Par téléphone

Drogues Info Service répond
à vos appels 7 jours sur 7

Contactez-nous

Adresses utiles

Vos questions / nos réponses Télécharger en pdf Imprimer Envoyer à un ami

Comment puis-je savoir si j'ai été droguée lors d'une soiree ?

Par Profil supprimé

Bonjour, Je pense avoir été droguee au GHB ou avec une drogue ayant des effets similaires lors de ma soirée de ce samedi. En effet, malgré les quelques verres que j'ai ingurgité, l'état dans lequel j'étais me semble tout de même sévère. J'ai à peine quelques flash-back d'images figées, impossible d'en savoir plus sur ce que j'ai pu dire ou faire. Ce qui me semble encore plus suscept, c'est de n'avoir aucun souvenir précis sur un espace temps d'au minimum 5 heures, Alors qu'avec les quelques éléments que j'ai, c'était un laps de temps pendant lequel j'étais active, j'ai bougé, parlé, bref j'étais en éveil. Les seuls éléments que j'ai : un appel entrant d'un ami de mon copain (qui servait ce soir là dans la boite) à 5h45 qui a duré presque 3mn (donc je devais être en train de sortir ou sortie de la boite étant donné que je laisse Tjs mon téléphone au vestiaire), un snap avec cette même personne chez lui à 6h28 visiblement dans son salon, un snap de moi sur mon lit vers 10h du matin. Aucun souvenir de tout ça, aucun !!!! Mon réveil de dimanche a été quant à lui tout aussi troublant puisque je n'avais en réalité dormi que quelques heures, je me suis levée en sursaut, j'ai eu une angoisse qui me prenait tout le corps, le cœur serré, une accélération soudaine et durable des battements du cœur, la mémoire vide. J'étais comme terrifiée et je me suis mise à pleurer et à trembler. Depuis ces quelques jours, je ne sors plus de chez moi, je fuis tout contact avec les autres, je me réveille plusieurs fois chaque nuit, je suis tout le temps triste et nerveuse, je n'arrive même plus à trouver le courage de sortir de mon lit. J'ai comme l'impression d'être entrée dans un état dépressif depuis que je me suis réveillée dimanche. Je suis complètement désemparée et ne trouve pas de solution pour sortir de cet état. L'idée que j'ai pu être vulnérable sous l'effet de la drogue m'obsède, l'absence de tout souvenir de discussion ou d'instant précis me rend très nerveuse. Quoiqu'il en soit, je pense qu'il faut que je sache la vérité pour que j'essaye de comprendre ce qu'il s'est vraiment passé, pensez-vous que j'ai pu être droguée au sein de cette boîte de nuit ?! Sachant que cela s'est produit il y a déjà presque 3 jours, ai-je encore un moyen de savoir si j'ai été droguée..? Dans l'attente de votre réponse, Merci pour votre lecture.

Mise en ligne le 18/10/2017

Bonjour,

La situation dans laquelle vous vous trouvez peut en effet se révèler très angoissante du fait de ne plus vous souvenir de ce qu’il s’est passé durant cette soirée.

Vous avez pris de l’alcool et il est vrai que parfois, cette seule consommation, si elle est excessive, peut conduire à des trous noirs et à des pertes de mémoire.

Les souvenirs ou photos que vous décrivez peuvent aussi faire penser à une drogue, comme le GHB par exemple. Mais afin d’en être certaine, il serait intéressant de vous faire dépister. Or, si c’est bien de GHB dont il s’agit, il n’est visible dans les tests que quelques heures après ingestion. Il sera donc difficile aujourd’hui d’en avoir le coeur net. Néanmoins, nous pouvons vous conseiller d’aller tout de même voir votre médecin traitant et de vous faire prescrire une ordonnance pour faire un dépistage complet de toxiques en laboratoire. Le GHB n’étant pas le seul produit a provoqué des états seconds, il est toujours intéressant de voir s’il reste des traces d’autres types de composants ou produits de coupage (comme les médicaments entre autres).

Si vous souhaitez une analyse plus poussée (test capillaire) vous pouvez contacter dès à présent le Centre d’Evaluation et d’Information sur les Pharmacodépendances (CEIP) de votre région qui pourra vous conseiller sur les différentes pistes possibles.

Si vos angoisses persistent, nous vous conseillons vivement de prendre également un rendez vous en Consultations Jeunes Consommateurs (CJC), qui accueillent les jeunes de 12 à 25 ans et leur permettent de discuter autour des produits avec des professionnels (médecin, psychologue...), de manière confidentielle et gratuite. Il est important de ne pas rester seule face à ces angoisses, en parler peut déjà vous apporter un éclairage et un premier soulagement.

Vous trouverez de quoi vous orienter dans un lien en fin de message.

Pour l’heure, prenez soin de vous reposer, de bien vous hydrater, et de contacter des ami(e)s proches,des personnes de confiance, afin de leur parler de vos angoisses et de retrouver un peu de joie dans votre quotidien. Vous en saurez aussi peut être plus concernant le déroulement de cette soirée en les interrogeant, si vous vous en sentez capable.

Vous pouvez également déposer un témoignage sur nos forums, et avoir du soutien de la part de la communauté.

En attendant, nous restons à votre disposition par chat sur notre site entre 14h et minuit, ou par téléphone au 0 800 23 13 13 de 8h à 2h du matin (appel anonyme et gratuit). N'hésitez pas à nous joindre dans un premier temps, un écoutant prendra le temps de faire le point avec vous et vous soutenir dans ce moment difficile. Si besoin, il pourra vous aider à vous orienter vers les consultations proches de chez vous.

Bien cordialement

En savoir plus :

Autres liens :

Retour à la liste