Par chat

Chattez avec
Drogues Info Service

Par téléphone

Drogues Info Service répond
à vos appels 7 jours sur 7

Contactez-nous

Adresses utiles

Vos questions / nos réponses Télécharger en pdf Imprimer Envoyer à un ami

Cercle vicieux

Par Profil supprimé

Je suis mère d'un jeune de 20 ans consommateur abusif de cannabis. Après une période difficile, il vit chez mon compagnon & moi. Le quotidien se passe bien maintenant. Il ne veut pas arrêter de fumer. Il dit qu'il n'a pas besoin d'aide, alors que cette consommation l'entrave pour son projet annoncé de passage du bac et pour devenir autonome. J'ai l'impression que sa consommation l'empêche de prendre conscience de tout ça, et donc de prendre la décision d'arrêter, ou de se faire aider, ou de dialoguer dur le sujet. Comment casser ce cercle vicieux?

Mise en ligne le 12/01/2012

Bonjour,

Bien que la relation avec votre fils se passe mieux aujourd’hui, il semblerait que le sujet du cannabis soit encore délicat à aborder. Si votre fils ne souhaite pas arrêter sa consommation, au delà des interdits sociétaux et familiaux, il sera très difficile de l’en dissuader.

La prise de conscience peut émerger lorsqu’une personne se questionne sur elle-même « Pourquoi je fume ? Quels effets je recherche ?... ». Cette réflexion peut par la suite aboutir sur une diminution, un arrêt de la consommation et/ou une recherche de faire autrement. Les professionnels en addictologie permettent de faire un point sur cette consommation et accompagnent les personnes en fonction de leurs besoins, de leurs envies.

Tout porte à croire que votre fils n’en est pas là pour l’instant. Pour autant, vous pouvez tenter d’ouvrir cette porte en lui posant des questions ouvertes, en l’invitant à réfléchir sur ce que le cannabis vient dire pour lui… Vous n’aurez peut-être pas de réponse, il lui faudra peut-être passer par différentes étapes avant que cette prise de conscience arrive, mais ce qui nous semble important est le fait que vous soyez à côté de lui.

En essayant de vous dégager d’un objectif d’arrêt de sa consommation, vous pourriez vous centrer d’avantage sur ce qui ce cache derrière cette consommation, sur votre relation mère-fils, sur « comment il va ? », qu’est ce qui fait que le dialogue est difficile entre vous ? etc… Cela va sans négliger les règles que vous posez au sein de votre foyer, les conséquences d’un acte enfreint par exemple, qui peuvent amener votre fils à se responsabiliser, à prendre conscience du cadre familial, et par conséquent à devenir autonome..

Si vous souhaitez prendre un temps pour déployer ponctuellement  toutes ces suggestions avec l’aide de professionnels, n’hésitez pas à nous joindre au 0800.23.13.13 (appel anonyme et gratuit depuis un poste fixe, 7j/7, de 8h à 2h) ou contactez le centre CEID Dordogne (dont vous trouverez les coordonnées ci-dessous) qui assure une permanence à Sarlat la Canéda.

Cordialement.

Pour obtenir plus d'informations, n'hésitez pas à prendre contact avec les structures suivantes :


CSAPA/CAARUD CEID Addictions de Périgueux

8 rue Kléber
24000 PERIGUEUX

Tél : 05 53 46 63 83
Site web : www.ceid-addiction.com
Accueil du public : Du lundi au vendredi 9h/13h et 14h/17h sauf le jeudi : pas d'accueil entre 14h et 17h.
Consultat° jeunes consommateurs : Au sein du centre principal et au Centre Information Jeunesse (CIJ), sur rendez-vous. Un mercredi après-midi par mois au CIJ
Service mobile : antenne mobile du CAARUD le jeudi en fin de journée sur le parking de la cité administrative
Substitution : Délivrance de méthadone le matin du lundi au vendredi
COVID -19 : information d'avril 2022 : Accueil dans le respect des mesures barrières

Retour à la liste