Par téléphone

Drogues Info Service répond
à vos appels 7 jours sur 7

Contactez-nous

Adresses utiles

Vos questions / nos réponses Télécharger en pdf Imprimer Envoyer à un ami

Consommation en couple

Par Profil supprimé

Mon frère consomme de la cocaïne avec sa petite amie régulièrement depuis 2 ans. Récemment, leur consommation a explosé, elle est quotidienne. J'ai également appris qu'il sniffait à nouveau de l'héroïne, qu'il avant abandonnée pendant plus de 20 ans (ils ont tous deux la quarantaine). Sans le couple, le dialogue serait plus simple, mais là je ne sais pas comment aborder le sujet. Directement avec lui ? Avec les deux ? Avec elle d'abord ? A-t-on jamais vu des couples décrocher ensemble (et durer) ou est-ce impossible ?

Mise en ligne le 11/08/2011

Bonjour,

Aborder un problème de consommation avec son entourage nécessite d'avoir de bonnes relations afin que la ou les personnes concernées se sentent en confiance pour en parler. La situation actuelle telle vous la décrivez semble témoigner d'un problème sous-jacent propre à chacun d'eux, au delà de la consommation elle même. Bien qu'étant en couple, votre frère et sa compagne n'ont pas forcément les mêmes raisons de consommer, chacun ayant une personnalité et un parcours de vie différents.

Entamer une discussion à ce sujet nécessite donc de parler de ce qui ne va pas, de la raison pour laquelle il ou elle consomme, de ce que cela lui apporte. A partir de là, vous seul pouvez apprécier le moment le plus opportun pour pouvoir le faire, et surtout s'il vous semble plus judicieux de n'en parler qu'à l'un des deux pour le moment, ou aux deux.

Il y a autant de manières d'arrêter que de consommer. De ce fait, "décrocher et durer" en couple peut être possible, cela dépendant avant tout de la nature des problèmes liés à la consommation, de leur personnalité et la relation de couple qu'ils ont. Chacun peut ne pas avoir le même rythme pour pouvoir arrêter, certains préférant diminuer petit à petit tandis que d'autres préfèreront arrêter net. Eux seuls pourraient en dire plus sur leur éventuelles motivations d'arrêt, et à partir de là exprimer ce qui leur semblerait être le plus aidant, aucune généralité ne pouvant être faite à ce sujet.

Face aux difficultés que cela peut représenter pour essayer d'aider des proches, sachez que notre service téléphonique reste à votre diposition au 0800.23.13.13 de 8h à 2h, 7jrs/7, appel anonyme et gratuit depuis un poste fixe. Un écoutant vous accordera du temps pour aborder la situation de manière plus détaillée, afin de voir quelles pistes de réflexion peuvent être trouvées pour aborder au mieux la situation.

Cordialement.

Retour à la liste