Par chat

Chattez avec
Drogues Info Service

Par téléphone

Drogues Info Service répond
à vos appels 7 jours sur 7

Contactez-nous

Adresses utiles

Forums pour les consommateurs Télécharger en pdf Imprimer Envoyer à un ami

Contradictions

Par Magnolia

Évidemment sous l emprise du produit expliquant certainement cette démarche de m être inscrite et de vouloir parler de tout ça
J ai 50 ans (mais j en parais 40????)
Depuis très jeune et habitant sur la côte de azur j ai toujours adoré sortir et faire la fête
J ai commencé ado à boire un peu mais sans jamais tomber dans l excès
J ai découvert à mes 20 ans les extasy c était la période des raves
Ce n était pas une consommation dangereuse la non plus et ça n a pas duré longtemps
Puis vint ma vie d adule … j ai eu des enfants (plus belle chose de toute ma vie) tout allait bien mais pourtant sans m en rendre compte j ai commencé à boire toujours de manière festive mais de plus en plus
Les années passant l alcool est devenu mon pire ennemi je ne l ai jamais consommé seule chez moi ni même tous les jours mais des lors que je sortais ou était chez des amis le premier verre aboutissait inexorablement à un état second dont bien entendu je ne me souvenais absolument pas le lendemain
J étais totalement consciente du problème pour autant je n ai rien fait pour y remédier
Je vais faire l’impasse sur tous les problèmes que cela a engendré
J étais donc cette nana pas trop mal avec une vie agréable un énorme sens de l humour qui gagnait bien sa vie mais qui avait sa jumelle maléfique qui revenait inlassablement
Cercle vicieux donc de qq jours de sobriété pour arriver à la cuite au black out pour ensuite entrer dans la culpabilité rester dans un état végétatif pendant qq jours à se dire que plus jamais pour à nouveau reprendre du poil de la bête et recommencer …
J ai découvert la cocaine vers 20 ans mais même si ça me plaisait bien surtout dans le fait que cela me permettait de mieux gérer mon alcool je n ai pour autant jamais été accroc s’il y en avait je prenais c est tout et je n y ai plus touché pendant très longtemps
Depuis maintenant quelques temps cette consommation festive avec des amis a commencé à devenir fréquente
Un soir et je pense que c est de la que tout a basculé nous avons pris beaucoup
Et j ai compris que cela m empêchait de boire parce que je n en éprouvait plus le besoin l effet de la coke me suffisait
Me voilà à ce jour à en prendre tous les jours et pire encore seule chez moi …
La journée par petite dose …
Et je réalise à quel point j aime ça comme si cela me donnait enfin le bonheur d avoir trouvé le moyen d apaiser mon cerveau hyperactif dans une defonce que « je gère »
J ai totalement conscience évidemment que je vais droit dans le mur mais au moins la je n y vais pas complètement bourrée
Gainsbourg disait je connais mes limites c est pour ça que je vais au delà
Ça me caractérise complètement…
J ai connu qq traumatismes la perte d etres chers mais même avant ça j ai toujours été attirée par tout ce qui pouvait me faire entrer dans un monde qui pouvait me sortir de la réalité quotidienne
Pour avoir connu des cocainomanes de grande envergure je sais où cela peut me mener et je sais qu à ce jour je peux encore avoir la force de tout arrêter pour autant je n en ai pas envie et c est la toute la contradiction de ma situation …
J aimerai tellement pouvoir échanger avec une personne dans le même cas donc si tu existes manifestes toi ????

Fil suivant

Répondre au fil Retour