Par chat

Chattez avec
Drogues Info Service

Par téléphone

Drogues Info Service répond
à vos appels 7 jours sur 7

Contactez-nous

Adresses utiles

Vos questions / nos réponses Télécharger en pdf Imprimer Envoyer à un ami

Auto destruction

Par Laure2212

Bonjour, mon fils de 23 ans ne va pas bien du tout. Je pense qu'il fait beaucoup la fête, avec beaucoup de substances. Il habite seul dans son appartement. Cette nuit il m'a téléphoné en pleurs à 2h30 du matin pour que je lui commande un Uber pour aller je ne sais où. J'ai refusé, lui disant d'aller se coucher car il travaillait aujourd'hui. Il n'est pas allé travaillé et je pense que c'est souvent le cas. Il est dans l'auto destruction et dans le déni. Pourtant il est très entouré, familles et amis. Il a une jolie vie, appart et travail à temps partiel avec son père. J'ai le sentiment qu'il ne se rend compte de rien, que rien n'est grave car il sait que moi je serais là pour rattraper ses bêtises. Cette nuit je pense qu'il était dans un état qu'on appelle la redescente, une fois seul et devant retrouver une vie normale. Du coup son moral chute, et il doit être emprunt à une mélancolie telle qu'elle le pousse sur le mauvais chemin... Que dois-je faire? Quelles attitudes adopter pour qu'il rentre dans le droit chemin? Aidez-moi j'ai peut pour lui. Merci.

Mise en ligne le 29/05/2019

Bonjour,

Vous dites que votre fils va mal, qu’il fonctionne de manière auto destructive et qu’il recourt de manière abusive à des substances psychoactives dans des cadres festifs apparemment. Nous percevons votre désarroi et votre inquiétude devant la situation et certains comportements de votre fils. Cependant, nous ne parvenons pas à cerner de quoi il retourne plus précisement le concernant, de quel ordre est son mal-être, quelles sont les difficultés qu'il traverse exactement.

Vous pourriez lui proposer de rencontrer un professionnel de l’addictologie pour faire le point sur ses habitudes de consommations et, plus largement peut-être, sur la manière dont il se sent dans sa vie, la difficulté possible qu’il rencontre à se trouver ou à se responsabiliser. Il existe pour cela des cadres de consultations spécifiques et dédiés aux jeunes jusqu’à 25ans, les CJC (Consultations Jeunes Consommateurs) où il pourrait être reçu de manière confidentielle et gratuite.

Trouver le chemin qui lui convient lui appartient. Cela passe assez souvent par du tâtonnement, des erreurs, des fausses routes..., dans une certaine mesure bien sûr. Si vous estimez qu’il prend des risques majeurs, qu’il se met en danger physiquement comme psychiquement, sans considérer les alertes que vous lui donnez, sachez que vous pourriez être reçue de votre côté en CJC afin d’être conseillée et guidée. Vous trouverez ci-dessous les coordonnées de la consultation de votre ville.

Au besoin, et pour échanger peut-être plus directement et plus précisément sur ce qui vous préoccupe, n’hésitez pas bien sûr à revenir vers nous. Nous sommes joignables tous les jours de 8h à 2h au 0 800 23 13 13 (appel anonyme et gratuit) ainsi que par Chat de 14h à minuit.

Cordialement.

Bonjour,

Bien que percevant votre désarroi et votre inquiétude devant la situation et certains comportements de votre fils, nous ne comprenons pas très bien de quoi il retourne précisément le concernant ni de quel ordre seraient les difficultés dans lesquels il se trouverait pris. Vous semblez penser qu’il va mal, qu’il fonctionne de manière auto destructive et qu’il recourt de manière abusive à des substances psychoactives dans des cadres festifs apparemment.

A ce titre, vous pourriez lui proposer de rencontrer un professionnel de l’addictologie pour faire le point sur ses habitudes de consommations et, plus largement peut-être, sur la manière dont il se sent dans sa vie, la difficulté possible qu’il rencontre se trouver ou à se responsabiliser. Il existe pour cela des cadres de consultations spécifiques et dédiés aux jeunes jusqu’à 25ans, les CJC (Consultations Jeunes Consommateurs) où il pourrait être reçu de manière confidentielle et gratuite.

Trouver le chemin qui lui convient lui appartient et ne pourra pas vraiment dépendre de vos attitudes. Cela passe assez souvent par du tâtonnement, des erreurs, des fausses routes..., dans une certaine mesure bien sûr. Si vous estimez qu’il prend des risques majeurs, qu’il se met en danger physiquement comme psychiquement, sans considérer les alertes que vous lui donnez, sachez que vous pourriez être reçue de votre côté en CJC afin d’être conseillée et guidée. Vous trouverez ci-dessous les coordonnées de la consultation de votre ville.

Au besoin, et pour échanger peut-être plus directement et plus précisément sur ce qui vous préoccupe, n’hésitez pas bien sûr à revenir vers nous. Nous sommes joignables tous les jours de 8h à 2h au 0 800 23 13 13 (appel anonyme et gratuit) ainsi que par Chat de 14h à minuit.

Cordialement.

Pour obtenir plus d'informations, n'hésitez pas à prendre contact avec les structures suivantes :


CSAPA-Site de St Germain en Laye- CH de Poissy

8 bis, rue d'Ourches
78100 SAINT GERMAIN EN LAYE

Tél : 01 30 87 94 95
Accueil du public : Du lundi au vendredi: 9h-12H30 et de 13h30-17h. Ouverture jusqu'à 19h le jeudi.
Consultat° jeunes consommateurs : Consultation jeunes consommateurs sur rendez-vous.
Substitution : Prescription et délivrance de traitement de substitution pour les patients suivis.

Retour à la liste