Par téléphone

Drogues Info Service répond
à vos appels 7 jours sur 7

Contactez-nous

Adresses utiles

Vos questions / nos réponses PDF Imprimer EnvoiMail

Enceinte et prise de sang

Par salut123

Bonjour, je suis enceinte de 26 semaine et tout le long de ma grossesse je n'ai pas pris de drogue. mais il y a 3 semaine j'ai pris un peux de cocaïne par le nez ... Je m'en veux terriblement... C'est fini pour de bon et mon conjoint ne le sais pas.. mais j'ai une prise de sang a faire et une culture d'urine comme à l'habitude des grossesse... Combien de temps ça reste dans la sang et l'urine ? Vont t'il le détecté?

Mise en ligne le 24/08/2020

Bonjour,

Vous nous interrogez sur la possibilité que votre consommation de cocaïne d’il y a 3 semaines, puisse être détectable lors de bilans sanguins et urinaires dans le cadre de votre suivi de grossesse.

La cocaïne, dans le cadre d’un usage occasionnel peut être détectable dans les urines 2 à 4 jours après la consommation. En ce qui concerne le bilan sanguin, les délais de positivité sont évalués à environ 24 heures après la dernière prise.

S’agissant de votre suivi de grossesse, il ne sera pas fait de recherches spécifiques en la matière, il s’agit d’examens autres en ce qui vous concerne.

Nous vous transmettons un lien en bas de page, afin que vous disposiez des tableaux de durée de positivité aux substances et également d’une fiche informative concernant la cocaïne.

Par ailleurs, nous comprenons que vous soyez inquiète et dans une forme de culpabilité. Ne disposant pas d’informations supplémentaires sur votre situation, nous vous recommandons tout de même de ne pas hésiter à évoquer cet épisode aux professionnels de santé qui suivent votre grossesse. Et ce, en vue d’obtenir des informations précises sur les risques éventuels mais aussi pour ne pas rester dans une forme d’angoisse sans la possibilité d’être écoutée et soutenue dans ce que vous traversez. L’important est que vous puissiez mener une grossesse dans les meilleures conditions physiques et psychologiques.

Si cette alternative n’est pas envisageable, sachez qu’il existe des consultations spécialisées en addictologie pour les femmes enceintes. Le cadre qui y est proposé est bienveillant et non jugeant. Il s’agit de consultations anonymes et gratuites, dans lesquelles interviennent différents professionnels tels que des médecins addictologues, infirmiers et psychologues formés aux dépendances et à l’accompagnement de femmes enceintes. Ils seront en mesure de répondre à toutes vos interrogations dans une approche compréhensive et encadrante.

Vous trouverez en bas de page un lien permettant d’effectuer une recherche afin d’obtenir les coordonnées de ces services au plus près de chez vous.

Enfin, sachez bien sûr que nos écoutants se tiennent à votre disposition pour discuter de votre situation au 0 800 23 13 13, 7j/7 de 8h à 2h (appel gratuit et anonyme) ou par tchat via notre site internet de 8h à minuit.

Bien à vous

En savoir plus :

Retour à la liste