Par téléphone

Drogues Info Service répond
à vos appels 7 jours sur 7

Contactez-nous

Adresses utiles

Vos questions / nos réponses Télécharger en pdf Imprimer Envoyer à un ami

Droguer à mon insu

Par Unepersonnechoquée

Je suis sortie un soir avec des amis. Nous sommes allés dans un bar et j’ai bu 4 verres en 5 heures, j’étais bien enjouée mais consciente. A un moment de la soirée, je suis allée aux toilettes. Quand j’ai fini de faire pipi j’ai voulu me relever des toilettes et remonter mon pantalon. Je n’avais plus la force de remonter mon patalon et je suis tombée. J’ai commencé à vomir, et pourtant 1 minute avant j’etais lucide et j’etais très bien. Ensuite, je me rappelle de plus rien, les parents de mon copain sont venus me chercher au bar et ils m’ont ramené. Je me suis réveillée à 6h du matin toute déboussoler et perdu, je me rappelais de plus rien. On m’a dit que j’ai pleuré tout le long jusqu’à m’endormir dans la voiture. Le Matin j’etais très mal et je ne comprenais toujours pas ce qui s’est passé, j’essayais de me rappeler de ma soirée et tout est très claire jusqu’à ce que j’aille aux toilettes. Je ne sais vraiment pas ce qui s’est passé et j’aimerais savoir si on a pu mettre un truc dans mon verre vu que je ne l’avais pas toujours dans ma main.

Mise en ligne le 03/12/2018

Bonjour,

Vous nous exposez une situation dans laquelle vous avez consommé 4 verres en 5 heures lors d’une soirée. Outre, les effets euphorisants et une certaine ivresse, vous ne vous expliquez pas la sensation de faiblesse et l’oubli vécus une partie de la nuit, jusqu’au lendemain matin. Vous restez sans réponse aux questions que vous vous posez.

Il est délicat pour nous de pouvoir répondre précisément à vos interrogations, car seule une analyse de sang effectuée quelques heures après votre malaise aurait pu confirmer la présence d’une substance autre que l’alcool. Sachez cependant que l'alcool , à lui seul, peut provoquer ce genre de symptômes (vomissement,perte de mémoire, trou noir, etc..). 

Sachez également que l’effet d’une consommation d’alcool peut varier en fonction de l’état physique (fatigue, prise de traitement, prise de repas) mais aussi de l’état psychologique.

Mais comprenons néanmoins  que ce type de situation puisse  générer de l’angoisse.

Dans tous les cas, ce qui importe c’est que vous ne restiez pas seule sans réponse. C’est pourquoi, si vous en ressentez le besoin, vous pouvez en parler à un professionnel en addictologie. Il existe dans le cadre des Consultations Jeunes Consommateurs (CJC) s’adressant aux jeunes de 12 à 25 ans, des professionnels (éducateur, infirmier, psychologue) formés aux usages licites et illicites, qui sont en mesure de vous informer et de vous conseiller dans un cadre bienveillant et non jugeant.

Ces consultations sont confidentielles et gratuites.

Nous vous transmettons un lien en bas de page pour que vous puissiez effectuer une recherche et trouver une CJC près de chez vous. Nous vous joignons également deux articles pouvant vous apporter quelques conseils lors de soirées.

Enfin, vous pouvez également contacter notre service au 0 800 23 13 13 (appels anonymes et gratuits) tous les jours de 8h à 2 h ou par chat via notre site internet tous les jours de 14h à minuit.

Bien cordialement.

 

En savoir plus :

Autres liens :

Retour à la liste