Par chat

Chattez avec
Drogues Info Service

Par téléphone

Drogues Info Service répond
à vos appels 7 jours sur 7

Contactez-nous

Adresses utiles

Vos questions / nos réponses Télécharger en pdf Imprimer Envoyer à un ami

3MMC

Par Maman2022

Bonjour, La fille prend de la drogue 3MMC de façon régulière, chaque fois qu'elle sort. Et elle sort au moins 2 fois la semaine et du vendredi soir au dimanche soir Quelle est la démarche à suivre ? Par où commencer ?

Mise en ligne le 07/06/2022

Bonjour,

Vous vous inquiétez concernant une personne de votre entourage qui consomme de la 3MMC et souhaiteriez savoir comment l’aider.

Nous disposons que de peu d’éléments de contexte pour vous apporter une réponse précise. Nous allons tenter de vous indiquer quelques axes de réflexion pour aborder une discussion avec cette personne.

Pour rappel la 3MMC est une drogue de la famille des cathinones, il s’agit d’un Nouveau Produit de Synthèse (NPS) qui essaie d’imiter plus ou moins les effets de l’ecstasy et des amphétamines.

Vous trouverez en bas de page la fiche synthèse de ce produit pour en savoir plus.

Avant toute chose, nous vous invitons à favoriser un échange bienveillant et compréhensif.

On peut en effet, s’inquiéter de savoir qu’un proche consomme des produits stupéfiants. Or, avant d’imaginer des solutions possibles, il est important de chercher à comprendre ce qu'il se joue exactement pour la personne.

Comprendre comment va la personne en ce moment.

Comprendre ce qu'elle recherche comme effets au travers des consommations.

Comprendre le contexte de ses consommations.

A partir des éléments recueillis, cela peut vous donner une idée de ce qu’elle en dit et de ce dont elle a besoin.

Seule la personne usagère est à même de prendre conscience ou de remettre en question sa pratique de consommation.

Si ce n'est pas le cas, nous vous recommandons de lui exprimer votre inquiétude en partant de vos sentiments propres. Sans chercher à la juger ou à l'affoler au risque de la braquer et de fermer la communication.

Dans un second temps et en fonction de la situation, vous ou votre proche pouvez en parler avec des professionnels en addictologie. Cela est possible dans le cadre des Centres de Soins d’Accompagnement et de Prévention en Addictologie (CSAPA).

Des professionnels en addictologie tels que médecin addictologue, psychologue, infirmier et travailleurs sociaux reçoivent toute personne concernée directement ou indirectement par une dépendance ou un usage excessif. Ils sont compétents pour tous les produits licites et illicites.

Les consultations y sont gratuites et anonymes.

Vous trouverez en bas de page un lien avec les coordonnées d’un CSAPA dans votre ville.

Vous pourrez être conseillé et informé dans votre positionnement à l’égard de votre proche.

Si votre proche a le souhait de consulter pour elle-même, vous trouverez un autre lien vers notre rubrique « adresses utiles » pour qu’elle trouve un autre CSAPA au besoin.

Enfin, sachez que notre service d’écoute téléphonique est joignable tous les jours de 8h à 2h, au 0800 23 13 13 (appel anonyme et gratuit) ou par tchat via notre site internet de 14h à minuit.

Si votre proche a le souhait de parler de sa consommation avec un écoutant de notre service, n’hésitez pas à lui communiquer nos coordonnées.

Bien cordialement

Pour obtenir plus d'informations, n'hésitez pas à prendre contact avec les structures suivantes


CSAPA Oppelia - Le Trait d’Union

4 rue Neuve Saint Germain
92100 BOULOGNE BILLANCOURT

Tél : 01 41 41 98 01
Site web : www.oppelia.fr
Accueil du public : Du lundi au vendredi de de 10h à 13h00 et de 14h à 18h00
Consultat° jeunes consommateurs : Sur rendez-vous du lundi au vendredi
COVID -19 : Information Mars 2021 : Accueil en présentiel sur rendez-vous dans le respects de consignes sanitaires

En savoir plus :

Retour à la liste