Par téléphone

Drogues Info Service répond
à vos appels 7 jours sur 7

Contactez-nous

Adresses utiles

Vos questions / nos réponses Télécharger en pdf Imprimer Envoyer à un ami

"Je suis perdue..."

Par Profil supprimé

Bonjour, je suis complètement perdue.. J'ai un ami, auquel je tiens beaucoup, qui consomme de l'héroine... Ses parents sont au courant, mais ne semblent pas réagir comme il le faudrait, puisqu'il s'est braqué contre eux; sa mère a même décrété qu'elle ne voulait plus le voir... L'autre jour, j'ai été chez lui avec un autre ami, parce que je savais qu'il consommait de la drogue à chaque fois qu'il rentrait chez lui, et je me disais que si on était avec lui il s'abstiendrait... et il a consommé devant nous... Qu'est-ce que ça veut dire? Comment est-on censés réagir? J'étais vraiment triste, mais je ne savais vraiment pas quoi faire... Et je ne sais toujours pas... Quand je lui ai dit que c'était dangereux et que ça ne me plaisait vraiment pas..., il m'a seulement répondu que le jour où il serait "vraiment dépendant", il irait demander une boîte de subutex à son médecin... ça a beau le faire rire, je suis désespérée...

Mise en ligne le 26/12/2010

Bonjour,

Le première chose qui nous paraît importante est qu'il n'existe pas vraiment de bonnes manières de réagir, mais chacun fait comme il peut et comme il croit devoir faire. Les parents de votre ami ont peut-être eu une réaction et des mots durs, qui peuvent s'expliquer par le choc et l'impuissance ressentis face à cette triste nouvelle. Leurs relations s'arrangeront certainement, avec du temps et surtout de la communication. En ce qui vous concerne, il est bon que vous continuiez à voir votre ami, à lui dire que ce qu'il fait est dangereux et ne vous plaît pas. Même s'il vous répond sur le ton de la plaisanterie, cela ne veut pas dire que vos propos n'auront pas la résonnance que vous souhaitez un jour.

En revanche, si le fait qu'il consomme devant vous vous dérange, dites-le lui et essayez d'établir ensemble certaines "règles" quand vous vous voyez. Mais il est difficile de savoir ce que cela veut dire : peut-être est-ce de la provocation, peut-être au contraire un appel à l'aide... Vous pouvez parler de ce comportement qu'il a avec vous, de cette manière de banaliser des choses qui ne sont pas si banales que ça. Par exemple au sujet du subutex, vous pouvez l'interroger sur le fait de savoir si cela ne le dérangerait pas de devenir "malade" de la drogue au point de devoir aller voir un médecin et de prendre un traitement médicamenteux...

Enfin, il vous serait certainement utile d'en parler à votre tour pour être aidée. Peut-être pouvez-vous vous tourner vers vos parents pour cela, qui peuvent vous donner leurs points de vue d'adultes et de parents justement (par rapport à ceux de votre ami). Il existe également des centres de soins spécialisés en toxicomanie, qui accueillent également les proches des usagers afin de les informer, de les conseiller et de les soutenir face à des situations difficiles. N'hésitez pas à vous y rendre pour en parler.

Pour en parler, pour être aidée et conseillée, vous pouvez également contacter Drogues info service en composant le 0 800 23 13 13 (appel annonyme et gratuit depuis un poste fixe), tous les jours de 8h à 2h.

Bien à vous.

Pour obtenir plus d'informations, n'hésitez pas à prendre contact avec les structures suivantes :


Retour à la liste