Par téléphone

Drogues Info Service répond
à vos appels 7 jours sur 7

Contactez-nous

Adresses utiles

Forums pour les consommateurs Télécharger en pdf Imprimer Envoyer à un ami

si vous pouvez identifier ces produits

Par Profil supprimé

Bonjour,

J'ai trouvé dans la poche de mon mari un petit paquet en plastique avec une poudre blanche que j'imagine être de la cocaïne (peut-être pire, je ne sais pas) et quelques petites pilulles toutes rondes rouges et noires. Je cherche sur Internet et je n'arrive pas à trouver ce que c'est. Il n'est pas censé savoir que je les ai vues je voudrais savoir d'abord ce que c'est et j'ai très peur. J'ai pris des photos en espérant que quelqu'un pourra les identifier. Par ailleurs il boit beaucoup d'alcool je crois en ce moment (ça sent), sort jusqu'à des heures pas possibles et quand il revient il tient à peine debout. Ensuite il dort jusqu'à 16h et récupère un état normal. Je sais qu'il a déjà été accro au cannabis mais je ne sais pas s'il en fume encore aujourd'hui. J'aimerais savoir surtout ce qu'il prend, ce que je dois lui dire, quels sont les risques. Je n'ai pas trop touché le sachet et son contenu et je me suis bien lavé les mains ensuite mais je voudrais savoir aussi si je ne risque rien de l'avoir manipulé sachant que je suis enceinte... j'espère que quelqu'un saura me répondre. D'avance, merci.

(l'ajout d'image n'a pas l'air de fonctionner, je mets donc une url : http://img138.imageshack.us/img138/4269/20120818101116.jpg voici à quoi ressemble la chose...)

Fil précédent Fil suivant

2 réponses


Profil supprimé - 20/08/2012 à 13h29

Bonjour,

Je suis le modérateur de ces forums et je tenais à vous rassurer au moins sur un point : la manipulation de ce sachet n'aura pas de conséquences pour votre grossesse. Ce n'est pas en effet par simple contact que ces produits peuvent agir et en plus vous avez pris vos précautions.

Il n'est pas tellement possible d'identifier un produit sur un simple visuel, cependant votre hypothèse que cela soit de la cocaïne est vraisemblable. Si l'on part donc sur cette idée, vous pouvez consulter les effets et les risques de cette drogue dans notre fiche ["cocaïne"->http://www.drogues-info-service.fr/?Cocaine] du Dico des drogues.
Je n'ai en revanche pas d'idée précise quant à ce que pourraient être ces pilules.

Il n'a pas l'air de faire de doute, malheureusement, que votre mari se drogue et a une vie déréglée. Le sachet que vous avez trouvé vous fait peur mais la consommation abusive d'alcool est tout aussi nocive pour l'organisme et le comportement. Je crois en effet qu'une discussion ou une mise ou au point sur ce qui se passe pour votre mari s'impose. La confiance ne semble plus là, le dialogue semble difficile et de votre côté vous avez peur, vous êtes enceinte et sans doute fragilisée par toute cette histoire. Je vous conseillerais donc tout d'abord, avant même d'aborder frontalement le sujet avec votre conjoint, d'essayer de trouver du soutien autour de vous. Il ne faut pas que vous soyez seule face à cette situation, même si cela peut être difficile d'en parler à des proches ou des professionnels. C'est en ayant du soutien, en pouvant "débriefer" ce qui se passe avec des tiers de confiance que vous pourrez le mieux savoir quoi faire, que dire et comment vous comporter. Dans tous les cas essayez, dans la mesure du possible, de vous préserver et de faire passer votre bien-être et votre grossesse avant tout. Le problème de drogue de votre mari est un problème... de votre mari (!) et même s'il vous concerne aussi parce que cela a bien évidemment des conséquences pour vous et votre avenir, mieux vaut ne pas essayer de le solutionner toute seule. C'est surtout à partir de la discussion que vous pourrez avoir avec votre mari sur ce sujet que vous pourrez avoir une idée de ce qu'il est prêt à faire, du regard qu'il porte sur ce qu'il fait mais aussi sur votre place et sur votre avenir ensemble. Il n'y aura pas de solution simple mais déjà qu'il cherche à faire des efforts pour retrouver un certain équilibre serait un pas dans le bon sens.

Il est difficile de vous en dire plus à ce stade mais je me permets de vous conseiller déjà d'appeler notre ligne Drogues Info Service au 0 800 23 13 13 pour faire le point et raconter plus précisément ce qui se passe pour vous. Le cas échéant nous pourrons vous donner des adresses de Centres de Soins, d'Accompagnement et de Prévention des Addictions (CSAPA) proches de chez vous, ou d'autres structures aussi s'il en existe à proximité. Que cela soit pour que vous puissiez discuter avec un professionnel ou pour que votre mari, s'il en montre le désir, se fasse aider, ces centres sont gratuits et vous recevront bien volontiers sur rendez-vous. Notre base de données se trouve aussi dans la rubrique ["S'orienter"->http://www.drogues-info-service.fr/?-Adresses-utiles-] de ce site, mais je pense préférable que vous obteniez des adresses dans le cadre d'une discussion avec l'un de nos écoutants car vous avez besoin de "faire le point".

Cordialement,

le modérateur.

bluenaranja - 20/08/2012 à 13h55

Bonjour,

Le modo a entièrement raison, et j'espère que tu es rassurée. Au moins pour ton bébé. Par contre, c'est très dur de dire ce que c'est, comme ça, à vue de nez - déjà parce que ça fait 14 ans que je suis plus dans le "milieu", et puis parce qu'on peut fabriquer soi-même des pilules, surtout avec toutes les merdes qu'on trouve sur le net - toutes façons, à partir du moment où c'est autre chose que cannabis, ça passe dans les "drogues dures", je dirais "drogues de boites, de soirée, genre amphéts, coke, mda ou mdma.
Alors désolée d'aborder ce point là, de cette manière, mais j'ai moi-même été enceinte, et là, vu ce que tu décris, soirées, alcool, drogues, cette fuite en avant - je serais toi, ce serait préservatif direct, non négociable, le temps d'éclaircir la situation, et prise de sang pour me rassurer - je ne dis pas qu'il t'a trompée, je dis juste qu'il baigne dans un monde à risques - échange de pailles, entre autres - et que c'est la première chose à faire. Désolée d'être aussi cash, mais ton ami a l'air d'avoir une vie "de nuit" à laquelle tu es complètement étrangère et mieux vaut prévenir que guérir...
Et ne garde pas ça pour toi, parles en avec ta famille, ton médecin traitant, et surtout, pas de panique. Mais je pense que te protéger, toi et ton bébé, passe par là...

Et une bonne discussion avec ton ami, évidemment...

bluenaranja

Répondre au fil Retour