Par chat

Chattez avec
Drogues Info Service

Par téléphone

Drogues Info Service répond
à vos appels 7 jours sur 7

Contactez-nous

Adresses utiles

Vos questions / nos réponses Télécharger en pdf Imprimer Envoyer à un ami

Drogue et tentative de suicide

Par Manif76

Bonjour Mon fils a fait une tentative de suicide il y a bientôt 2 semaines . Suite à ça il etait dans le comas ithylique. Il rn est sorti sans séquelles visibles. Hier suite à une grosse dispute car j'ai trouvé du cannabis dans son sac il s'est entaillé le doigt et m a dit qu'il avait besoin de fumer que c'était la seule chose qui le défendait. Il m a fait très peur car j'ai vraiment vu la dependance dans son regard et son énervement. J'ai besoin d'aide et savoir vers qui.me tourner car j'ai contacté l'équipe psy qui le suivait à l'hôpital et tout le monde se renvoie la balle. Mon fils a besoin d'une hospitalisation urgente et même mon médecin de famille me.dit qu'il ne peut rien faire et que j'aurais dû appeler le 15 et les pompiers à ce moment-là. Comment si mon fils est sorti de la maison? Et je ne l'ai revu que l'après-midi ? Vers qui puis je demander de l'aide. Car la j'ai 2 gros soucis: la drogue et les tentatives des suicide. Merci

Mise en ligne le 11/10/2018

Bonjour,

Nous observons, depuis  notre réponse à votre premier envoi, que la situation en lien avec votre fils continue de se dégrader et nous mesurons votre solitude.

Pourtant, comme nous vous l’indiquions précédemment, vous avez besoin d’aide et pouvez être soutenue et aidée. Nous maintenons toujours qu’il nous paraît essentiel que vous ne soyez plus seule. Votre fils est certes mal dans sa peau et le manifeste. Nous nous rappelons, cependant, qu’il a déjà des interlocuteurs, d’abord en la personne du médecin de famille, ensuite le psychiatre de l’hôpital qui lui a prescrit un traitement.

Même si cela peut vous paraître difficile à entendre voire à mettre en œuvre, la réponse du médecin de famille est tout à fait exacte. En effet, dans le type de situation où votre fils se mutile la seule à chose à faire c’est d’appeler les secours dont l’arrivée devrait déboucher sur une hospitalisation en urgence (psychiatrique généralement).

Comme nous vous l’indiquions,  toujours dans notre précédente réponse, il existe plusieurs lieux dans lesquels vous pouvez être aidée, soutenue et accompagnée. Il  peut s’agir de la « Maison des Adolescents », des « Consultations Jeunes Consommateurs », des « Points Accueil Ecoute Jeunes et Parents » ou encore des Centres de Soins d’Accompagnement et de Prévention en Addictologie ou CSAPA. Dans tous ces lieux ce sont des professionnels (médecins, psychiatres, psychologues, assistantes sociales, travailleurs sociaux….) qui vous y accueilleront et vous écouteront  avant de vous proposer de nouvelles pistes. Vous ne serez plus seule et nous vous encourageons très vivement à vous rapprocher d’eux.

Sachez que nous sommes joignables par tchat via notre  site (gratuit et anonyme) du lundi au vendredi de 14h00 à minuit ou au 0800 23 13 13 (Drogues Info Service, gratuit et anonyme) tous les jours de 08h00 à 02h00 du matin.

Bien cordialement.

En savoir plus :

Retour à la liste