Par téléphone

Drogues Info Service répond
à vos appels 7 jours sur 7

Contactez-nous

Vos questions / nos réponses

Drogues Info Service répond
à vos questions

Posez votre question

Adresses utiles

Titre Télécharger en pdf Imprimer Envoyer à un ami

Une amie en danger

Par Cecilia92

Bonsoir, Mon histoire commence bien... Mon amie et moi nous connaissons de longue date, partageons tout, et notamment les mêmes expériences. Question drogue, nous avons commencé par les pétards à l'adolescence, puis un peu de cocaïne de temps en temps, puis de plus en plus souvent, sans occasion particulière. De la même façon, nous avons testé la MDMA, l'ecstazy, le Lsd... Bref.. Toutes ces expériences se sont bien déroulées, et comme à chaque fois, tout le monde pense qu'il est invincible et qu'on peut arrêter facilement en un claquement de doigt ! (dans mon cas ça a été le cas !) Mon amie est tombée amoureuse d'un garçon qui a fait les mêmes expériences que nous. Ça a duré quelques temps. Jusqu'au moment où la dépression a fini par prendre trop de place dans leur couphttp://espaceadalis.fr/index.php?Page=RMC_QR&recherche=578573&targetPage=0le,notamment à cause de la prise régulière de drogues diverses. Elle est partie vivre à l'étranger pour l'oublier. Et depuis, la dépression prend de plus en plus de place dans sa vie. Alors je suis au téléphone au beau milieu de la nuit avec mon amie cockée jusqu'au bout des ongles qui veut se jeter par la fenêtre de son appart. Moi à Paris, elle a l'autre bout du monde... Je ne sais plus quoi faire. Elle non plus. Elle a conscience de son addiction. Elle a conscience de son mal être. J'ai envie de l'aider. Mais du coup elle est sans le sous. Elle n'ose pas en parler à ses parents parce qu'elle a peur de les décevoir. Je lui ai suggéré d'aller à l'ambassade pour trouver de l'aide mais à part ça et lui montrer mon soutien, mon amour, je ne sais pas quoi faire de plus. Quelqu'un pourrait m'orienter vers une aide spécifique ? Merci pour vos retours.

MiseLigne 24/11/2017

Bonjour,

Vous montrez soutien et amour à votre amie en dépit de l’étroitesse de votre marge de manœuvre. Cela pourrait paraitre insuffisant  à vos yeux mais, à notre avis, c’est énorme pour votre amie.  

Celle-ci est clairement mal dans sa peau et a besoin d’aide. Vous ne nous dites pas dans quel pays elle se trouve, ce qui nous aurait, peut-être, permis de l’orienter vers le dispositif d’aide si toutefois il en existe. L’idée que vous lui avez donnée de se rapprocher de l’ambassade est une première réponse et nous espérons que cela l’aidera.

Vous pouvez également lui suggérer de nous appeler elle-même dans la mesure du possible entre 8h00 et 2h00 du matin au 0980 980 930 (Alcool Info Service, anonyme et non surtaxé) de 08h00 à 0200 du matin tous les jours.

Si votre amie le préfère elle peut également nous contacter gratuitement par chat via notre site du lundi au vendredi de 14h00 à minuit.

Bien entendu, cette proposition s’adresse à vous également si vous le souhaitez.

Bon courage pour votre ami et cordialement.

RetourListe