Par téléphone

Drogues Info Service répond
à vos appels 7 jours sur 7

Contactez-nous

Adresses utiles

Vos questions / nos réponses Télécharger en pdf Imprimer Envoyer à un ami

Cocaïne

Par Abiga8

Bonsoir, je prenais de la cocaïne, plutôt « occasionnellement » pendant 3 ans environ. Selon moi j’avais un problème avec cette substance, j’aimais en prendre, et plus ça allais plus il me fallait des quantités importantes. Ça fait quelques mois que je n’ai plus touché à ça. Mais parfois j’y pense et j’ai des grosses envies d’en reprendre. J’ai une vie saine aujd, je fume la clope c’est tout. À côté je mange bien, je travaille (et j’adore mon taff) j’ai une vie de couple heureuse. alors pourquoi?

Mise en ligne le 02/04/2020

Bonjour,

Nous comprenons vos interrogations et nous allons essayer d'y répondre au mieux.

La cocaïne fait partie de la famille des stimulants (comme le tabac). Elle provoque un effet immédiat et de courte durée, qui se caractérise par une amélioration ponctuelle et artificielle de toutes les fonctions cognitives au moment de la consommation. Par exemple, une sensation d'avoir plus d'assurance, une réduction de la sensation de fatigue, un surcroît d'énergie, moins d'inhibitions sociales avec une facilité à communiquer, etc. Vous trouverez plus de détails dans la fiche informative sur la cocaïne, dans la rubrique « effets recherchés », que nous vous joignons en fin de réponse.

Après une période de consommation, il est possible de ressentir du craving. C'est une impulsion irrésistible à consommer. Il peut apparaître dans les premières semaines après l'arrêt des consommations. Il peut se déclencher spontanément ou en réponse à un événement évocateur de la cocaïne (musique, lieu, numéro de téléphone, matériel utilisé pour consommer...). Il se manifeste par des pensées intrusives, des rêves ou encore de l'angoisse.

Vous nous dites que vous vous sentez bien dans votre vie actuellement, c'est parfois justement dans ces moments où tout va bien que le cerveau n'est plus occupé à penser aux problèmes que des choses anciennes peuvent resurgir. Vous pouvez peut-être essayer d'identifier les raisons qui vous poussaient à consommer. Car bien souvent la substance a une fonction pour la personne et la trouver peut parfois aider à trouver d'autres stratégies plus adaptées.

Enfin, vous pouvez nous recontacter si vous souhaitez échanger davantage sur votre situation avec un de nos écoutants. Nous sommes disponibles tous les jours de 8h à 2h du matin, soit par téléphone au 0 800 23 13 13 (appel anonyme et gratuit), soit par Chat.

Bien à vous.

En savoir plus :

Retour à la liste