Par téléphone

Drogues Info Service répond
à vos appels 7 jours sur 7

Contactez-nous

Vos questions / nos réponses

Drogues Info Service répond
à vos questions

Posez votre question

Adresses utiles

Forums pour les consommateurs Télécharger en pdf Imprimer Envoyer à un ami

buprenorphine

Par YVON

Le début de la fin ........!

La france brûle l.....le pouvoir est remis en question et moi je centre toute mon attention sur mon être pour plus de liberté pour sortir de cette dépendance .

La france crie sa colére de cette injustice fiscale et moi j'aspire a plus de liberté la drogue cette camisole qui anesthésie mes émotions moi seul peut finir se cycle de dépendance aux opiacées cette fuite des réalités des souffrances du quotidien ne plus avoir peur .

Dépendant depuis l'âge de mes 16 ans héroine ,cockaine crack méthadone subutex tout y est passé

Rescapé des années 80 seul hépatite c a sèjournée dans mon corps et puis les nouveaux traitement on fait leurs apparition j ai eu la chance de faire partie d'un protocole et bingo résultat débarrassé du virus ,foie en bonne santé et virus indectectable youpi c'est la fête .

Sauvés des années 90 par la substitution un des premiers a prendre de la méthadonne en france a l époque je me rendais pas compte de ma chance et puis le crack a envahi paris et mon organisme et là l'effondrement .

La prison pas celle de la drogue celle là même avec des murs et des barreaux fleury mais pas ce genre de fleur peace and love .

La sortie direction la province l éloignement de cette capital de cette belleville ,barbés ou tout m étais acquis un autoroute pour les paradis artificiels .

SUBUTEX ma premiére rencontre en 2001 drogue légal ma béquille pour me protéger des autres 17 ans plus tard
citoyen lambda un job une famille une maison une dépendance

56 ans l'âge ou on attache plus d'importance a la vie .un petit pepain de santé

me donne le déclic...

Fil suivant

3 réponses


YVON - 03/12/2018 à 19h01

le déclic


baisse du subutex 0,4mg et a partir de demain 0,2mg rendez vous vendredi pour un sevrage en ambulatoire
le sevrage me fait pas peur je suis juste stresssé par le fait de me retrouvé en manque mais j ai confiance

affaire a suivre

Moderateur - 04/12/2018 à 09h16

Bonjour Yvon,

De tout cœur avec vous pour votre sevrage.

Vous allez y arriver.

N'hésitez pas à appeler notre ligne dans les moments les plus difficiles.

Nous restons attentifs.

Cordialement,

le modérateur.

YVON - 06/12/2018 à 09h54

ce matin marre de couper le sub 0,4 en deux du coup aprés l'avoir diviser en deux je le jette a la poubelle

demain j ai rdv au centre mais aujourd'hui plus rien je suis un peu stressé ;

a savoir je prends un seresta 10mg plus un demi zopiclone pour dormir un peu je me sens tendu normale
je me pose plein de question

a suivre

Répondre au fil Retour