas envie d'y retourner surtout que j'ai vraiment peur pour mon futur bébé. En tout cas, merci pour le partage de ton expérience et bravo ! Tu peux être fière de toi ça c'est sûr ! J'espère avoir la même force mais comme je l'ai déjà dis avec mon copain qui consomme à côté c'est dur, j'y arrive pas ! Comment tu as fais toi ? Il consommait aussi devant toi ? Moi oui... j'ai beau lui dire rien à faire !

Bonjour Monsieur le modérateur, merci pour tout vos conseils, ils sont très précieux pour moi car du coup je fais très attention à tout ça. Même si ok j'en consomme le moins possible que je peux, je trouve que c'est pas suffisant... Par contre, c'est vrai qu'avant je faisais pas du tout attention à bien m'alimenter n'ayant pas faim. Maintenant du coup, je me force assez souvent en petite quantitée et ça c'est déjà bien je pense. Vous m'avez conseillé d'appeler et ça à été très dur pour moi, j'ai réussi qu'hier soir et je ne regrette pas.

Maintenant il ne me reste plus que ce soir ou ce weekend à réussir à convaincre mon copain pour qu'il vienne avec moi au centre. Il faut qu'il réalise que c'est pas un jeu ce bébé ! Par contre je sais pas trop comment le convaincre de me suivre, on en a pas vraiment parlé hier soir donc je pense que je vais improviser en axant tout sur moi. Merci de reconnaitre que c'est vraiment pas facile d'en parler puis la peur d'être jugée c'est dur. Je me suis sentie jugée par ma gyneco ! Depuis j'ai encore plus peur donc j'espère qu'au centre ils me jugeront pas parce que j'arrive pas à arrêter et pourtant j'essaye, sérieusement j'en peux plus, c'est trop dur et comme m'a dit la personne que j'ai eu au téléphone hier soir, j'ai besoin d'aide et de soutien parce que là j'ai rien. Mon copain au contraire me rabaisse alors que c'est lui qui m'a embarqué dans la coke ! Je lui en veux et je m'en veux encore plus

Carline.gric - 29/10/2017 à 21h03

J’ai 16ans. Je consomme de la cocaine et des amphétamines. J’essaie de faire une’ pause dans ma consommation mais je ńy arrive pas seule. Enfin je me fais des traces avec des anti dépresseurs et j’augmEnte Ma consommation de cannabis car sinon je me sent très triste, nerveuse, angoissée voir même paranoïaque. J’aimerai arriver à arrêter tout cela mais c’est trop dure comment faire ?

Maya23 - 30/10/2017 à 10h58

Kiara comment ça va ? Donne des news! Carline tu as essayé de trouver un csapa dans les alentours ? Pour ce que tu consomme le manque est surtout mental, tu fais quoi dans la vie ? Courage faut diminuer par paliers

Répondre au fil Retour