Par téléphone

Drogues Info Service répond
à vos appels 7 jours sur 7

Contactez-nous

Adresses utiles

Vos questions / nos réponses Télécharger en pdf Imprimer Envoyer à un ami

Mal de nez

Par Profil supprimé

voila j'ai 26 ans et je consomme de l'héroine depuis 10 ans.J'aimerais décrochée parce que j'ai un traitement a la méthadone mais depuis plusieurs mois j'ai trop mal au nez.Je suis allée voir des médecins ORLet tou ce qui m'entoure mais ya que la came qui me fai effet.maintenant ca descen dans la gorge et si je ne prend rien je souffre énormement.aidez moi parce que honnetement je pense ka une choze me suicider pour ne plus avoir mal tellement c'est douloureux

Mise en ligne le 15/07/2010

Bonjour,

Vous avez laissé deux messages, que nous nous proposons de traiter en une seule fois. En effet, les deux se rejoignent pour en arriver à ce qui vous pose problème actuellement : ce mal de nez qui vous fait tant souffrir et qui vous empêche d'arrêter l'héroïne.

Vous nous demandez des solutions, un médicament.  Il n'y a pas de solution ou de remède miracle, vous vous en doutez bien. Vous ne voulez pas que l'on vous dise d'aller voir des spécialistes car vous l'avez déjà fait et vous n'en êtes pas plus avancée aujourd'hui. Cela ne nous laisse pas beaucoup de marge de manoeuvre, vous en conviendrez peut-être !

L'arrêt de l'héroïne ne peut se faire sans désagrément, d'intensité plus ou moins forte, mais cependant souvent transitoire. La douleur ressentie quand vous arrêtez de consommer vous "oblige" à continuer, et pourtant, dans le même temps, vous n'imaginez pas continuer à consommer comme cela, vous voulez arrêter. Ces deux éventualités comportent des avantages et des inconvénients, et vous seule pouvez décider de celle qui sera la meilleure pour vous, au regard de votre situation.

Vous dites que votre vie n'est qu'une "descente aux enfers" ; la description de votre parcours laisse comprendre effectivement que ces dernières années ont été teintées de souffrance, dont vous essayez de vous sortir du mieux que vous pouvez. En effet, vous avez rencontré des spécialistes, vous avez un traitement méthadone qui, même s'il ne vous satisfait pas pleinement, montre que vous êtes dans une démarche de soin, une démarche pour vous faire aider, pour aller mieux. Nous vous en félicitons et vous y encourageons de tout coeur.

Continuer de consommer risque d'aggraver votre problème de cloison nasale, que cette même consommation vient apaiser. C'est un peu comme un cercle vicieux. En sortir va certainement vous demander beaucoup de courage et c'est pourquoi nous vous suggérons de réfléchir aux choses à mettre en place pour que cela se passe, non pas sans aucune douleur, mais "le moins douloureusement possible". Il existe des lieux qui pourront vous accompagner pendant l'arrêt, en essayant de soulager au mieux les douleurs que vous pouvez ressentir.

Pour en parler, pour discuter des possibilités qui sont les vôtres, vous pouvez si vous le souhaitez, contacter l'un de nos écoutants au 0800 23 13 13 (Drogues Info Service, appel anonyme et gratuit depuis un poste fixe, tous les jours de 8h à 2h du matin).

Bien à vous.

Retour à la liste