Par téléphone

Drogues Info Service répond
à vos appels 7 jours sur 7

Contactez-nous

Adresses utiles

Vos questions / nos réponses Télécharger en pdf Imprimer Envoyer à un ami

Cocaine (encore)

Par Alcool Info Service

re-re-Bonjour C'est encore moi, désolé de vous embété mais mon ami se pose deux questions encore donc je crois qu'il faut mieux avoir des réponses ! La premiére : depuis deux jours, quand il boit du Coca-Cola ça lui passe le manque de Cocaine ??? Est-ce quelques chose de prouvé et logique ? est-ce Psychologique ? est-ce "dangereux" qu'il devienne "accro" au coca ?? (il boit que deux verres par jour mais ça le calme) La seconde : il s'inquiéte déjà sur la rechutte, est-ce que c'est fréquant dans le cas de la Cocaine ? MERCI du fond du coeur pour l'intéret que vous porté à nos message, car pour le moment il n'est pas du tout prét à se rendre dans une structure ou a vous avoir par téléphone ! par contre il est "content" de pouvoir déposer ces questions via moi ici ! MERCI pour cette initiative c'est vraiment pratique !

Mise en ligne le 11/05/2010

Bonjour,

Tout d'abord nous ne pouvons qu'être satisfaits de constater que ce service vous est utile,
et vous remercier de nous faire partager votre avis positif.

Ensuite, pour répondre à vos différentes interrogations, le Coca Cola n'est pas, d'après
les connaissances actuelles, une boisson répertoriée comme utile ou efficace dans la
dépendance à la cocaine.
Il a tout au plus fait l'objet il y a quelques années d'une rumeur circulant sur Internet
consistant à dire qu'il contenait de la cocaine ...

Le Coca cola est avant tout un produit qui contient beaucoup de caféïne et qui peut donc
à ce titre donner un effet "coup de fouet" assez agréable. Par ailleurs, comme tout produit
très sucré, il peut être une source de réconfort pour son consommateur. 
Les deux verres par jour consommés par votre ami, constitue une quantité tout à fait
raisonnable.
Par ailleurs, comme nous vous l'expliquions précédemment, l'abus éventuel de Coca Cola,
s'apparente surtout à un abus de sucre et de caféine...

L'aspect primordial que vous décrivez, me semble surtout être que votre ami s'inquiète
à l'idée d'une "rechute".
La tentation d'une reprise de cocaïne est donc présente. Or, cela est fréquent lorsqu'on
interrompt une consommation dont on était dépendant, et ce, quelque soit le produit
consommé.

Pour soutenir votre ami et limiter ce risque  il faut surtout l'encourager à dépasser ses
réticences à parler avec des professionnels des moments difficiles qu'il peut traverser.
Notre ligne Drogues Info Service (0800 23 13 13) reste à sa disposition lorsqu'il se sentira
prêt.

Bien à vous.

Retour à la liste