Par chat

Chattez avec
Drogues Info Service

Par téléphone

Drogues Info Service répond
à vos appels 7 jours sur 7

Contactez-nous

Adresses utiles

Vos questions / nos réponses Télécharger en pdf Imprimer Envoyer à un ami

Difficulté de sevrage aux solvants

Par Profil supprimé

Bonjour, je vous écrit car j'ai des difficultés avec les solvants. J'ai commencer à inhaler des solvants il y a maintenant 6 ans. Je suis très vite devenu consommateur régulier, sans m'en rendre compte tout de suite. C'est lorsque j'a essayé d'arrêter que je m'en suis rendu compte. J'ai fait plusieurs tentatives d'arrêt, mais sans réel succès. J'ai sniffé régulièrement durant 3 ans. Tombé en dépression à cette période la, je suis allé en clinique psychiatrique ou je leur est en même temps demandés de m'aider à arrêter. J'ai tenu longtemps, et puis, un jour ou je n'était pas bien dans ma peau, j'ai rechuté. J'ai ré arrêté, rechuté... Aujourd'hui, je suis en abstinence totale depuis juin dernier. Mais j'ai de nombreuses périodes de manque psychologique et physique (Tremblements, crampes, douleurs extrême, idées noires, hallucinations...)Je suis en manque actuellement depuis 4 jours, et mes crises durent une dizaines de jours. Je n'en peu plus. Je ne veux pas craquer, mais c'est tellement dur. Pour l'instant, j'essaie de calmer mon manque par du Donormyl, mais normalement, la posologie est de un demi le soir, et j'en prends 5 par jours. Et cette dose me calme à peine et ne calme pas vraiment le manque physique non plus. Bref, je suis pas loin de rechuter et dans une véritable impasse. Je cherche des solutions pour ne plus avoir ces crises après tant d’abstinences. Je sais que le mieux serait l'hôpital, mais je ne veux pas dire à mes parents que j'ai encore des problèmes avec les solvants. (Ether, Acétone, Acétate et éthylène.) Help me please Par avance, Merci

Mise en ligne le 15/12/2010

Bonjour,

Vous témoignez bien de la difficulté qui réside dans le fait de maintenir une
abstinence stable, face aux aléas de votre état psychologique. Vous êtes
parvenu, à certains moments, à vous arrêter de consommer ces solvants
durant de longues périodes comme vous le citez, ce dont vous pouvez
vous féliciter. Vous décrivez également d'autres moments, de plus grande
vulnérabilité vis à vis d'une reprise de produits en lien avec un retour de
certaines sensations de mal être, parfois très fortes.

Etes-vous suffisamment soutenu en continu, sur un plan médical et
psychologique en relation avec les idées noires, les hallucinations, et le
mal-être général que vous ressentez par moments ? car ce sont bel et
bien ces "états d'âme" douloureux qui vous fragilisent dans votre désir
de reprendre des solvants ou d'augmenter vos doses de somnifères.
Par ailleurs, vous savez que ces périodes sont malgré tout passagères
et laissent place à d'autres moments de plus grande "accalmie". Il ne
faut donc pas vous décourager.

Face à ce que vous traversez, nous ne pouvons que vous conseiller
de joindre un lieu de consultation sur les dépendances dans votre
ville, qui pourra vous soutenir dans les difficultés actuelles. Vous
pourrez envisager avec eux, la solution la mieux adaptée, de manière
confidentielle, si vous le souhaitez. Vous trouverez des adresses au
bas de cette page.

Par ailleurs, notre ligne de soutien téléphonique est également à
votre disposition. Il s'agit de Drogues Info Service au 0800 23 13 13,
ligne gratuite et anonyme depuis un poste fixe, tous les jours de 8h à 2h.


Bien à vous.

Pour obtenir plus d'informations, n'hésitez pas à prendre contact avec les structures suivantes :


CSAPA du GRIFFON-ARIA

16 rue Dedieu
69100 VILLEURBANNE

Tél : 04 72 10 13 13
Site web : www.oppelia.fr/etablissement/aria-lyon/
Secrétariat : Lundi de 9h à 13h et de 14h à 18h, mardi de 9h à 13h et de 14h à 17h,mercredi de 9h à 13h, jeudi de 9h à 13h et de 17h30 à 19h, vendredi de 9h à 13h
Accueil du public : Lundi de 9h à 13h et de 14h à 18h, mardi de 9h à 13h et de 14h à 17h,mercredi de 9h à 13h, jeudi de 9h à 13h et de 17h30 à 19h, vendredi de 9h à 13h
Consultat° jeunes consommateurs : Mercredi de 14h à 18h, jeudi de 9h à 13h, vendredi de 14h à 16h
COVID -19 : Accueil médical, social et psychologiques physiques les matins - Suivi médical, social et psycho. téléphoniques plutôt les après-midi dont CJC. Accueil individuel dans situations de crise familiale. Initialisation et suivis des TSO, Lutte contre précarité

LYADE - GARIBALDI (AINAY)

31, rue de l'Abondance
69003 LYON

Tél : 04 72 84 62 00
Site web : lyade.arhm.fr/csapa-lyon-addiction/lyade-garibaldi-lyon.php
Secrétariat : Lundi et jeudi de 10h à 16h, mardi de 10h à 12h et de 16h à 18h, mercredi et vendredi de 10h à 18h
Accueil du public : Lundi et jeudi de 9h à 17h, mardi de 9h à 18h30, mercredi et vendredi de 9h à 18h
Consultat° jeunes consommateurs : Le mercredi entre 12h et 14h avec ou sans rendez assuré par une infirmière (il est possible d'être reçu en dehors de ces horaires sur rendez-vous)
COVID -19 : Covid-19 : L'équipe de Lyade ne peut accueillir de nouveaux patients - Les consultations et entretiens sont assurés par téléphone pour les patients habituellement suivis. L'équipe est joignable par email lyadegaribaldi@arhm.fr ou contactlyade@arhm.fr

Retour à la liste