Par téléphone

Drogues Info Service répond
à vos appels 7 jours sur 7

Contactez-nous

Adresses utiles

Forums pour les consommateurs PDF Imprimer EnvoiMail

Sevrage au cannabis

Par S955

J'ai 23 ans actuellement aide soignante, je rentre en école d'infirmière en septembre, dépendante au cannabis depuis mes 15 16 ans j'étais a 7 8 joints par jour je fumais ça comme une cigarette, au début je ne voyais pas l'impact dans ma vie, a vrai dire la drogue faisait parti intégrante de mon quotidien, j'ai eu mon bac mention très bien mais après le lycée j'ai loupé plusieurs fois le concours infirmière j'ai bossé chez macdo c'était la débandade dans ma vie, plus de vie sociale, peur de sortir, peur du regard des gens, impossible de dormir sans avoir fumer 2 ou 3 joints avant, ma famille m'a vu amaigrit j'ai perdu environ 10 kg déjà que je n'étais pas épaisse, j'étais toute pâle un vrai légume ( bon exemple pour une soignante ...)
Avant d'être avec mon chéri qui fume quotidiennement environ 3 4 joints par jour, je fumais un petit joint dans une petite feuille juste avant de dormir c'était psychologique j'avais vraiment envie de stopper cette merde qui me bouffe le cerveau et mon porte monnaie, a l'époque je fumais 50g a moi toute seule pour un mois avant de diminuer, puis j'ai repris mes mauvaises habitudes avec mon copain mais en divisant ma conso par 2 25 g a moi seule pour le mois, et il y a 2 jours contrôle routier de stupéfiants mon chéri est passé positif gros choc grosse remise en question car suspension de 3 mois si ce n'est pas plus on verra, du coup ça fait 2 jours qu'on a aretter, on ne lâchera pas, c'est terminé tout ça, hier soir grosse dispute car tous les deux sur les nerfs, et avec les années le cannabis ma ronger les nerfs j'ai peur d'avoir des séquelles psychologues importantes entre les problèmes familiaux passés de l'enfance qui indirectement nous construit pour l'avenir ... Aujourd'hui jour 2 je me sens libéré psychologiquement, je ne ressens pas particulieremnt de symptômes de sevrages car même en fumant avec mon boulot qui est difficile je pète facilement les plombs en mode hystérique, j'espère pouvoir changer ça a l'avenir, je ne pense pas être devenu skyzophrene car pas d'hallucinations ni rien mais j'ai les nerfs a fleur de peau depuis que je fume ça m'a changer et je me suis construite avec ça, j'aimerais beaucoup avoir vos ressentis, vos expériences pour m'aider à y voir plus clair, tout est possible avec le mental, nous sommes tous fort et nous y arriverons , gros soutiens aux personnes qui vont qui ont et qui aretteront un jour le cannabis c'est de la merde, un bon joint de beuh d'Amsterdam de temps en temps c cool ça détend tu rigoles, mais sa nous détruit si on en fume tous les jours force a tout le monde ne lâchez pas, nous nous ne lacherons pas c fini porte monnaie fermé ! Courage a tout le monde vraiment

Fil précédent Fil suivant

3 réponses


Faris5 - 17/07/2020 à 23h32

Bonjour et merci pour le partage,
C'est une excellente décision,
N'hesitez pas à entamer une psychothérapie si vous sentez que le passé vous gâche le présent.
Bon courage à vous deux.

Sylcle95 - 20/07/2020 à 14h03

Bonjour merci pour votre message de soutien, aujourd'hui 1 semaine sans consommation et nous sommes libéré, tout va pour le mieux nous positivons, même en fréquentant des amis consommateurs en soirée ou autre nous ne sommes pas tenté de reprendre nous avons compris que c'était le mieux pour nous, le passé est derrière nous maintenant, on avance serainement.

Faris5 - 23/07/2020 à 13h23

Bonjour,
C'est super que ça tienne et que continuiez d'etre motivés avec de bonnes raisons d'arrêter. Vous pouvez être fières de ce succès et de poursuivre votre démarche.
Bon courage

Répondre au fil Retour