Par téléphone

Drogues Info Service répond
à vos appels 7 jours sur 7

Contactez-nous

Adresses utiles

Vos questions / nos réponses Télécharger en pdf Imprimer Envoyer à un ami

Battement de cœur bizzare après prise d'amphétamine

Par malcod

Bonjour Je tiens à précisé quelques détails J'ai à peinne la majorité Et j'ai fais une overdose de multiples produits Il y a 3 mois Avant mon overdose je consomais tous les jours de la methadone ainsi que des opiacer en général actiskenan oxycodone et heroine (pas en IV) juste en sniff ainsi que de juillet à août je consomais tous les jours de la mdma j'achetais un gramme tous les 4 jours De plus cet été j'ai consomé pdt 3 jours d'affilés des amphetamines La suite le soir de la finale champions league 2020 Je rentre chez moi après avoir fumer 2 joints et avoir pris 100mg de methadone en gélules de 40mg Le soir même je rentre chez moi et je prend deux valium de 10mg et 5 seresta de 50mg à savoir que j'avais comme traitement en plus 30mg de valium matin et soir plus 2 tercians de 25mg le soir Je n'avais pas de prescription de methadone ni de seresta Et cela fesait depuis juin que je m'étais mis à consomer des prods et des opiacer de plus en plus souvent avant j'avais déjà à peu près tester tous ce que je pouvais prendre (coke, ecsta, morphine, ketamine...) mais j'arrivais à arrêter d'en prendre pdt des fois des semaines voir des mois vu que pdt le 1er confinement je ne consomais que de l'alcool tous les jours Bref le lendemain de la finale de la champions league mes parents m'ont retrouver dans le coma dans ma chambre arrivé à hôpital les médecins font un bilan des mes organes vitaux et j'avais 3 atteintes, une au cœur problème de pompage de sang le muscle ne se contactais moins bien et pompais moins, une au rein et une au foie vu que le soir de mon od j'avais pris de la codéine environs 180mg en codoliprane sans essayer de faire d'extraction et avec des antihistaminiques oxomemazine phernegan et donormyl Puis suite à ça je suis rester une semaine et demi en surveillance dans l'hôpital pour qu'il vérifie mon cœur et le reste En sortant de l'hôpital je me suis fais interner en hp pour soigner mes addictions et m'aider sur le plan psychologique Je suis sorti la semaine du 15 décembre après 3 mois et demi de cure mon cœur avait rapidement repris de la puissance je le sentais battre fort et sur les ecj tous allait bien rien à signaler Je me sentais bien mentalement mais j'avais à la fois très envie de reconsommer j' ai lutté pdt une semaine jusqu'à ce week end où j'ai trouvé un petit peu d'amphétamine dans un pochon dans ma chambre j'ai craqué et j'ai sniffer 6 lignes moyennement charger de 21h à 00h36 puis j'ai pas dormis de la nuit j'avais mal au cœur et j'étais extrêment stimulé suite à ça les deux jours qui ont suivis j'avais un sensation de brûlure au cœur des picotement et vu que j'ai une montre connecté je regardais et je voyais que mon bpm étais de 86 à 110 au repos ou juste debout à marcher sans faire d'efforts trop intense j'avais un peu peur de mourir d'un arrêt cardiaque mais j'ai continué le soir j'ai sniffé deux lignes de 20h à 22h et j'aime dormis à partir de 00h58 Aujourd'hui je me suis lever à 10h j'ai fais 13km de vélo pendant une heure et l'après midi j'ai pris 2 traces de 17h à 19h mais la est le problème je n'ai pas mal au cœur je suis juste inquiet je ressens une sorte de picotement et de pression abdominal qd je respire un peu fort je n'ai aps de respiration rapide et mon bpm affiché sur ma montre est de 75 bpm par minutes et même après la montée mon cœur est allé battre jusqu'à 120 bpm maximum je ne me sens pas mal du tout je ne sue aps je tremble pas et je respire vrmt normalement mais quelques choses me stress je sens mon cœur battre mon puissamment que avant que je recommence à consomer et j'ai peur d'avoir développé un problème cardiaque Je compte aller voir un médecins dans 3, 4 jours le temps d'éliminer le produit et de voir si mon cœur va mieux Je voudrais savoir ce que vous pensez est ce que il est possible que mon cœur soit abîmé si oui définitivement ou pas ? Je compte bannir les amphetamines et la coke de ma vie mais j'envisage de reconsommer de la mdma dois je éviter même si je le fais occasionnellement et que je laisse le temps à mon corps pour récupérer ?

Mise en ligne le 21/12/2020

Bonjour

Nous comprenons bien que le cumul de vos consommations vous inquiète et vous amène à nous poser des questions sur d'éventuelles séquelles, durables ou non, liées à celles ci.

Malheureusement nous ne sommes pas médecins, et sans examen médical il est difficile de répondre à vos questions. Il est possible que vous ayez gardé des séquelles, une fragilité liée à vos consommations passées,comme il est possible qu'une part importante de vos symptômes et de vos craintes soient psychologiques. Votre médecin pourra vous renseigner à ce sujet.

Répondre à votre seconde question sur la reprise éventuelle ponctuelle de mdma est également très lié à ce diagnostic médical, et vous comprendrez que nous ne puissions pas vous répondre sans savoir.

Nous vous invitons à consulter dès que possible, et si vous étiez mal à l'aise pour en parler à votre médecin, nous vous invitons à vous rendre dans un Csapa( centre de soins, d'accompagnement et de prévention en addictologie) pour en consulter un autre,spécialisé en addictologie, gratuitement et confidentiellement.Vous trouverez les coordonnées d'un centre en bas de page.

Nous vous joignons également le lien vers la maison des Ados, où vous pourrez également trouver soutien et conseils.

En attendant, nous espérons que vous vous sentez déjà mieux, le stress ou l'angoisse liés à vos expériences passées pouvant s'être un peu dissipé, diminuant nous l'espérons vos symptômes.

Vous trouverez les coordonnées d'un centre en bas de page .

Pour obtenir plus d'informations, n'hésitez pas à prendre contact avec les structures suivantes


CSAPA La Métairie

2 rue Maréchal Juin
85000 LA ROCHE SUR YON

Tél : 02 51 05 23 39
Site web : www.evea.asso.fr
Secrétariat : Lundi de 9h à 12h et de 13h30 à 18h, mardi de 13h30 à 18h, mercredi de 9h à 12h et de 13h30 à 17h, jeudi de 9h à 12h et de 13h30 à 18h, vendredi de 9h à 12h et 13h30 à 18h.
Accueil du public : Du lundi au vendredi, sur rendez-vous Permanence sans rendez-vous : lundi de 14h à 16h et jeudi de 10h à 12h
Consultat° jeunes consommateurs : Consultations sur rendez-vous de préférence le mercredi, mais possibilité à d'autres horaires.
COVID -19 : Port du masque obligatoire et désinfection des mains

Retour à la liste