Par chat

Chattez avec
Drogues Info Service

Par téléphone

Drogues Info Service répond
à vos appels 7 jours sur 7

Contactez-nous

Adresses utiles

Vos questions / nos réponses Télécharger en pdf Imprimer Envoyer à un ami

Bad Trip un jour, c'est pour toujours ?

Par Profil supprimé

Bonjour, Cela fait maintenant presque un an que j’ai fais mon premier “Bad Trip”. J’avais fumé de l’herbe, nous étions entre amis, tout ce passait plutôt bien. Je ne fumais pas régulièrement, voir jamais. Me voilà donc à tirer deux trois lattes sur le joint. 10 minutes après nous partons marcher vers le restaurant où nous avions rendez-vous. Pendant le chemin je me rend-compte que j’ai la “patteuse”, je n’avais plus de salive et en un flash me voilà tomber dans ce que l’on appelle le Bad Trip. Je caractériserai le Bad Trip comme d’un rêve éveillé. Enfin ce serait plus un cauchemar. Tout parait flou, mais clair à la fois. Le subconscient prend le contrôle, et nous sommes nous même sans l’être vraiment. Quelle sensation étrange de dormir éveillé. Je cherche donc un moyen de me ramener “à la vie”, je mange, je bois du soda, je marche, je parle. Mais rien n’y fait. Je suis en capacité de parler et de comprendre ce qu’on me dit, mais je ne suis plus là pour autant. Comme si j’étais partit. Mon corps est ici mais mon corps est là-haut. L’impression que cette sensation ne s’en ira jamais plus. Je suis prise d’envies suicidaire mais la part de conscient qui est en moi m’oblige de ne pas faire de bêtise. C’est un peu comme dans les rêves nous contrôlons la majorité des choses que nous faisons. J’étais désemparé, je vivais avec un monde que je ne connaissais plus. Je me sentais vide, enlevé de tout mon être, reste là ; mon âme. Après avoir dormis, cet effet de bad trip est partit. Me re-voilà, mon corps et moi. Plusieurs heures après mon réveil et encore aujourd’hui: Je ne suis plus la même. La vie est un rêve. Je ne sais plus profiter. Je n’ai plus plaisir à rien, je me laisse vivre, je n’arrive pas à reprendre le dessus. La seule chose que j’aime faire, c’est dormir. Ce Bad Trip à fait découvrir à mon être une nouvelle façon de voir le monde, et j’avoue que je m’en serai bien passé. Je ne peux plus vivre avec cette sensation horrible qui tiraille mon quotidien. Je n’ai que 16 ans, et je n’en peux déjà plus. Je ne veux pas que cette expérience gâche définitivement ma vie. Je me sens folle, morte, sans âme, vide. J’ai été voir des médecins qui ont essayer diverses choses pour m’aider, mais rien y fait, je ne m’en sors pas. Et cela devient d’autant plus dur maintenant que je suis prise de crise de tétanie et de malaises vagaux. Est-ce qu’il y a une solution ? Merci.

Mise en ligne le 29/02/2012

Bonjour,

Vous exprimez très précisément un fort sentiment de mal-être relatif selon vous à un "bad trip" datant d'il y a un an. Cette expérience désagréable dont le souvenir paraît encore très présent dans votre mémoire n'est peut-être pas survenue sur un terrain "neutre". C'est à dire que le produit que vous avez consommé n'est peut-être pas à lui seul responsable de ce que vous avez éprouvé et que vous étiez probablement déjà fragilisée à ce moment.

Quand le malaise perdure au delà de plusieurs jours comme c'est votre cas, quand on se sent à ce point destabilisée et pour reprendre vos termes "folle, morte, sans âme, vide", alors il ne faut pas hésiter à consulter, mais plutôt un psychologue qu'un médecin. Ce dont vous vous plaignez n'a à priori aucune causalité physique, y compris les crises de tétanie et les malaises vagaux, et vraisemblablement une aide psychologique vous aiderait davantage.

Vous avez la possibilité de consulter en libéral mais si vous le souhaitez, vous pouvez également vous adresser à une consultation en addictologie spécialisée dans l'accueil des jeunes en difficulté. Vous y serez reçue de manière individuelle, confidentielle et gratuite par des professionnels qualifiés dans dans tout ce qui est relatif à la prise de produits mais au delà de ça sensibles aux problématiques particulières de chacun. Vous trouverez ci-dessous les coordonnées d'un centre à Bayonne.

Si vous souhaitez revenir sur votre expérience de "bad trip" et sur les liens que vous faites avec votre état actuel, vous avez aussi la possibilité de nous joindre au 0 800 23 13 13 (appel anonyme et gratuit depuis un poste fixe, 7/7, de 8h à 2h).

Bien à vous.

Pour obtenir plus d'informations, n'hésitez pas à prendre contact avec les structures suivantes :


CSAPA - CAARUD BIZIA Médecins du Monde

avenue Paul Pras
bâtiment Zabal du centre hospitalier de la Côte Basque
64100 BAYONNE

Tél : 05 59 44 31 00
Site web : bizia.org/
Accueil du public : Lundi, mercredi, jeudi, vendredi 9h/18h Mardi 9h/20h
Substitution : du lundi au vendredi de 10h/13h30 + mardi soir 18h/20h
COVID -19 : COVID-19 : information de mars 2021 : Accueil dans le respect des mesures barrières
Service mobile : Sur Biarritz, Hendaye, Hasparren et Bayonne, une équipe mobile de professionnels intervient auprès des personnes en situation de précarité

Retour à la liste