Par chat

Chattez avec
Drogues Info Service

Par téléphone

Drogues Info Service répond
à vos appels 7 jours sur 7

Contactez-nous

Adresses utiles

Vos questions / nos réponses Télécharger en pdf Imprimer Envoyer à un ami

Comportement drogué après sevrage

Par Profil supprimé

Bonjour, Mère d'une fille de 24 ans droguée à l'héro depuis environ 3 ans, sans compter d'autres drogues, elle vient de se faire sevrer en cure de 10 jours mais a repris dès sa sortie pendant 2 jours, et depuis reprend un peu de coke et shit ; nous sommes désemparés car nous doutons de sa motivation car elle se laisse aller et ne fait rien pour aller mieux ; elle voit sa psy une fois par semaine pourtant, enfin c'est ce qu'elle nous dit. Nous avons l'impression qu'elle ne fait pas d'effort pour se bouger, sauf pour faire des bêtises, ce matin elle m'a demandé 20 ou 30 euros, c'est qu'elle a dû dépenser ses assedic.... j'ai été idiote, je lui ai donné 20 euros soit disant pour acheter des croquettes pour ses chiens. Je suis sûre que c'est pour un autre usage ; comment devons-nous réagir ? nous essayons de la motiver, de l'encourager mais elle est seule à la maison la journée et elle ne suit pas nos conseils. Merci de votre avis.

Mise en ligne le 20/04/2011

Bonjour,

Vivre avec une personne dépendante est une chose difficile et nous comprenons votre détresse.

Vous dites douter de la motivation de votre fille. Elle a pourtant fait une cure de dix jours. Peut-être a-t-elle eu l'occasion de vous en parler, auquel cas vous pouvez imaginer à quel point il faut de la motivation pour se sevrer physiquement de l'héroïne. Certes, il ne s'agit que de la première étape, le sevrage psychologique demandant plus de temps, mais elle est déjà importante et demande un véritable courage.

Vous essayez de l'encourager. C'est en effet une aide que vous pouvez lui apporter si vous le souhaitez et le pouvez. Il est important de l'écouter, de lui laisser la possibilité d'exprimer ses difficultés, ses peurs, sa souffrance. Cela peut sembler dérisoire mais il est absolument essentiel qu'elle puisse être soutenue dans sa démarche de soin, par vous, par ses amis ou bien encore par des professionnels. Il n'est pas inutile de conjuguer ces différentes aides car chacun apporte un soutien différent et peut également servir de relais dans les moments difficiles.

Vous trouverez en lien ci-dessous les coordonnées d'un centre spécialisé en addictologie dans votre département. Ce centre accueille les usagers mais également leurs proches pour leur proposer une "aide à aider" et un espace de parole qui prend en compte leurs difficultés d'accompagnants. Vous pouvez y rencontrer différents professionnels (psychologues, médecins, travailleurs sociaux) pour un soutien individuel ou pour participer à un groupe d'entraide. En effet, pour aider votre fille il est également important de prendre soin de vous.

Précisions que la "reconsommation" est fréquente sur le chemin de l'abstinence. Cela ne veut pas dire que la situation est irrémédiablement compromise. Peut-être votre fille pourrait-elle envisager de partir en post-cure, si le suivi par sa psychologue ne lui apporte pas toute l'aide qu'elle espérait. Pour connaître des adresses, vous pouvez vous renseigner auprès de la structure dont nous vous avons précédemment donné les coordonnées. Vous pouvez également vous rendre sur notre site dans la rubrique "Adresses utiles" (secteur : "hébergement thérapeutique") ou bien encore nous contacter par téléphone au 0 800 23 13 13 (appel anonyme et gratuit depuis un poste fixe de 8 h à  2 h).


Vous souhaitant bon courage pour la suite,


Cordialement.

Pour obtenir plus d'informations, n'hésitez pas à prendre contact avec les structures suivantes :


DUNE Centre de soins et de prévention en addictologie

2 Chemin des Bourgognes
Immeuble le Bourgogne
95000 CERGY

Tél : 01 30 73 11 11
Site web : www.centre-dune.fr
Accueil du public : Lundi 10h-18h, mardi 12h30-16h, mercredi 10h-13h30, jeudi et vendredi 10h-18h.
Consultat° jeunes consommateurs : Consultation JADE: Mardi de 16h30 à 19h. Mercredi de 15h à 19h. Samedi de 10h à 13h. Horaires d'accueil spécifiques réservés aux jeunes.
Substitution : Unité de délivrance de méthadone.
COVID -19 : Information Mai 2021 : accueil sur rendez-vous avec respect des recommandations sanitaires.

Retour à la liste