Par chat

Chattez avec
Drogues Info Service

Par téléphone

Drogues Info Service répond
à vos appels 7 jours sur 7

Contactez-nous

Adresses utiles

Vos questions / nos réponses Télécharger en pdf Imprimer Envoyer à un ami

Est ce que j’ai un problème ?

Par Julieb17

Au moment même où je vous écris je suis droguée à la cocaine… J’ai eu un passé difficile avec cette drogue, elle est rentrée dans ma vie doucement mais sûrement… j’ai fini par en prendre très souvent. En soirée, au travail… J’ai essayé de reprendre les choses en main. Je suis allée dans un centre d’addictologie, j’ai suivie une addictologue (mais ça c’est vite terminé parce que je ne voulais pas prendre de médicaments), et maintenant je suis une psychologue thérapeute depuis 1 ans. J’ai essayé de m’écarter de mes fréquentations (celle qui consomme des substances). Je me suis mise au sport, à la guitare, j’essaye d’avoir un programme chargé pour ne plus aller en soirée et craquer. Mais malgré tous ces efforts, il y a toujours quelque chose qui me ramène à ça, et je fini par acheter mon G. J’ai vraiment envie que ça sorte de ma vie. J’ai envie de pouvoir boire un verre avec mes amis sans même penser à aller aux toilettes pour taper ma trace. J’ai envie de pouvoir au moins contrôler cette addiction… Que si il y en a autour de moi, que je puisse savoir dire « NON ». Ou que au moins si je craque, et que je tape, que je sache m’arrêter. Parce que là, actuellement, tout ça met impossible. Si il y en a et qu’on m’en propose je prend, si il y en a et que le pochon n’est pas fini, tant pis je le termine toute seule c’est pas un problème ! Je ne sais plus comment faire, ça me pourrie la vie. Je veux vraiment mettre tout ça derrière moi, avancer, et devenir une femme plus saine. Avez vous des conseils à me donner ?

Mise en ligne le 26/01/2022

Bonjour,

Si vos efforts personnels et le suivi psychothérapeutique que vous avez mis en place depuis un an ne suffisent pas à vous permettre de vous détourner de la cocaïne, nous vous suggérons de reprendre contact avec une consultation d'addictologie afin de bénéficier d'une prise en charge spécialisée. Vous nous dites ne pas avoir adhéré à la proposition médicamenteuse de l'addictologue déjà rencontrée, peut-être pourriez vous prendre un autre avis. Il existe plusieurs centres de consultations autour de chez vous, les soins en addictologie ne sont pas sectorisés et vous pouvez tout à fait changer de département si vous le souhaitez. Nous vous joignons plusieurs contacts en bas de page. Comme vous le savez déjà probablement les consultations dans ces centres sont individuelles, confidentielles et gratuites.

L'alliance d'un suivi médical et psychologique est souvent nécessaire pour solutionner une problématique d'addiction. Si la prise d'un traitement médicamenteux est parfois préconisée, elle est en général transitoire et doit être considérée comme un moyen de favoriser l'arrêt ou la diminution des consommations. Si cette proposition vous était faite à nouveau et que cela vous heurte, il serait important que vous puissiez exprimer votre réticence ou vos incompréhensions. Il n'existe pas à proprement parler de médicament pour l'arrêt de la cocaïne mais, selon l'évaluation clinique faite par le médecin addictologue pour chaque individu, certains traitements peuvent créer des conditions pouvant faciliter l'arrêt.

Dans le même ordre d'idée, il est parfois utile de prévoir un temps d'hospitalisation pour ainsi créer des conditions plus favorables au sevrage et au maintien de l'arrêt des consommations. Il serait difficile à notre niveau de dire si dans votre cas cela serait recommandé mais cela fait partie des pistes possibles dont vous pourriez vous donner l'occasion de discuter avec des professionnels de l'addictologie. Quoi qu'il vous soit proposé, rien ne vous sera imposé, la pemiere actrice des soins c'est vous et vous resterez libre de suivre ou non les indications thérapeutiques qui vous seront faites.

Nous nous tenons à votre disposition si vous souhaitez revenir vers nous et prendre le temps d'échanger plus précisément sur les difficultés dans lesquelles vous vous trouvez. Nous sommes joignables tous les jours de 8h à 2h au 0 800 23 13 13 (appel anonyme et gratuit) ainsi que par Chat jusqu'à minuit.

Avec tous nos encouragements.

Bien à vous.

Pour obtenir plus d'informations, n'hésitez pas à prendre contact avec les structure


Centre Le Pélican

241, chemin des Moulins
73000 CHAMBERY

Tél : 04 79 62 56 24
Site web : www.le-pelican.org
Secrétariat : Du lundi au vendredi de 8h30 à 12h et de 14h à 18h
Accueil du public : Lundi de 8h30 à 12h et de 14h à 19h Mardi de 8h300 à 12h45 et de 14h à 18h Mercredi de 8h30 à 12h et de 14h à 18h Jeudi de 8h30 à 12h et de 14h à 19h30 Vendredi de 8h30 à 12h et de 14h à 18h
Consultat° jeunes consommateurs : Le mercredi de 9h à 12h et de 13h à 18h, le jeudi de 16h à 19h et un samedi sur deux de 9h à 12h (pour le samedi pour les jeunes et leur famille - pas les jeunes non accompagnés)
Substitution : Centre méthadone, délivrance traitement sur place, le matin
COVID -19 : Mai 2022 : accueil en présentiel sur rendez-vous

Médecine Interne et Infectiologie - Addictologie

Place Lucien Biset - Centre Hospitalier Métropole Savoie
73000 CHAMBERY

Tél : 04 79 96 51 06
Site web : www.ch-metropole-savoie.fr
Secrétariat : Du lundi au vendredi de 8h30 à 17h
Accueil du public : Du lundi au vendredi sur rendez-vous, avec un médecin addictologue, selon le planning
COVID -19 : Avril 2022: entretiens et accompagnement en présentiel sur rendez-vous ou sur indication médicale (médecin traitant ou autre) (téléconsultations possibles pour les patients déjà connus)

Centre d'addictologie de l'Ain - Association Addictions France 01

23 rue des Pérouses
01500 AMBERIEU EN BUGEY

Tél : 04 74 23 36 61
Site web : addictions-france.org/r
Secrétariat : Lundi au vendredi de 8h30 à 11h45 et de 13h30 à 17h
Accueil du public : Sur rendez-vous en appelant le secrétariat
COVID -19 : Mai 2022 : accompagnement individuel en présentiel, sur rendez-vous (téléconsultations envisageables au cas par cas). Activités groupales suspendues sauf interventions de prévention et de formation

CSAPA SITONI - Soins Insertion Toxicomanie Nord Isère - Centre référent carcéral

5, rue Charcot
Le Duplessis
38300 BOURGOIN JALLIEU

Tél : 04 74 93 15 64
Site web : www.assotandem.org
Secrétariat : Lundi de 9h à 19h Mardi de 9h à 12h30 Mercredi de 9h à 16h Jeudi de 10h à 19h Vendredi de 8h30 à 14h30
Accueil du public : Lundi de 9h à 19h Mardi de 9h à 12h30 Mercredi de 9h à 16h Jeudi de 10h à 19h Vendredi de 8h30 à 14h30
COVID -19 : Avril 2022 - Accueil en présentiel sur rendez-vous et possibilités de télé-consultations dans certaines situations

Retour à la liste