Par téléphone

Drogues Info Service répond
à vos appels 7 jours sur 7

Contactez-nous

Adresses utiles

Forums pour l'entourage Télécharger en pdf Imprimer Envoyer à un ami

Marre de vivre

Par Lea13

Bonjour à tous...
Jamais j' aurais cru un jour ecrire ma détresse sur un forum mais je vis une situation inextricable....
Je suis épuisée a bout envie de finir avec cette vie Que me fais enduré mon pseudo mari addict a la cocaïne...
Je ne peux en parler à personne car j' ai honte , nous sommes parents de 3 enfants en bas âge et c est pour eux que je m accroché à cette vie...
J' ai perdu mon papa il y a 3 mois et me sens tellement désemparée et seule....
Cela fait 3 ans que l on vit au gré des humeurs de mon mari il nous fait vivre un enfer...
J' ai tout essayé pour l aide csapa dialogue écoute empathie rien y fait il replonge a chaque fois...
J' ai perdu confiance en moi même télétravail devient une épreuve tant les disputes du au manque deviennent quotidienne aidez moi svp serai il possible de l hospitalisation d office je le dois au bien être de ma famille et de mes enfants...

Fil précédent Fil suivant

4 réponses


Faris5 - 23/11/2020 à 11h33

Bonjour,
C'est aussi bien qu'ailleurs un Forum pour commencer à parler.
Je vous donne mes impressions: Le silence joue contre vous et vous isole d'une possible aide que vous pourriez recevoir. Il vous oblige également à gérer seule des situations compliquées. Quand votre mari vous inclus dans son "secret", il vous fait porter un poids de plus, une forme de partage de responsabilité.
Vous pouvez contacter un psychiatre pour voir si la situation permet une hospitalisation d'office (en règle générale il faut qu'il y ait danger avéré pour lui ou les autres). Vous pouvez également contacter une association de violences faites aux femmes (la violence morale est aussi une violence), elles pourront vous écouter et auront peut-être des possibles solutions. Plus important, elle seront un soutien en attendant des jours meilleurs.
Je ne pense pas que la situation soit tenable à plus ou moins long terme, il va peut-être falloir se désengager, lui permettre de voir s'il veut se soigner et aviser. Bien sûr, vous êtes complètement libres de vos choix. Mais plus la situation est discutée avec des interlocuteurs extérieurs à la situation problématique, plus il est facile d'avoir des points de vus plus neutres. Cela aide.
Avez-vous vous un soutien psychologique ? Je vous encourage à en chercher un si ce n'est pas le cas.

gigi - 23/11/2020 à 22h53

Bonjour à tous ,
tourne toi vers Jésus de tout ton coeur il va te donner la solution !

BambiGalaxy - 24/11/2020 à 14h16

Je vais être directe : la cocaïne, lorsqu'on en est dépendant, il est extrêmement difficile de s'en défaire, quant bien même on le souhaiterait. Je doute qu'un enième ultimatum ne serve à quoi que ce soit. Et personne ne l'internera simplement pour une addiction à la coke.

Vous ne pouvez pas continuer dans cette direction. Il faut prendre le large, tant pis pour lui, même si vous l'aimez toujours.
Le quitter alors que vous êtes diminuée suite à un deuil ne sera pas facile. Faites-le pour vos enfants. Faites-le pour vous. Peut être en réalité vous le sauverez aussi en le quittant. Il y a qu'un électrochoc qui puisse l'en sortir.

principessa - 01/01/2021 à 18h18

oui partez
dites lui que vous le faites pour vous, pour les enfants car tot ou tard ce seront des problemes avec les enfants que vous aurez. Expliquez lui qu'il n'est pas un bon modele à suivre pour ses enfants,mais bon on sait que les addicts à la cocaine se sentent surpuissants et pratiquent le déni à fond. En effet, je pense qu'il ne fait pas espérer , perso j'ai espéré pendant 7 ans et à chaque fois il reprenait la cocaine ou bien il a glissé vers l'alcool à outrance
c'est foutu pour lui, pas pour vous ni pour vos enfants. croyez en votre capacité de survie, vous avez donné la vie pas pour la perdre dans une dépression qui risque de contaminer vos enfants
gardez le contact ici si ça vous donne de la force

bien à vous.

Répondre au fil Retour