Par téléphone

Drogues Info Service répond
à vos appels 7 jours sur 7

Contactez-nous

Vos questions / nos réponses

Drogues Info Service répond
à vos questions

Posez votre question

Adresses utiles

Les drogues et leur consommation Télécharger en pdf Imprimer Envoyer à un ami

Le chemsex : la prise de drogues lors de rapports sexuels

Le chemsex, c’est quoi ?

Le chemsex c’est la prise de drogues lors de rapports sexuels.

Il est pratiqué par les hommes ayant des relations avec les hommes, mais aussi dans les milieux libertins hétérosexuels. Il s’agit le plus souvent  de « plans » à plusieurs, aussi appelés  « plans chems », « plans slam », « plans planants », « slam party ».

Les « chemsexeurs » cherchent à augmenter le désir, le plaisir, les sensations. Ils espèrent se sentir plus performants sexuellement en prenant des drogues.

Quelles drogues sont consommées dans le chemsex ?

Les « chemsexeurs » consomment souvent des drogues stimulantes et euphorisantes : cathinones (4-MEC, 3-MMC, …), cocaïne, méthamphétamine, ecstasy/MDMA.

Ils consomment aussi parfois de la kétamine et du GHB.

Ces consommations de drogues s’accompagnent souvent de prises de médicaments qui favorisent l’érection, d’alcool et de poppers.

Le chemsex, c’est plus de risques

Lors des plans chemsex, les consommations de drogues et les rapports sexuels se répètent pendant plusieurs heures voire plusieurs jours. Cela expose à de nombreux risques pour la santé et l’équilibre personnel.

Les personnes qui pratiquent le chemsex ont :

  • Des risques de dépendance et de surdoses parfois mortelles
  • Des risques importants d’abcès, de plaies, etc.
  • Des risques élevés d’attraper des infections sexuellement transmissibles (IST) et d’être contaminés par le VIH ou l’hépatite C
  • Des risques de s’injecter les drogues (« slam ») dans une recherche de sensations toujours plus fortes
  • Des risques de rupture sentimentale, de perdre leurs amis ou leur travail et de se retrouver isolés et en situation de grand mal-être.

Pour se faire aider

Pour se faire aider les « chemsexeurs » en difficulté peuvent contacter :

  • Le groupe d’entraide Facebook mis en place par l’association AIDES (groupe fermé accessible sur demande)
  • Le numéro d’appel d’urgence « Chemsex » de AIDES : 01 77 93 97 77 (numéro non surtaxé)
  • Les antennes locales de AIDES
  • Drogues info service pour des informations sur les effets et risques des drogues consommées, pour faire le point sur leur consommation ou pour être orientés vers des professionnels spécialisés dans les addictions : 0 800 23 13 13 (service et appel anonyme et gratuit, 7j/7 de 8h à 2h).

Retour