Par téléphone

Drogues Info Service répond
à vos appels 7 jours sur 7

Contactez-nous

Vos questions / nos réponses

Drogues Info Service répond
à vos questions

Posez votre question

Adresses utiles

Forums pour les consommateurs PDF Imprimer EnvoiMail

Mon frère tué par la drogue...

Par Lilou1341

Bonjour ou bonsoir à chacun d entre vous qui lira ces quelques lignes..
j’ai perdu mon seul et unique frère il y a 10mois le 4 janvier dernier. Il est décédé d’une overdose à l’âge de 38 ans en laissant derrière lui deux beaux enfants. Nous étions très fusionnel mais il était aussi très fusionnel avec la drogue, entres autres la cocaine ..cette drogue qui l’a accompagné depuis l’adolescence... j’ai vécu la spirale des drogues à travers son histoire qui est devenue la mienne. Pas parce que je suis tentée de prendre ce chemin .. non. Mais parce que son histoire à fait partie de mon histoire...Si lui aujourd’hui n’est plus sur terre, j’aimerai et j’ai la conviction intime que je me dois « d’aider » «  comprendre » « témoigner «  Toutes ces années où j’ai dû me battre contre de la « poudre » ... rien n’est jamais acquis mais toutes les épreuves doivent nous servir de socles. Je suis à votre écoute et je serai ravie honorer de pouvoir discuter échanger avec vous... auprès de consommateurs, de l’entourage...

Fil précédent Fil suivant

1 réponse


emy948131 - 01/12/2017 à 11h39

Bonjour j'espère que vous aurez ce message. Votre mot m'a profondément touchée. Je vis en couple depuis plus d'1 an .mon compagnon est consommateur d'héroïne, moi je ne prend rien cela ne m'attire pas du tout. Il a envie d'arrêter , a d'ailleurs reussi mais à replongé. Il a un suivi avec une psychanalalyste et en est au 2eme rdv avec le psychiatre. En ce moment il terriblement mal (il a replongé) il a des idées noires , est très fatigué.... Je suis tellement inquiète que cela se répercute sur ma santé. Il a des amis qui le soutiennent mais ils pensent que le mieux c'est de lui mettre "la pression" . Moi je pense que cela ne va pas l'aider car il est angoissé et plutôt fragile niveau moral mais j'ai le sentiment d'être seule contre tous et je le porte à bout de bras . Avec mon compagnon on essaie de trouver diverses solutions (on pense aussi à une cure) car il ne rentre dans aucune catégorie trop consommateur pour un sevrage "simple" et pas assez pour être sous traitement de substitution. En espérant avoir qqs conseils de votre part . Je vous envoie toutes mes condoléances. A bientôt j'espère.

Répondre au fil Retour