Par chat

Chattez avec
Drogues Info Service

Par téléphone

Drogues Info Service répond
à vos appels 7 jours sur 7

Contactez-nous

Adresses utiles

Vos questions / nos réponses Télécharger en pdf Imprimer Envoyer à un ami

Arrêt des drogues, un sevrage interminable.

Par Profil supprimé

Salut, Enfant j'ai toujours été contre les drogues, la cigarette, l'alcool ... J'ai commencer tard par rapport au autres, en revanche, j'ai continuer plus longtemps. J'ai fumer la 1er fois à 15 ans, pris ma première cuite à 16 ans. Le cannabis est rentré dans ma vie à 16/17 ans. Les médocs à 17 ans, et ma 1er drogue dur à 18 ans (mdma/speed). De 18 à 20 ans j'ai passer le plus clair de mon temps à me droguer. Plusieurs fois j'ai essayer de décrocher en faisant des efforts psychologique. Mes parents ont détruit mes efforts en pas longtemps. Et ça recommence ainsi de suite, motivation pour mon avenir et prise de main, le soir même c'était ultra défonce ... Je boit 4 à 7 fois par semaine le matin, la journée et le soir (bierre, rhum, tekilla, sky..). je tape 10/15 bongs par jours. Et la quantité de médocs que j'ai pris est tellement énorme que moi même je n'en reviens pas. Des sacs poubelles remplit de boites vide. J'ai commander il n'y a pas longtemps de l'ethylphenidate, un psychostimulant puissante, dérivé de la methylphenidate, qui est vendu comme la ritalne. J'ai passer ma semaine a consommer ce produit, car mes anciennes défonce étaient pas assez puissante. L'euphorie est incroyable, j'ai cru plusieurs fois que mon cœur allait lâcher tellement il battait. J'ai passer 5 jours en mangeant 4/5 repas max, et en dormant pas pendant plus de 72heures. Je sais que j'arrive à un moment de ma vie ou je dois choisir, la drogue, ou l'avenir. J'ai toujours rêver de ce moment, et pensait réellement pouvoir lâcher au bon moment. Aujourd’hui j'ai 20 ans, je n'ai rien pris de la journée et je me sens pas bien, j'aimerai avoir des conseils par des gens qui sont passer par la, et comment ont ils arrêter. Je veux m'en sortir et arrêter cette vie qui me mènera à la rue, en prison, ou à la mort. Je veux pouvoir prendre ma vie en main et avancer. Le problème c'est que maintenant je sais quel effets me procure touts ces produits, et je pense que jusqu’à ma mort l'envie de retaper sera toujours présente. J'ai horreur des gens qui disent, mais si tu peux arrêter, il te suffit de la volonté ou autres réponses. Alors q'ils n'ont aucun ressentie sur notre état, juste une impression qu'ils ne pourront jamais comprendre, même le bonheur absolu pour eux, et encore on est loin du compte... Bref je vais m'arrêter la, mais je cherche des bonnes réponses, j'ai vraiment besoin d'aide. Merci

Mise en ligne le 19/11/2013

Bonjour,

 

Nous entendons à sa juste mesure votre appel à l’aide et nous comprenons votre difficulté. Votre jeune âge mais aussi votre polytoxicomanie manifestement très ancrée peuvent vous amener à douter de vous, de votre capacité à vous en sortir.

Et pourtant les choses peuvent aller mieux et ce moment de choisir, qui devient urgent au vu de vos consommations, vous l’avez « rêvé », ce qui peut vouloir dire que vous avez choisi l’avenir.

Il n’existe pas de solution toute faite pour « régler » la problématique que pose une dépendance aux produits psychotropes, et vous l’avez souligné la volonté seule ne suffit pas .

L’entourage (famille, amis) est bien sûr très important, ainsi que les liens que vous pouvez encore avoir avec l’extérieur (sorties, loisirs, …), mais vous pouvez également solliciter différentes ressources.

 

Pour pouvoir bénéficier des conseils de personnes ayant connu ce type de difficultés (ce qui ne les rend pas moins ..différentes) nous vous encourageons à vous rendre sur notre forum à ce lien : http://www.drogues-info-service.fr/?-Forums-

 

Cependant nous vous conseillons vivement de consulter et d’envisager une prise en charge s’inscrivant plus ou moins dans la durée, pour vous donner le temps de (re)prendre du recul et de vous occuper de vous. Nous vous avons mis en fin de réponse une adresse de centre située dans votre ville.

 

Vous pouvez aussi, si vous le souhaitez, nous appeler au 0800 23 13 13 (Drogues info Service, gratuite et anonyme depuis un fixe, tous les jours de 8h à 2h du matin) pour une aide et une écoute ponctuelles.

 

Nous vous souhaitons bon courage.

Cordialement.

Pour obtenir plus d'informations, n'hésitez pas à prendre contact avec les structures suivantes :


OPPELIA Le Triangle : CSAPA et Consultation Jeunes Consommateurs

18, rue de Bouillé
44000 NANTES

Tél : 02 40 48 48 58
Site web : www.oppelia.fr/le-triangle-nantes
Accueil du public : Lundi, mercredi, jeudi et vendredi de 9h30 à 12h30 et de 14h à 17h30. Mardi de 9h30 à 12h30.
Consultat° jeunes consommateurs : Consultations sur rendez-vous au 32 quai de Versailles à Nantes - Contact au 06 73 13 10 89.
Service mobile : Dispositif mobile PASS'AJE. L'équipe se déplace à bord d'un bus pour aller à la rencontre des jeunes là où ils se trouvent dans l'espace public et en milieu scolaire, Contact: 06 73 13 10 89
Substitution : Délivrance de traitement de substitution dans le cadre d'un suivi médico, psycho-social.
COVID -19 : Information Mai 2021 : Accueil sur rendez-vous avez respect des recommandations sanitaires. Port du masque obligatoire. les téléconsultations restent possibles.

Retour à la liste