Par chat

Chattez avec
Drogues Info Service

Par téléphone

Drogues Info Service répond
à vos appels 7 jours sur 7

Contactez-nous

Adresses utiles

Vos questions / nos réponses Télécharger en pdf Imprimer Envoyer à un ami

Besoin d'aide

Par Nono38

Madame monsieur bonjour j'étais alcoolique et gros consommateur de cannabis depuis une dizaine d'années et pendant deux ans j'ai consommé de la cocaïne en petite quantité en soirée principalement mais ai arrêté il y un an. J'ai arrêté l'alcool et le cannabis en mai dernier et depuis ma vie est détruite j'ai eu un énorme choc visuel je voyais double et depuis j'y vois toujours mal malgré des rendez-vous avec deux ophtalmologue et une rééducation chez l'orthoptiste... J'ai fait une énorme dépression avec tentative de suicide... Je suis suivi par mon médecin et ma psychologue qui me répète que mes symptômes sont psychologique alors il y a trois semaines j'ai craqué je me suis fait interné dans un service psychiatrique dans l'espoir d'aller mieux mais tout à encore empiré le psychiatre ne me crois pas je suis toujours épuisé moralement et physiquement c'est atroce je marche un heure puis j'ai des vertiges je suis à bout de force je ne comprends pas ce qui m'arrive je suis terrifié à l'idée de ne pas pouvoir retourner au travail et terrifié à l'idée de rester dans cet état c'est une souffrance de chaque instant je ne sais plus quoi faire et malgré tout mes efforts pour rester positif je ne sais plus quoi faire les idées noires reviennent... Si jamais vous avez une idée je suis preneur cordialement

Mise en ligne le 30/10/2019

Bonjour,

Nous comprenons que les difficultés que vous éprouvez physiquement et psychiquement soient pénibles à vivre, vous inquiètent et que vous cherchiez des réponses et des solutions pouvant vous aider à vous sentir mieux. Néanmoins, comme il vous a été répondu lors d’une sollicitation précédente, les troubles dont vous souffrez nécessitent un avis médical que notre service ne sera pas en mesure de vous donner.

Les diverses démarches que vous avez effectuées jusque-là n’ont pas permis d’améliorations et nous ne pouvons que vous encourager à les poursuivre et à faire part de votre ressenti aux professionnels qui vous accompagnent. Face à votre épuisement et si vos idées noires deviennent trop envahissantes, peut-être vous faudra-t-il envisager un nouveau temps d’hospitalisation pour vous permettre à la fois de vous reposer mais également, si nécessaire, de passer des examens complémentaires pour tenter d’expliquer ce dont vous souffrez et pouvoir enfin être soulagé.

Nous vous souhaitons de trouver les solutions adaptées auprès des professionnels qui vous suivent afin que votre état de santé puisse s’améliorer au plus vite.

Avec tous nos encouragements.

Cordialement.

Retour à la liste