Par téléphone

Drogues Info Service répond
à vos appels 7 jours sur 7

Contactez-nous

Vos questions / nos réponses

Drogues Info Service répond
à vos questions

Posez votre question

Adresses utiles

Titre Télécharger en pdf Imprimer Envoyer à un ami

Phobie sociale + drogue + addict a tout

Par niaa

Bonjour, voilât pour faire simple j'ai 22 ans au plus profond de mes souvenirs je me suis sentie mal dans ma peau et noyée dans le monde extérieur, a 9/10 j'ai découvert l'alcool et les premiers sentiments d'ivresses, 11/12 le cannabis ou sa ma fait complétement vriller, échec scolaire et social, j'ai commencer a voler tout et tout le monde a me faire des problèmes de partout, s'en suivit départ d'une grosse période famille d’accueil/fugue, puis retours cher mes parents ou j'ai essayer de refaire surface, j'ai pris un appart puis je me suis fait séquestrer, du coup encore plus au fond du gouffre et découverte du reste .. Début a la md puis grosse période psychotrope lsd/mesca et maintenant la coke puis rapidement sa vient de passer a la base Maintenant sa conjugue un peux tout je m'enfonce dans le mal et les dettes, aucune ouverture sociale et d'une période d'isolement démesurée, les effort que j'ai fait en essayant d'aller voir des psychiatres/psychologues et les points d'coutes episode se sont soldées par des echech cuisant qui ont eu l’effet de nouveau coup dur a chaque fois, je me sens aigris et sans espoir.. La seule chose qui me sembles avoir du sens et de deja tout arreter, mais que faire, que dire qui aller voir ..

MiseLigne 09/11/2017

Bonjour,

 Il semble évident, à la lecture de votre message, que les diverses consommations de produits depuis votre plus jeune âge ont accompagnées votre sentiment profond de mal être jusque-là irrésolu. Aucun produit pourtant, vous le savez, n'aura le ”pouvoir” de vous permettre de venir à bout de ce malaise.

 Pour pouvoir cesser de consommer, comme cela semble être votre souhait, il va vraisemblablement falloir que vous soyez aidée à dénouer autant que possible ces difficultés intérieures, que vous acceptiez que des professionnels avec lesquels vous vous sentirez suffisamment en confiance bien sûr vous aident à prendre soin de vous.

 Les efforts que vous avez déjà fournis en consultant n'ont apparemment pas été concluants et nous nous demandons pourquoi, selon vos mots, cela s'est systématiquement soldé par un échec. Nous comprenons que l'idée de consulter encore puisse vous coûter mais ne pouvons pourtant que vous encourager dans ce sens. L'appui que vous pourriez trouver auprès de professionnels compétents nous semble la voie la plus sûre à la résolution progressive de l'ensemble de vos problématiques.

 Bien sûr, nous pensons à l'aide possible en CSAPA (Centre de Soins d'Accompagnement et de Prévention en Addictologie) parce que l'offre d'accompagnement  y est globale, à la fois médicale, psychologique et sociale. L'autre intérêt d'un CSAPA réside dans le fait que les prises en charge sont non payantes.  N'ayant aucune information sur votre lieu de résidence, nous n'avons pas la possibilité de vous indiquer de coordonnées mais vous pourrez les trouver facilement via la rubrique ”Adresses utiles” dont nous vous joignons le lien ci-dessous.

 L'autre proposition que nous pouvons vous faire serait de nous contacter plus directement pour prendre le temps d'échanger plus précisément sur votre situation, vos difficultés, vos envies et vos craintes pour la suite. Vous pouvez nous joindre au 0 800 23 13 13 tous les jours de 8h à 2h (appel anonyme et gratuit) ainsi que par Chat de 14h à minuit.

 Avec tous nos encouragements.

 Cordialement.

En savoir plus :

RetourListe