Par téléphone

Drogues Info Service répond
à vos appels 7 jours sur 7

Contactez-nous

Adresses utiles

Vos questions / nos réponses Télécharger en pdf Imprimer Envoyer à un ami

Dépendance ?

Par Profil supprimé

Bonsoir, Et me voilà repartis pour une seconde question car depuis ce soir, elle me trotte dans la tête. Alors voilà.. en plus de fumer régulièrement du cannabis en solo et en groupe, je tape aussi dans la coke... Le plus souvent MDMA, Meth.. et autres drogues, quelques soirs (1 sur 2 voir 1 sur 3) avec des potes. Mais, j'aime ma copine et évidemment elle est contre tout ça, elle panique et m'a donc demandé de ne plus toucher ces drogues 'dures. J'ai essayé, vraiment essayé.. mais c'est trop tentant.. ça me fait oublier tout mes problèmes et je n'y résiste pas. (puis je me dis que tant que je n'consomme pas tout seul, tout va bien) Le faites, que je ne résiste pas.. (même si je peux m'en passer env' 3 jours de suite sans en ressentir le manque) dépendance ? Merci d'avance pour votre réponse.. je suis perdu et en même temps sans je tombe. Trop de problèmes..

Mise en ligne le 03/12/2014

Bonjour,

Les produits que vous citez (cannabis, MDMA, cocaïne) peuvent entrainer une dépendance psychique. Il est interessant de relever que vous le soulignez vous-même en fait, quand vous dites que cela vous permet d'oublier tous vos problèmes. C'est justement sur ce point que nous attirons votre attention. Même si nous comprenons que consommer ces différents produits vous "aide" à mettre vos problèmes à distance, ce n'est jamais une bonne idée que de recourir à un produit dans ces circonstances car vous risquez fort de ne développer que cette "solution" (temporaire, provisoire) sans véritablement affronter ou résoudre vos problèmes. Trouver refuge en ayant systématiquement recours à des consommations dès que vous êtes confrontés à quelque chose d'angoissant, de stressant ou de conflictuel,  ne peut que renforcer et accentuer la relation de dépendance que vous entretenez avec ces différents produits. Au passage, sachez qu'il n'est pas très conseillé de consommer des psychotropes à votre âge. Le risque de développer un terrain addictif plus tard s'en trouve accru ..

De plus vous dites vous même que vous avez beaucoup de mal à vous en passer plus de 3 jours ...

Nous comprenons que vous vous sentiez perdu et que pour l'instant, vos consommations soient la seule "réponse" que vous ayez trouvé à vos problèmes. Il nous semble important que vous puissiez vous faire aider en vous rapprochant d'une équipe de professionnels. Nous vous mettons à cette intention une adresse en bas de message. Il s'agit d'une CJC (Consultation Jeune Consommateur) qui s'adresse aux usagers de produits de 16 à 25 ans. L'équipe de professionnels (éducateurs spécialisés, médecins, psychologues) reçoit les usagers de manière confidentielle et gratuite. Vous pouvez donc y aller sans crainte d'être jugé ni que vos propos soient retransmis à un tiers. Cela vous permettrait de faire le point sur vos consommations, d'être accompagné dans votre réflexion mais aussi de trouver de l'aide et du soutien par rapport à vos problèmes. N'hésitez pas à faire appel à eux !

Vous pouvez aussi si vous le souhaitez, nous joindre au 0 800 23 13 13, tous les jours de 8h à 2h, l'appel est anonyme et gratuit depuis un poste fixe ou sur le 01 70 20 13 13 depuis un portable (au coût d'un appel ordinaire) ou par chat du lundi au vendredi de 14h à 2h, accessible depuis nos différents sites.

Cordialement.

Pour obtenir plus d'informations, n'hésitez pas à prendre contact avec les structures suivantes :


CSAPA Nautilia

6 place Jules Ferry
76600 LE HAVRE

Tél : 02 35 19 32 43
Site web : www.oppelia.fr
Accueil du public : Du lundi au vendredi de 9h à 13h et de 13h30 à 18h. Jeudi 9h-13h et 16h-19h. Permanences éducatives sans rendez-vous (pour des urgences par exemple) tous les jours : 11h à 12h30
Consultat° jeunes consommateurs : Consultations jeunes consommateurs pour les 13-25 ans
Substitution : Délivrance de traitement de substitution
COVID -19 : Accueil téléphonique de 9h à 13h et de 14h à 17h, joignable par mail. Pour les suivis, contactez le CSAPA pour connaître les modalités d'accompagnement social, psychologique et éducatif.

Retour à la liste