Par téléphone

Drogues Info Service répond
à vos appels 7 jours sur 7

Contactez-nous

Adresses utiles

Forums pour les consommateurs PDF Imprimer EnvoiMail

Grossesse héroïne et methadone

Par Cowann

Bonjour j'ai 31 ans et je viens d'apprendre que je suis enceinte j'en serais à peu près 6 semaines de grossesse. Seulement voilà il ya 9mois je suis retombé dans l'héroïne après des années d abstinence. Je suis à 1g par jour environ et 10mg de methadone. Forcément je me pose beaucoup de questions car évidemment je vais arrêter de prendre de l'héroïne. Mais est ce que la methadone est nocive pour le fœtus. Pendant les 6 semaines ou je ne savais pas que j'étais enceinte j'ai consommé de l'héroïne et bu de l'alcool.
Alors j'aurais voulu savoir si a 6 semaines mon bébé en as souffert est ce qu'il y a des risques. Je désire plus que tout devenir mère mais vaudrait il mieux avorté ?
Si je pouvais avoir des témoignage de femmes qui sont passé par la cela m'aiderait grandement !!
Merci par avance

Fil précédent Fil suivant

4 réponses


Faris5 - 20/07/2020 à 12h09

Bonjour,
Je pense qu'il est très important d'en discuter avec un médecin. Il n'y a que lui qui pourra vous conseiller sur les risques pris pour le foetus au regard de votre situation.
Cependant, vu de l'exterieur ça présage de très fortes difficultés pour l'enfant (syndrome de sevrage à la naissance), des risques de malformations associés, risques d'accouchement prématuré et de retards de croissance. À celà, pourrait s'ajouter les conditions psychosociales défavorables si vous n'arrivez pas à vous sevrer.
Personnellement, je ne prendrais pas ce risque pour mon enfant, la vie étant déjà suffisamment difficile comme ça.
Bon courage

Moderateur - 20/07/2020 à 15h58

Bonjour Cowann,

Nous souhaitons corriger l'impression que peut vous laisser le message de Faris5 et vous donner quelques informations sur les risques que vous avez pu prendre et ce qu'il est conseillé de faire ou de ne pas faire.

Drogues info service peut essayer de trouver avec vous les coordonnées de services ou de réseaux de professionnels spécialisés dans l'aide aux femmes enceinte consommatrices de drogues et d'alcool. Ce sont des lieux bienveillants et informés, qui pourront accompagner votre grossesse dans les meilleures conditions.

Nous vous encourageons à appeler notre ligne d'écoute Drogues info service au 0 800 23 13 13 (appel anonyme et gratuit, 7j/7 de 8h à 2h) pour obtenir des adresses.

Notre site aborde la situation qui est la votre et contient plusieurs articles consacrés à la grossesse. Nous vous encourageons, si vous ne l'avez pas déjà fait, à commencer par celui-ci : https://www.drogues-info-service....ens-d-apprendre-que-j-etais-enceinte

Les fiches de notre Dico des drogues consacrées à la méthadone et l'héroïne contiennent également des informations sur les risques pour la grossesse de ces drogues : https://www.drogues-info-service....rogues/Le-dico-des-drogues/Methadone

Concernant la prise d'opiacés (héroïne et méthadone) sachez qu'un sevrage n'est pas recommandé pendant la grossesse. C'est le sevrage mais aussi les variations de consommation qui peuvent être sources de souffrance fœtale. En revanche, la méthadone et l'héroïne ne sont aucunement sources de malformations. Notre corps génère lui-même des opioïdes endogènes au quotidien !

A la naissance il peut y avoir un syndrome de sevrage du nourrisson mais il est très bien pris en charge par la médecine et sans séquelles.

Plutôt que d'arrêter les opiacés, votre objectif pourrait donc être de stabiliser votre traitement méthadone afin qu'il couvre vos besoins en opiacés et n'entraîne pas d'effet de manque chez vous ni le besoin de prendre de l'héroïne. C'est à voir à la fois avec votre médecin prescripteur et le centre spécialisé qui vous suivra.

Parmi ce que vous avez pris, c'est l'alcool qui est potentiellement le plus dommageable pour votre futur enfant. Si vous en avez la possibilité, arrêtez de boire dès à présent. Si cela représente une difficulté pour vous adressez-vous là aussi aux professionnels spécialisés pour être aidée. La recommandation est de ne pas boire du tout d'alcool pendant la grossesse. Même s'il existe un risque de malformation, ce n'est pas forcément "grave" si vous avez bu, il faut en fait faire des évaluations pour le savoir. En tout état de cause quelles que soient les quantités que vous avez bues et le moment de votre grossesse, il y aura un bénéfice pour votre enfant au fait d'arrêter de boire.

La meilleure chose que vous pouvez faire aussi pour votre bébé c'est de vous nourrir le plus correctement et régulièrement possible. La nutrition est un facteur important pour le bon développement du bébé et c'est aussi un facteur de réduction de l'impact des autres facteurs de risque. Les professionnels le savent et vous donneront certainement des conseils en la matière.

Cordialement,

le modérateur.

Cowann - 20/07/2020 à 17h45

Bonjour modérateur,

Merci pour votre réponse qui me rassure un peu... Je vais essayer de m'entourer des professionnels qu'il me faut afin de mener cette grossesse à terme et sereinement.
Trouver le bon dosage de methadone car je sais que je suis capable de tout arrêté pour l'avoir fais plus de 9ans auparavant!! C'est tellement bête d'avoir craqué mais bref c'est ainsi. Je vois mon médecin traitant demain j'espère qu'il saura me rassurer aussi et que par la suite gynécologue et autre professionnel ne me jugerons pas de trop !!
Merci beaucoup

Moderateur - 20/07/2020 à 17h54

A votre service Cowann happy

Merci pour votre réponse. Nous restons à votre disposition si vous avez des questions.

Cordialement,

le modérateur.

Répondre au fil Retour