Par téléphone

Drogues Info Service répond
à vos appels 7 jours sur 7

Contactez-nous

Adresses utiles

Forums pour l'entourage Télécharger en pdf Imprimer Envoyer à un ami

Je vis avec un homme qui a beaucoup de dépendances

Par jejo13140

Bonsoir,

Je ne suis pas du genre à parler de mes problèmes, mais je suis à bout psychologiquement.
Voila presque 6 ans que je suis avec mon compagnon nous avons un petit garçon de 4 ans.
Cet homme m'a embarquer dans sa spirale infernale, j'ai de gros soucis financiers à cause de lui.
Il est dépendant à la drogue, à l'alcool, aux jeux, il se montre parfois violent envers moi, et me rabaisse tous le temps, meme en public.
J'ai voulu le quitter plusieurs fois, je lui ai demander de partir, mais il ne veux pas.
C'est très dure pour moi mentalement, je suis à bout.

Merci de votre aide

Fil précédent Fil suivant

2 réponses


Lou78700 - 08/09/2019 à 13h31

Bonjour je vis actuellement la meme situation que vous. Enceinte je veux le quitter car il ne veut pas se soigner. Ne se rend même pas compte du mal qui fais autour de lui. Je ne sais même pas si il m'a déjà aimé ou si il a voulu profité de mon toit ma paye se faire nourire et loge sans une aide de sa part et me prend tout mon argent. Je suis obligé de planqué mon porte mon feuille sinon il me vole... Et si je suis donné pas d'argent ces là crise. il est dépendant de beaucoup de drogue dur.la pire l'héroïne. Mes prend aussi d'autre drogue qui mélange à des médicaments . Si vous avez besoin de discuter pour échange je suis comme vous anéanti et je ne sais pas comment me sortir de lui et malgré tout sa je l'aime mes je souffre beaucoup trop d'être avec lui . Bonne journée.

Yayaloulou - 04/10/2019 à 23h58

Bonjour à vous,
J'ai été dans la même situation que vous et cela pendant presque 7 ans...

Mon ex concubin était dépendant à l'héroïne. Je comprend ce que vous pouvez ressentir... mais s'il vous plait penser à vous!

Pendant ces longues années je me suis forcer à croire qu'il allait s'en sortir, qu'on aller finir par avoir une vie normale, être heureux, mais lorsque tout était calme il recommençait.

Il faut comprendre que si eux n'ont pas l'envie, ou conscience de leur situation, nous ne pouvons rien faire. Et pendant ce temps qui passe, vous gâcher votre vie pour qu'elle que chose qui ne changera peut être jamais.

Alors s'il vous plait, ayez le ''courage'' de vivre pour vous car vous n'avez qu'une vie et vous avez le droit au bonheur, à vivre sans être inquiète.

Je suis à votre écoute, sans jugement, car je suis passée par tout ca et j'aurai aimer avoir quelqu'un a qui parler er avec qui échanger.

Je vous souhaite tout le courage su monde car il en faut vraiment pour affronter chaques jours dans ces circonstances.

Répondre au fil Retour