Par téléphone

Drogues Info Service répond
à vos appels 7 jours sur 7

Contactez-nous

Vos questions / nos réponses

Drogues Info Service répond
à vos questions

Posez votre question

Adresses utiles

Titre PDF Imprimer EnvoiMail

Arret du subutex

Par Clanakitib

Bonjour, Mon conjoint prenait du subutex depuis maintenant 10 ans. Il avait bien diminuer jusqu'à 2mg par jour. Il a décidé d'arrêter complètement le lundi 16 octobre 2017. Sa dernière prise était le matin, juste 1mg. Les effets de manque se sont vîtes fait sentir. Au 3ème jour, il a eu ce fameux pic, douleurs intenses dans les jambes, insomnie, sudation excessives, maux de tête, vomissements.... .... a se demander s'il allait continuer mais pour autant, il était convaincu que ça en valait la peine! Aujourd'hui, soit un peu plus de 15 jours après son arrêt, il a toujours des douleurs dans les jâmbes. Les nuits sont moins catastrophiques, il bouge beaucoup, à du mal à se rendormir... il manque d'énergie et à toujours la tête dans un brouillard... Il mange mieux neanmoins. Moi je vois beaucoup d'amélioration mais lui qui le "subit" trouve le temps interminable et se focalise sur ce qui ne va pas bien. Ma question étant la suivante: combien de temps pensez vous que ces douleurs vont encore rester? Je vous remercie du temps que vous prendrez pour lire ce message.

MiseLigne 03/11/2017

Bonjour,

Nous saluons la décision de votre conjoint de mettre un terme à sa consommation de Subutex et l'encourageons dans ce sens. Votre soutien est essentiel et nous félicitons votre bienveillance à son égard.

Les effets que vous décrivez correspondent à ceux observés au moment de l'arrêt et comme vous le savez, le syndrome de sevrage apparaît à partir du 3e jour après l’arrêt. La durée est très variable d’un individu à l’autre mais elle est habituellement comprise entre une semaine et quinze jours ce qui laisse penser que votre conjoint devrait se sentir de mieux en mieux dans les jours qui viennent.

Vous n'indiquez pas si votre conjoint a évoqué cette volonté d'arrêter la prise de Subutex avec le professionnel de santé qui établissait la prescription ni si il est accompagné dans cette démarche. L'arrêt de la substitution est une étape importante, parfois éprouvante physiquement ou psychologiquement et il pourrait lui être utile d'être soutenu et accompagné par un professionnel de santé le temps qu'il jugerait nécessaire.

Il pourrait se rapprocher d'un CSAPA (Centre de Soins d’Accompagnement et de Prévention en Addictologie) dont vous avez connaissance ou d'un autre de votre choix. Nous vous joignons un lien ci-dessous qui vous permettra d'effectuer votre propre recherche.

Si vous souhaitez aborder la question sous forme d’échanges, vous pouvez également nous contacter de façon anonyme et gratuite au 0 800 23 13 13 de 8h à 2h ou par tchat de 14h à minuit via notre site.

Bien cordialement

En savoir plus :

RetourListe