Par téléphone

Drogues Info Service répond
à vos appels 7 jours sur 7

Contactez-nous

Adresses utiles

Vos questions / nos réponses Télécharger en pdf Imprimer Envoyer à un ami

Humeur agressive

Par Alcool Info Service

Bonjour, mon fils de 23 ans fume du cannabis, je constate que son humeur est très agressive, il prend tout ce qu'on lui dit contre lui et il veut nous faire croire que c'est nous ces parents qui nous emportons facilement et qui avons des problèmes. Il prêtent gérer sa consommation très bien. Mais moi sa mère je me rends bien compte qu'il y a quelque chose qui ne va pas. Que pouvons nous faire car il refuse d’admettre la réalité et comment pouvons nous aborder ce sujet sans confrontation car il refuse le dialogue. Merci de me répondre

Mise en ligne le 27/02/2014

Bonjour,

Les éléments que vous nous rapportez concernant les consommations de cannabis de votre fils ne permettent pas de préjuger d'une consommation problématique. L'humeur "très agressive" que vous observez chez lui peut être en lien avec tellement de choses. Le cannabis n'est pas particulièrement reconnu pour rendre agressif. D'une manière générale, c'est un produit qui a plutôt tendance à calmer, détendre, relaxer... Une personne qui précisément recherche ces effets parce qu'elle est tendue, angoissée, stressée, va de fait retrouver cet état quand les effets du cannabis se seront dissipés. Ce qui vous permettrait de mesurer où en est votre fils dans ses consommations, à condition évidemment de pouvoir dialoguer, serait d'en savoir d'avantage sur les fréquences d'usage, les contextes d'usage mais surtout les raisons pour lesquelles il a recours au cannabis.

Nous entendons votre inquiétude, cette intuition que quelque chose ne va pas comme vous le dites, et avons bien compris que les tentatives d'échange sur ce sujet justement étaient périlleuses. Il paraît compliqué pour l'instant d'inviter votre fils à aller parler de ses consommations à un professionnel dans une consultation spécialisée, ne serait-ce que pour faire le point, en revanche peut-être pouvez-vous faire de votre côté la démarche de vous y rendre.

La plupart des CSAPA (Centre de Soins d'Accompagnement et de Prévention en Addictologie) proposent de recevoir les parents, qui, comme vous, peuvent se sentir bien démunis face à leurs jeunes, pour du soutien, des conseils... Cette offre d'accompagnement parental peut justement viser dans un premier temps à reprendre le dialogue avec son enfant, à se repositionner pour qu'autre chose soit possible dans l'échange avec lui. Cela peut nécessiter quelques consultations, il n'y a effectivement pas une seule et unique façon de reprendre une situation relationnelle devenue difficile, les conseils ne peuvent être apportés qu'au cas par cas des difficultés présentées.

Si cette démarche vous intéresse, vous trouverez ci-dessous les coordonnées du CSAPA qui semble le plus proche de chez vous. Les consultations y sont individuelles, confidentielles et gratuites. 

Si vous le souhaitez, vous pouvez également revenir vers nous, nous sommes joignables au 0 800 23 13 13 tous les jours de 8h à 2h (appel anonyme et gratuit depuis un poste fixe), pour prendre le temps d'échanger plus précisément sur vos préoccupations concernant votre fils.

Cordialement.

Pour obtenir plus d'informations, n'hésitez pas à prendre contact avec les structures suivantes :


CSAPA Aline Vinot

11 rue Joseph Cugnot
66000 PERPIGNAN

Tél : 04 30 53 12 98
Accueil du public : Du lundi au vendredi de 9h à 17h
COVID -19 : reprise de l'activité en présentiel avec gestes barrières (lavage de mains, port de masques, ...).

Retour à la liste