Par téléphone

Drogues Info Service répond
à vos appels 7 jours sur 7

Contactez-nous

Adresses utiles

Vos questions / nos réponses Télécharger en pdf Imprimer Envoyer à un ami

"Je veux l'aider !"

Par Profil supprimé

Bonjour, mon copain prenait de l'heroine depuis des mois sans que je le sache! Il a commencé son traitement avec le subutex mais je suis persuadé qu'il continu a en prendre malgré sont traitement de subtitition.Une chose est sur c'est qu'il ce renferme sur lui même, il souris plus, on lui propose du travail il refuse, il ce renferme sur lui même!Et il a pris plusieurs rendez vous avec un psychologue et a chaque fois annul au dernier moment.Je ne sais plus quoi faire et je ne lui fais pas du tt confiance...et il passe des heures tt seul.Je ne sais jamais ou c'est qu'il est et je me dis qu'il est toujours dans l'heroine...Et le gros souci c'est son entourage le plus proche en prends dc ça ne l'aide pas pour son sevrage! Que puis je faire pour l'aider?Merci a vous

Mise en ligne le 09/10/2009

Bonjour.

Tout d'abord, sachez que nous comprenons vos difficultés et celles de votre copain. 
En ce qui vous concerne, la confiance que vous avez en lui a été mise à mal par ces mois de consommation d'héroïne à votre insu, et il paraît évident que chaque moment qu'il passe sans vous vous amène à douter de sa conduite. Cette confiance n'est pas perdue, puisque vous exprimez toujours vouloir l'aider. Seulement, il faudra certainement du temps avant qu'elle puisse être totalement restaurée.
Par ailleurs, à titre d'information, le Subutex bloque l'effet de l'héroïne durant 24 heures, ce qui fait que si l'on prend de l'héroïne après avoir pris du Subutex on ne sent pas ou peu les effets du produit. De la même manière, si l'on prend de l'héroïne avant de prendre du Subutex, soit on ne ressent pas l'effet de l'héroïne, soit on ressent des signes de manque.

D'autre part, vous citez un élément fondamentalement positif dans votre question par le fait qu'il ait débuté une démarche de soin. En effet, cela signifie qu'il reconnaît être dépendant, en souffrir, et qu'il existe chez lui une réelle volonté de s'en sortir. Il a ainsi fait appel à des professionnels à même de pouvoir l'aider de manière adaptée.
Néanmoins, une telle démarche n'est pas chose facile et s'inscrit dans la durée. Le fait qu'il ait pris contact avec ces professionnels est une première étape majeure. La mise sous traitement de substitution est la deuxième. Ensuite, afin de consolider l'arrêt de l'héroïne et d'éviter les rechutes, il est important que le suivi médical et un éventuel suivi psychologique soient effectifs. De ce dernier peut découler un réel travail psychothérapeutique qui permet à la personne d'identifier et de prendre conscience de certains éléments ayant amené à la consommation d'héroïne et la fragilisant dans son maintien de l'abstinence. Vous évoquez par exemple le fait que votre copain soit exposé au produit par l'intermédiaire de son entourage. C'est une chose dont il a sans doute conscience mais sur laquelle il ne lui est pas facile de pouvoir agir pour l'instant. Il est donc nécessaire de saisir que les enjeux sont importants et qu'il est parfaitement compréhensible que votre ami éprouve les plus grandes difficultés à honorer les rendez-vous qu'il prend avec le psychologue. Les idées pour lui de changer et d'aborder des évènements douloureux de son existence doivent également participer à ces difficultés.

Dans tous les cas, le fait qu'il s'isole atteste qu'il se sent mal. Vous pouvez l'aider en valorisant sa démarche. De votre bonne compréhension de sa souffrance dépend la manière dont vous serez en mesure de lui parler et de lui apporter le soutien dont il a besoin à coup sûr. Rapprochez-vous de lui dans les moments où il est seul, assurez-le de vos sentiments, de votre volonté de l'aider, de votre certitude qu'il a fait le bon choix en entamant une démarche de soin.

Il nous semble également important que vous puissiez être soutenue dans la situation difficile que vous vivez. Ainsi, si vous le désirez, vous pouvez contacter notre service téléphonique, anonyme et confidentiel, au 0800 23 13 13 (gratuit depuis un poste fixe) ou au 01 70 23 13 13 (coût d'une communication ordinaire depuis un portable) afin que nous puissions vous aider.

Cordialement.

Retour à la liste