Par téléphone

Drogues Info Service répond
à vos appels 7 jours sur 7

Contactez-nous

Adresses utiles

Vos questions / nos réponses Télécharger en pdf Imprimer Envoyer à un ami

Dégâts LSD/Champignons hallucinogènes/salvia

Par Profil supprimé

Bonjour, J'aimerais savoir si ces substances provoquent des dégâts sur l'organisme, même à long terme car il n'y a pas d'informations à ce sujet sur le site. Merci d'avance

Mise en ligne le 06/01/2014

Bonjour,

Le LSD est un psychotrope semi synthétique aux propriétés hallucinogènes. La réaction au LSD est variable et imprévisible. Elle peut aller de l’extase à la terreur sans aucune véritable transition, même lors d’une seule prise. Les usagers qui ont eu une expérience positive la première fois peuvent très bien avoir une expérience ultérieure négative. Des dégradations psychiques ou somatiques ( troubles du sommeil notamment)peuvent survenir en cas d’utilisation chronique. 

 Le premier risque lié à l'usage du LSD est le bad trip qui se décline en un état anxieux ou à tendance dépressive. L’usage de LSD peut également occasionner un flash back(ou retour d’acide).Le flash-back se caractérise le plus souvent par une réminiscence d’hallucinations sensorielles. Il survient sans aucun signe annonciateur. Il peut se produire quelques jours, quelques semaines voire plus après la consommation de LSD. Notons qu’ici comme ailleurs la composition du produit est aléatoire, et les conditions de prise jouent un rôle important (état d’esprit, contexte, santé, autre consommation…). Cette remarque est valable pour les différentes drogues.

Quant aux champignons hallucinogènes dont le principe actif est la psilocybine ou la psilocine (un peu plus puissante que la psilocybine mais chimiquement moins stable) leur  toxicité (effet sur l’organisme) est mal connue et probablement faible. Elle est comparable à une intoxication alimentaire. Les accidents nécessitant une hospitalisation sont souvent dus à la toxicité des champignons vénéneux associés.

Les rares accidents mortels rapportés sont comme pour d’autres hallucinogènes plutôt liés à l’état de confusion mentale des victimes au moment de leur survenue.

La salvia divinorum, quant à elle, est également  une plante hallucinogène appartenant à une variété de sauge originaire du Mexique. Elle contient de la salvinorine A, un puissant psycho actif.

Les risques que cet hallucinogène fait courir sont essentiellement l’évanouissement et /ou perte de conscience, et le risque de blessures sous l’effet du produit .

Enfin le  bad trip que nous vous avons déjà présenté peut toucher tout usager de salvia, même la première fois.

Comme nous vous l’avons dit, nous ne disposons pas de plus d’études sur les effets à long terme de ces produits, probablement est-ce du au fait que leur consommation est occasionnelle, et donc pas « au long cours ». Aucune étude n’a à notre connaissance établi un quelconque effet addictogène de ces trois produits.

 Bien cordialement.

Retour à la liste