Rechercher sur le site :
Vous êtes ici : Accueil > Lexique

Dico des drogues

Rechercher une drogue :

En savoir plus

     Lexique     


Ce lexique cherche à définir de manière succincte les termes que vous pouvez rencontrer sur ce site : pathologies, symptômes, termes médicaux, abbréviations, …

ABC DEF GHI JKL MNO PQRS TUV WXYZ

a

Abus

Consommation excessive de drogue susceptible d’entraîner des conséquences dommageables sur le plan physique, psychologique ou social.

Accoutumance

Adaptation à un produit qui oblige l’usager à augmenter les doses pour obtenir l’effet recherché. Accoutumance est synonyme de tolérance.

Alcaloïde

Substance contenue dans certaines plantes, dotée d’une action puissante et souvent toxique sur l’organisme (cocaïne, caféine, morphine, nicotine…).

Amphétamines

Famille de drogues de synthèses aux effets stimulants longtemps prescrites pour leurs effets coupe-faim. Elles procurent une prolongation de l’éveil, une augmentation de la confiance en soi, un accroissement et une prolongation de l’endurance physique. Elles peuvent être utilisées par les sportifs comme agent de dopage. Leur consommation répétée entraîne des troubles du sommeil, de l’humeur, un amaigrissement et peut provoquer des accidents cardiaques. Les amphétamines sont interdites en France.

b

Bad trip

Le bad trip (qui signifie littéralement « mauvais voyage ») est un trouble imprévisible induit par la prise de drogues qui peut survenir dès le début de la prise ou plusieurs heures après. Ses symptômes se traduisent généralement par une angoisse importante pouvant aller jusqu’à la paranoïa ou la crise de panique. Il peut également se manifester par des hallucinations visuelles, des nausées, des vomissements, des sueurs et des tremblements. Dans la plupart des cas, les symptômes s’estompent avec les effets du produit.

Bang ou Bhang

Variété de pipe à eau simplifiée (non coudée) utilisée pour fumer le cannabis, traditionnellement en bambou et souvent fabriquée par les usagers eux-mêmes dans divers matériaux (tuyaux PVC, bouteille d’eau…). Le terme désigne également une boisson de tradition indienne à base d’un mélange de lait, d’une pâte de feuilles de cannabis et d’épices.

Base

La base (ou free base) est une appellation du crack.

Benzène

Solvant notamment utilisé pour la production de cocaïne.

Benzodiazépines

Classe de médicaments utilisés comme tranquillisants ou somnifères, dont la prise régulière induit un risque de dépendance et une altération de la mémoire. Les benzodiazépines sont souvent utilisées par les personnes toxicomanes pour atténuer les symptômes du manque ou pour réduire l’anxiété.

Buprénorphine

La buprénorphine est un opiacé de synthèse utilisé comme traitement de substitution de la dépendance majeure à l’héroïne et autres opiacés. Elle est uniquement délivrée sur ordonnance sécurisée dans le cadre d’une prise en charge globale des adultes ou jeunes de plus de 15 ans. Elle se présente sous forme de comprimé sublingual, qu’il faut laisser fondre sous la langue. Il existe différents dosages : la buprénorphine bas dosage (Temgésic®) et la buprénorphine haut dosage (Subutex®). La buprénorphine est un médicament strictement réglementé en France et son utilisation hors cadre médical est interdite.

c

Camé

Terme argotique désignant une personne qui consomme de la drogue.

Cannabinoïdes

Famille de molécules psychoactives présentes dans le cannabis. Le principal cannabinoïde du cannabis est le THC. (Voir la fiche cannabis).

Cannabis

Le cannabis ou chanvre indien est une plante dont les feuilles et la résine contiennent un agent psychoactif appelé THC. Issu de la famille des perturbateurs, le cannabis modifie les perceptions, les émotions et procure généralement une impression de détente, de bien-être. Cependant, des troubles comme l’anxiété, les crises de paniques ou de paranoïa, un état dépressif peuvent être déclenchés par un usage de cannabis, même occasionnel. Le cannabis est interdit en France. (Voir la fiche cannabis).

Champignon hallucinogène

On trouve différentes variétés de champignons hallucinogènes à l’état sauvage en France, mais ils sont le plus souvent importés de l’étranger. Leurs principales molécules actives, la psilocybine et la psilocine, génèrent des modifications sensorielles, des hallucinations visuelles et parfois auditives. Leur consommation peut provoquer des vertiges, des troubles digestifs, des difficultés à se tenir debout ou à se déplacer, une augmentation de la température corporelle et une accélération du rythme cardiaque. Les champignons hallucinogènes sont interdits en France. (Voir la fiche champignons hallucinogènes).

Chasser le dragon

Inhaler les vapeurs dégagées par la combustion de l’héroïne.

Chiquer

Mâcher longuement des feuilles de tabac ou d’un autre produit psychoactif.

Cocaïne

La cocaïne est un alcaloïde stimulant extrait des feuilles de cocaïer qui procure généralement une phase d’exaltation, une sensation d’énergie, de performance et de puissance, suivie d’une phase dépressive. Sa consommation engendre des maux de tête parfois violents, des irrégularités du rythme cardiaque, des insomnies et sueurs froides. Son usage répété peut entraîner une grande instabilité d’humeur, un comportement agressif, voire violent, et une anxiété pouvant conduire à des délires paranoïaques. La cocaïne est interdite en France. (Voir la fiche cocaïne).

Codéine

Alcaloïde extrait de l’opium utilisé comme médicament contre la toux ou comme antidouleur. Elle est aussi utilisée par les personnes dépendantes à l’héroïne pour pallier les symptômes du manque.

Crack

Le crack est un dérivé de la cocaïne interdit en France qui se présente sous forme de cristaux, communément appelés « cailloux ». Ses effets stimulants sont semblables à ceux de la cocaïne mais ils apparaissent plus rapidement et sont plus intenses. La dépendance est très forte et s’installe en quelques jours. Le crack procure une phase d’exaltation, une sensation d’énergie, de performance et de puissance, suivie d’une phase dépressive. Sa consommation engendre des maux de têtes parfois violents, des altérations de l’humeur, des comportements violents, voire des délires paranoïaques. Son usage répété provoque rapidement des effets néfastes sur le cerveau et de graves altérations des voies respiratoires. Le crack est interdit en France. (Voir la fiche crack).

Cristal Meth ou Crystal Meth

Drogue de synthèse appartenant à la famille des métamphétamines aux puissants effets stimulants et hallucinogènes. Il procure une diminution de l’appétit, une moindre sensibilité à la fatigue, une grande exaltation, des hallucinations et un accroissement de l’activité intellectuelle et de la vigilance. La consommation de cristal meth entraîne des nausées et vomissements, une augmentation de la température du corps et du rythme cardiaque, une irritabilité et de l’anxiété. Son usage répété provoque des comportements violents, voire des délires paranoïaques. Le cristal meth est interdit en France.



 

A la une

MILDCA : de la toxicomanie (...)

14/03/2014 : Par décret du 13 mars 2014, la MILDT (Mission interministérielle de lutte contre la drogue et la toxicomanie) change (...)


Alerte européenne 4,4’-DMA

07/03/2014 : Mercredi 5 mars l’Observatoire européen des drogues et de la toxicomanie (OEDT) et Europol ont lancé une alerte (...)


L’ecstasy n’est (...)

05/03/2014 : Pour les consommateurs de comprimés d’ecstasy, la « qualité » de cette drogue n’a cessé de baisser au cours des (...)


Lire toutes les actualités

Recherche témoignage d’une

15/04/2014 : Bonjour, je m’appelle Margaux. Je suis étudiante infirmière en troisième année. Dans le cadre de mon travail de (...)


Sevrage cannabis et sommeil

14/04/2014 : Bonjour à tous, Je viens d’arrêter le cannabis depuis 6 semaines après 10 ans de consommation quotidienne. Les (...)


 
Qui sommes nous ? | Informations légales | Lexique | Plan du site | Nous contacter | Identification | Inscription | Charte du site | Flux RSS RSS
7