Par chat

Chattez avec
Drogues Info Service

Par téléphone

Drogues Info Service répond
à vos appels 7 jours sur 7

Contactez-nous

Adresses utiles

Forums pour l'entourage Télécharger en pdf Imprimer Envoyer à un ami

Fin de relation - cocaine

Par Nina777

Bonjour,
Ecrire ici est une étape pour moi car je ne suis pas du genre à m'exprimer sur internet mais j'en suis à un point où je suis complètement perdue, où j'ai l'impression de n'être comprise par personne. J'espère trouver un peu d'aide, soutien, réponse parmi vous.
Je commence (et m'excuse déjà si cela est fort long) ..
Je suis avec mon compagnon depuis maintenant 6 ans. Il y a 4 ans, nous avons acheté une maison et 3 ans, j'ai découvert qu'il prenait de la cocaine.
Depuis, je ne saurai vous citer le nombre de soirées/week-end entiers, que j'ai passé seule en larmes désespérée .. Car en plus de l'absence, j'ai découvert qu'il parlait avec des escorts, sur des clubs libertins, .. à chaque prise .. Sobre, jamais. Sobre, il est adorable et tout se passe toujours plus que bien et nous partageons de très beaux moments.
Bien que difficilement, il a fini par reconnaître son problème (après que je sois retournée chez mes parents) et m'a convaincue de revenir, qu'il allait se soigner. Ce même scénario c'est répété deux fois, dont la dernière il y a quelques mois.
Là je suis restée 1mois et demi et allant à l'encontre de ma famille, dont je suis très proche (qui ne veut plus le voir) et d'amis proches (qui ne souhaitent plus nous voir car ils lui en valent de son comportement et m'en veulent car n'acceptent pas ma décision), j'ai fini par revenir à nouveau avec la promesse du changement, de la prise de conscience réelle (la situation à son travail empirait aussi au vu des absences répétées).
Sauf que .. cela continue .. il a entamé les démarches pour entrer en cure mais je n'y crois pas même si lui semble y croire .. j'ai entamé les démarches pour le quitter et il me rétorque que si je le quitte, il n'ira pas en cure car il n'en aura pas les moyens, que je détruits sa vie, manque à ma parole qui était d'être auprès de lui et de le soutenir .. Est-ce normale de culpabiliser à vouloir fuir cette vie sans sortie, sans amis, enfermé sur nous-même ou seule lorsqu'il a une crise?
Je vous remercie de m'avoir lue et espère trouver un peu de réconfort et courage auprès de vous.

Fil précédent Fil suivant

1 réponse


Moderateur - 21/12/2021 à 12h45

Bonjour Nina777,

Savez-vous qu'en France les cures de sevrage sont gratuites ?

Quand je lis "il me rétorque que si je le quitte, il n'ira pas en cure car il n'en aura pas les moyens, que je détruits sa vie, manque à ma parole qui était d'être auprès de lui et de le soutenir .. " je vois de sa part de la manipulation. C'est normal que vous vous sentiez coupable et c'est précisément pour cela qu'il dit ça. Votre compagnon n'est pas sincère dans sa démarche.

S'il souhaite réellement arrêter il doit arrêter pour lui et indépendamment de ce qui se passe autour de lui. Sinon c'est qu'il prendra tout prétexte pour rechuter. Là il vous met vraiment dans une position "impossible", vous rendant responsable de la réussite ou non de son sevrage qui, justement, a beaucoup de chances d'échouer s'il y va avec cet état d'esprit.

La manipulation dans le couple est une forme d'emprise dont il est difficile de sortir pour celui qui en est la victime. Vos allers-retours avec votre famille et vos amis sont caractéristiques : vous vous rendez compte d'une situation qui ne va pas, qui ne peut pas continuer mais d'un autre côté il s'arrange pour vous prendre en défaut, vous culpabiliser et vous faire revenir. Il connaît probablement vos faiblesses et sait manifestement jouer de vos sentiments. Ce n'est pas de votre faute. Je vous souhaite de trouver les ressources pour faire le bon pas de côté, celui qui vous permettra de dire "stop".

Consultez un professionnel neutre pour en parler (psy ou autre), renseignez-vous pour essayer de comprendre ce qui se joue dans votre relation avec lui. S'adresse-t-il à vous de la bonne manière ? quels sont vos ressentis dans telle ou telle situation ? que révèlent-ils ? Il est important de vous écouter et de faire la part de choses entre ce qui vient de vous ou ce qui est la conséquence de ce qu'il vous dit.

Courage, nous restons à votre écoute. Merci beaucoup d'avoir eu suffisamment confiance pour venir écrire ici et ne culpabilisez pas de la situation, dont vous êtes probablement victime.

Cordialement,

le modérateur.

Répondre au fil Retour