Par chat

Chattez avec
Drogues Info Service

Par téléphone

Drogues Info Service répond
à vos appels 7 jours sur 7

Contactez-nous

Adresses utiles

Vos questions / nos réponses Télécharger en pdf Imprimer Envoyer à un ami

Ai-je un problème avec l’ecstasy/mdma selon vous ?

Par Tk12Will

Bonjour j’ai 14ans je suis un garçon, et j’habite à Grenoble, et cette année j’ai été au DourFestival où j’ai testé pour la première fois les taz j’y suis allé doucement, et un soir j’en ai pris un entier (c’était la deuxième fois que je tapais), j’étais vraiment bien je dansais à fond puis j’étais presque endormi j’étais limite en slowmotion.. Le lendemain j’avais mal aux dents ma mâchoires grinçait et se crispait, (normal), ensuite je suis rentré chez moi et quelques jours après une bonne envie d’en reprendre du coup je me renseigne et il se trouvait que un pote à moi en vendait. Du coup je lui en ai acheté 3 que j’ai consommé en une semaine. Quelques jours après de nouveau une nouvelle envie d’en reprendre car j’essaie de composer de la musique et j’en ai pris un et on aurait dit que j’étais grave inspiré et tout, sauf qu’en le problème maintenant c’est que je ressens l'envie et le besoin d’en reprendre quand j’essaie de composer sinon j’ai l’impression que ce que je fais c’est de la merde. Aujourd’hui j’ai peur d’avoir un problème, quelles démarches dois-je prendre qu’est-ce que je dois faire svp?

Mise en ligne le 06/08/2019

Bonjour,

 

Le fait de renouveler vos prises d'ecstasy, apparemment très rapidement, suite à votre expérimentation à l'occasion de ce festival peut laisser penser que vous avez développé un fort attrait pour les effets de ce produit. Ce qui peut nous paraitre également inquiétant dans ce que vous nous rapportez, c'est votre jeune âge bien sûr (vous êtes en plein développement) mais aussi l'idée que vous semblez vous être faite sur votre capacité à composer de la musique qui serait plus grande sous ecstasy.

 

L'ecstasy est souvent utilisée en vue d'exacerber les sens, l'empathie, le bien-être, l'énergie…, mais, comme vous en avez certainement fait l'expérience également, les lendemains et même les jours qui suivent peuvent être éprouvants et difficile à gérer en termes de fatigue, de tristesse voire de déprime. Nous ne savons pas si cela a été le cas pour vous mais cette phase plus pénible peut conduire à reprendre du produit en vue de l'éviter et c'est notamment ainsi qu'une forme de dépendance peut s'installer.

 

Par ailleurs, et comme avec la plupart des drogues, quand on prend de l'ecstasy on ne sait jamais réellement ce que l'on consomme. La teneur en principe actif peut en effet être très variable au même titre que les produits de coupage auxquels il est aussi possible de très mal réagir. Nous vous renvoyons vers la fiche d'information de notre ”Dico des drogues” sur l'ecstasy pour que vous puissiez prendre connaissance des effets, effets secondaires, risques et complications mais également conseils de réduction des risques. Sans vouloir vous faire peur, si pour vous les choses se sont "bien " passées jusque là, ce pourrait ne pas toujours être le cas, aucune prise de produit psychoactif n'est anodine.

 

Si vous avez le sentiment d'être d'ores et déjà en difficulté, de perdre le contrôle sur vos consommations ou de risquer de le perdre, nous ne pouvons que vous encourager à vous rapprocher d'une CJC (Consultation Jeunes Consommateurs). Vous y serez reçu de manière individuelle, confidentielle, gratuite, sans besoin d'un courrier du médecin ou d'une autorisation parentale. Ce sera l'occasion pour vous de faire le point, librement, avec un professionnel spécialisé, de pouvoir vous situer dans vos usages et, si besoin, d'être accompagné dans les difficultés que vous éprouvez.

 

Vous nous avez communiqué deux indications différentes de ville de résidence ce qui nous amène à vous proposer des orientations en CJC dans ces deux villes. Nous vous joignons également un lien qui vous présentera ces dispositifs de consultations dédiés aux mineurs et jeunes jusqu'à 25ans.

 

Nous restons évidemment disponibles si vous avez envie ou besoin de revenir vers nous pour échanger, peut-être plus directement, sur votre situation et vos consommations. Nous sommes joignables tous les jours de 8h à 2h au 0 800 23 13 13 (appel anonyme et gratuit) ainsi que par Chat de 14h à minuit.

 

Avec tous nos encouragements.

 

Cordialement.

 

Pour obtenir plus d'informations, n'hésitez pas à prendre contact avec les structures suivantes :


CSAPA Point Virgule

19, rue des Bergers
38000 GRENOBLE

Tél : 04 76 17 21 21
Site web : codase.org/?page_id=329
Secrétariat : Du lundi 9h a 12h et de 14 h à 17h30 ; mardi 9h à 12h et de 14h à 18h ; mercredi de 9h à 12h30 et de 14h à 18h30 ; le jeudi de 14h à 19h ; le vendredi de 9h à 12h et de 14h à 17h
Accueil du public : Sur rendez-vous uniquement pour les patients déjà connus. voir présentation pour les nouvelles demandes SVP
Consultat° jeunes consommateurs : Quelques rares entretiens peuvent être assurés pour les moins de 24 ans et les CJC pour de nouvelles demandes - places disponibles sur Voiron sans difficultés mais nécessitant un déplacement
COVID -19 : Mars 2021 : accueil en présentiel téléconsultations et visio-consultations sur rendez-vous pour les patients déjà connus.

En savoir plus :

Retour à la liste