Par téléphone

Drogues Info Service répond
à vos appels 7 jours sur 7

Contactez-nous

Vos questions / nos réponses

Drogues Info Service répond
à vos questions

Posez votre question

Adresses utiles

Vos questions / nos réponses PDF Imprimer EnvoiMail

Bad Trip -> Traumatisme

Par Scyllamuse

Alors voilà j’ai 17 ans et il y’a 3 mois j’ai essayée un spliff avec un ami, et c’etait amusant. J’ai voulue réessayé mais je voulais que ce soit plus pure et c’etait un énorme joint. C’etait par curiosité et malheureusement, je regrette avoir été aussi stupide en n’apprenant même pas ce que pouvait faire cette merde sur nous. Je suis quelqu’un d’assez anxieuse de base mais je vivais très bien avec ça. Et le jour où j’ai fumée ce joint, j’ai fais un Bad Trip monstrueux, juste 2/3 taffes avec quelque minutes de décalage pourtant mais elles étaient assez forte pour me détruire intérieurement. J’ai commencé à hurler j’avais peur je trembalais je voyais 40 images, tout au ralenti, 1000consciences dans la tête, sensation de chaud et de froid et j’en passe. Le pire souvenir de ma vie. Le lendemain tout allait bien, un petit peu la tête dans le cul mais ça allait. J’ai poursuivi ma vie normalement et j’avais quasi oubliée cette histoire j’y pense même plus. Et 2 semaines après j’avais des migraines, puis la j’ai hurlée en plein cour. C’était bizarre je me sentais en danger, perdue et apeurée. Et pendant 2 semaines en pleine déréalisation, complètement dans un autre monde. Je vivais dans un cauchemar. Je faisais de mon possible pour faire comme si tout allait bien au cour je travaillais pour l’école, je faisais de mon possible pour passer au dessus de ça. Mes déréalisations se sont légèrement atténués, je dirais devenue supportable. Mais j’ai commencée à me sentir mal, un vrai mal être en moi, vraiment horrible. Pendant quelque semaines et la j’ai fais une crise. J’avais totalement perdue le contrôle de mes pensées. Je n’arrêtais pas d’hurler, une peur intense. Et puis tout les jours je m’en sentais mal de plus en plus et aujourd’hui j’ai l’impression que mon état s’aggrave. Hier soir j’ai fais une crise, j’avais tellement peur, j’ai appelé une ambulance parce que j’étais seule chez moi et à la dernière crise, je voulais me suicider pour arrêter ce calvaire. Cette peur de mourir, parce que je n’aurais plus supporter ce mal être qui m’en ronge de jour en jour. J’ai vraiment peur de finir ma vie dans cet état, ou pire qu’elle s’empire encore... j’aimerais juste savoir ce que j’ai ? Est ce que je guérirais ? Bientôt ? Et comment ? Aidez moi svp j’en ai marre

Mise en ligne le 08/12/2017

Bonjour,

Vous avez vécu une expérience très violente de "bad trip" et vous en avez encore les effets. Le cannabis peut parfois servir de “porte ouverte “ à des angoisses déjà présentes ou latentes telles que vous le décrivez. A la base, vous êtes déjà de nature anxieuse et ce que vous avez fumé a comme “déclenché” des angoisses plus profondes. Votre anxiété aujourd'hui contribue d'ailleurs peut être à la persistance de votre état.

Concernant le cannabis, il est vrai que certaines formes de cannabis peuvent avoir des effets plus intenses et éventuellement plus pénibles à gérer pour le consommateur. Soyez certaines, toutefois, que l'effet du produit n'est plus actif.

Dans un second temps, nous vous conseillons de faire appel à ce que l’on appelle en France des Consultations Jeunes Consommateurs (CJC), où l'on accueille les jeunes gratuitement pour discuter de leur consommation, ils peuvent avoir des consultations médicales, ou psychologiques. Peut-être qu’il existe la même chose par chez vous. Nous vous laisserons un numéro de téléphone belge pour avoir plus d’informations sur le type de structures que vous pouvez joindre.

Il est possible qu'une consutation psychiatrique soit nécessaire, afin d’avoir peut-être un traitement pour soulager vos crises en attendant que cela ne diminue.

Si ce n’est pas déjà fait, vous pouvez aussi en parler avec votre famille, vos proches, pour vous sentir moins seule face à ces terribles peurs.

Nous restons joignables de 8h à 2h du matin au  0 800 23 13 13, ou par chat sur nos sites de 14h à  minuit.

Pour la Belgique, il existe Infor Drogues, que vous pouvez joindre au 32 2 227 52 52 de 8h à 22h.

Cordialement

Retour à la liste