Par chat

Chattez avec
Drogues Info Service

Par téléphone

Drogues Info Service répond
à vos appels 7 jours sur 7

Contactez-nous

Vos questions / nos réponses

Drogues Info Service répond
à vos questions

Posez votre question

Adresses utiles

Vos questions / nos réponses Télécharger en pdf Imprimer Envoyer à un ami

Cocainomane, foutu?

Par Elnino

Bonjour à tous, j' ai 32 ans et consommateur de C depuis quelques années maintenant.. je gère plutôt bien, et ne consomme plus que de temps en temps. Mais ma compagne ne supporte pas ça , du coup je mens, j esquive... Mais pas cette fois, elle a trouvé une paille et sait très bien à quoi ça sert, je ne sais plus quoi dire pour me justifier, j' ai vraiment peur de tout perdre, je l aime , et notre fils mérite une vraie stabilité dans sa maison... Je ne sais plus quoi faire.

Mise en ligne le 17/01/2020

Bonjour,

A la formulation de votre message, nous pensons que vous supposez être sur un forum. Vous avez posté votre message sur un espace de Question/Réponse en lien avec des professionnels et nous allons répondre à votre questionnement. Nous vous prions de nous excuser pour le retard pris à le faire ; nous vous joignons le line ci-dessous « Forum » de notre site ainsi que celui de l’espace « Témoignages » si vous souhaitez partager avec d’autres personnes.

Si le titre de votre message renvoie à un certain désespoir, il interroge cependant sur les raisons qui génèrent ce découragement. Est-il lié à la peur de perdre votre compagne et la vie de famille que vous souhaitez préserver alors que vous consommez occasionnellement ou est-il lié à une incapacité de vous libérer de cette consommation après plusieurs tentatives…

Il est fréquent qu’une consommation de drogue soit synonyme d’inquiétude, d’incompréhension, de conflit et de rejet pour les proches et le dialogue peut alors apaiser cette inquiétude. Expliquer les effets recherchés dans cette consommation, ce qui la motive pour vous et apporter des éléments rassurants sur la gestion de celle-ci pourrait peut être venir comme une source d’apaisement dans votre couple.

Cette réflexion sur les effets recherchés et la place que le produit a pris dans votre vie, pourrait également vous permettre d’identifier les « réels » besoins, si tel est le cas et la possibilité de vous en libérer totalement si vous le souhaitez compte tenu des enjeux.

Il est important de savoir qu’il est possible d’être aidé dans la réflexion sur la consommation, sa gestion ou encore l’arrêt si tel est votre décision dans des Centres de Soins d’Accompagnement et de Prévention en Addictologie (CSAPA). Il existe des CSAPA dans tous les départements ; les consultations y sont individuelles, confidentielles et gratuites.

Ne disposant d’aucun élément pour vous proposer une orientation, nous vous joignons un lien ci-dessous qui pourra vous permettre d’effectuer votre propre recherche.

Si vous souhaitez être aidé dans cette orientation ou juste évoquer ces difficultés sous forme d’échanges, vous pouvez également contacter par téléphone (appel anonyme et gratuit) tous les jours de 8h à 2h au 0 800 23 13 13 ou par chat de 14h à minuit.

Bien cordialement

En savoir plus :

Retour à la liste