Par chat

Chattez avec
Drogues Info Service

Par téléphone

Drogues Info Service répond
à vos appels 7 jours sur 7

Contactez-nous

Adresses utiles

Vos questions / nos réponses Télécharger en pdf Imprimer Envoyer à un ami

Est ce que mettre une distance faire payer à un proche son addiction est utille

Par noiceinparadise

Mon compagnon à fait des choses horrible sous linfluance de l ice il a 37 ans il a commencer quand il a eut 22 ans je suis avec lui depuis 6 ans et il a repris après 3 ans de vie de couple il n'a cesser de replonger aujourd'hui je suis enceinte de 6 mois et j'ai tout perdu il m a voler je ne peux plus payer le loyer et je vie chez mes parents (J'ai 23 ans et nous avons un enfants de 5 ans).... Tout l'entourage en a marre de ses mensonges pour en avoir et ne crois plus en sa rémission. Nous avons décider d'avoir ce bébé ensemble je pensait qu'il s étais arrêter totalement depuis 1 ans. Mais il a repris depuis le début de ma grossese je pense... Est ce que dans ce cas lui rappeler ce qu'il a fait de mal est utile à sa rémission? Comment l'aider? Je ne sais plus si il veux arrêter car même si nous mettons les moyens parce qu'il le demande il fini par replonger.... je ne sais plus quand le croire.. Je suis là seul à être encore un peu la tout le monde lui tourne le dos et à part moi personne ne réponds à ses appel...

Mise en ligne le 24/10/2019

Bonjour,

Nous comprenons que les reprises de consommations de méthamphétamine de votre compagnon vous mettent à mal personnellement et dans votre vie familiale, que le doute ait pu s’installer suite à ses « défaillances» et que vous cherchiez des moyens de vous rassurer mais aussi de l’aider.

Difficile pour autant de vous dire assurément de quoi votre compagnon pourrait se saisir pour mettre un terme à ses usages. Lui rappeler les comportements inacceptables dont il a pu faire preuve, mettre en avant sa responsabilité conjugale et paternelle font partie bien sûr des éléments sur lesquels il pourrait décider de s’appuyer pour amorcer un changement. Plus que de ce que vous pourriez lui renvoyer, la mise en mouvement d’une remise en question dépend surtout de lui et des moyens qu’il accepterait de se donner pour aller dans ce sens.

Il nous semble en effet qu’il serait utile à votre compagnon de solliciter une aide extérieure pour lui permettre d’être accompagné dans une démarche de soins. S’il le souhaitait, une prise en charge spécifique, adaptée à ses difficultés et ses besoins, pourrait lui être proposée en centre d’addictologie.

La méthamphétamine est une drogue difficile à arrêter seul du fait des phénomènes de tolérance et de dépendance particuliers à ce produit. La « descente » est décrite comme redoutable et peut constituer un réel empêchement à l’arrêt, le seul moyen de l’éviter étant de reprendre du produit. Vous trouverez ci-dessous un lien vers une fiche d’information sur cette drogue afin de pouvoir prendre connaissance, si nécessaire, des points fondamentaux à avoir en tête pour ce produit.

Nous vous joignons un autre lien vers un article du site qui présente les différents dispositifs d’aide spécialisée en addictologie dans le cas où votre compagnon souhaite s’engager dans un projet de soins.

Parmi ces dispositifs, les CSAPA (Centres de Soins d’Accompagnement et de Prévention en Addictologie) reçoivent et accompagnent également l’entourage. Les consultations y sont individuelles, confidentielles et gratuites. Ce pourrait être un moyen pour vous d’être soutenue, conseillée, guidée pas à pas, et ce indépendamment du fait que votre compagnon soit lui-même suivi par le centre. Sur cette même page, un moteur de recherche vous donnera la possibilité de trouver les coordonnées du CSAPA le plus proche de chez vous.

Nous vous encourageons vivement à ne pas rester seule devant cette situation délicate et alors que vous êtes enceinte de votre deuxième enfant. Si besoin, les écoutants de notre service restent disponibles pour s’entretenir avec vous de manière plus directe et approfondie. Nous sommes joignables tous les jours de 8h à 2h au 0 800 23 13 13 (appel anonyme et gratuit) ainsi que par Chat, 7j/7 de 14h à minuit.

Bien cordialement.

 

En savoir plus :

Retour à la liste