Par chat

Chattez avec
Drogues Info Service

Par téléphone

Drogues Info Service répond
à vos appels 7 jours sur 7

Contactez-nous

Adresses utiles

Vos questions / nos réponses Télécharger en pdf Imprimer Envoyer à un ami

Arrêter la cocaïne

Par Speedy76

Bonjour , voilà sa fait maintenant 7 mois que j'ai une consommation de cocaïne régulière , 1g/ j , voir plus , et j'aimerais vraiment réussir a stopper , je commence a avoir des douleur thoracique en fin de journée , , malgré ces frayeurs !! Et bien le lendemain je replonge , et malgré mon traitement méthadone , . Auriez un tuyau , une solution pour m'aider a arrêté cette mer** . Avant que sa me soit fatal !

Mise en ligne le 26/06/2019

Bonjour,

 La méthadone est un traitement de substitution aux opiacés, il est donc tout à fait logique que la prise de ce produit soit sans effet dans l'arrêt de la cocaïne qui n'est pas un opiacé et pour laquelle d'ailleurs il n'existe pas de substitution comparable.

 Si la méthadone vous est prescrite, le médecin prescripteur pourrait être le premier interlocuteur à qui parler de vos difficultés actuelles dans vos consommations de cocaïne. Qu'il intervienne en médecine de ville ou en centre d'addictologie, il sera en mesure de vous proposer un accompagnement adapté à vos besoins et difficultés, considérant votre situation de santé dans son ensemble.

 Dans le cas où vous n'en auriez pas l'information, il existe au Havre un CSAPA (Centre de Soins d'Accompagnement et de Prévention en Addictologie) où il vous serait possible de bénéficier d'une prise en charge globale, médicale et psychologique, sociale si nécessaire, en vue de mener à bien un projet d'arrêt. Nous vous joignons ci-dessous les coordonnées de ce CSAPA. Les consultations y sont individuelles, confidentielles et gratuites.

Vous semblez inquiet pour votre santé et pour l'avenir. Comme vous en faites l'expérience la cocaïne peut être un produit très difficile à arrêter, et ce malgré la volonté que l'on peut avoir à le faire, sous tendue par les frayeurs que l'on peut se donner devant le développement de certains troubles, physiques ou psychiques, plus ou moins inquiétants, liés aux abus. C'est en ce sens, vous le comprendrez, que le meilleur "tuyau" que l'on puisse vous donner est de vous faire aider par des professionnels de soins habilités à le faire. 

Des éléments nous échappent peut-être de votre situation et de vos difficultés. Si vous souhaitez prendre le temps de revenir vers nous pour échanger directement et plus précisément n'hésitez pas bien sûr. Nous sommes joignables tous les jours de 8h à 2h au 0 800 23 13 13 (appel anonyme et gratuit) ainsi que par Chat de 14h à minuit.

Avec tous nos encouragements.

Cordialement.

Pour obtenir plus d'informations, n'hésitez pas à prendre contact avec les structures suivantes :


CSAPA Nautilia

6 place Jules Ferry
76600 LE HAVRE

Tél : 02 35 19 32 43
Site web : www.oppelia.fr
Accueil du public : Du lundi au vendredi de 9h à 13h et de 13h30 à 18h. Jeudi 9h-13h et 16h-19h. Permanences éducatives sans rendez-vous (pour des urgences par exemple) tous les jours : 11h à 12h30
Consultat° jeunes consommateurs : Consultations jeunes consommateurs pour les 13-25 ans (chaque professionnel a des plages horaires dédié à la CJC)
Substitution : Délivrance de traitement de substitution
COVID -19 : JUIN 2021 : Accueil en présentiel avec respect des gestes barrières. Il va y avoir peu de médecin prochainement, pour la mise en place méthadone, il faudra attendre 1 mois en moyenne.

Retour à la liste