Par téléphone

Drogues Info Service répond
à vos appels 7 jours sur 7

Contactez-nous

Adresses utiles

Vos questions / nos réponses PDF Imprimer EnvoiMail

Maman inquiète

Par catichou

ma fille est sous methadone depuis 1ans mais elle estpartie a narbonne faire une formation elle a replonge polytoxcico du coup elle a fait une ts elle c’est casse les 2 talons donc sur fauteuit roulant mais apres quand elleva pouvoir remarcher que va t’elle faire dit vouloir arreter cette merde je suis tres inqiete merci de vos reponse catichou

Mise en ligne le 08/10/2009

Bonjour,

La voie de la "guérison" n’est pas toujours de mettre fin tout de suite à la dépendance. Chercher cet objectif trop vite et trop tôt peut même conduire à la rechute.
A la rigueur, on peut même bien vivre tout en étant dépendant. L’objectif thérapeutique d’un traitement à la méthadone est en premier lieu de stabiliser le patient dont la vie a été désorganisée par l’héroïne. Cela peut prendre du temps, mais un tel traitement peut durer des années parce qu’il est peu toxique pour l’organisme. En revanche, il peut présenter des effets secondaires altérant la qualité de vie. C’est là que le dialogue entre votre fille et son médecin est important. C’est lui qu’il faut favoriser avant tout.

Ce traitement n’est pas suffisant "en soi". Il n’est que l’un des aspects de ce qui peut représenter pour votre fille la "guérison". Il faut donc dans la mesure du possible l’encourager à travailler en parallèle sur le plan psychologique dans un objectif de "deuil" progressif de la drogue et de renforcement personnel.

Nous vous déconseillons de critiquer ce traitement "par principe" même si nous comprenons que vous soyez interloquée parce qu’il ne résout pas le problème de dépendance. Ne semez pas le doute dans l’esprit de votre fille car ce traitement a certes des contraintes mais c’est aussi l’un de ceux qui a le meilleur potentiel pour l’aider à s’en sortir. Soyez surtout à l’écoute de votre fille et aidez-la au besoin à exprimer à son médecin ses questions et ses difficultés par rapport à son traitement. Discutez aussi avec elle de ce qu’elle pense qui pourrait améliorer son équilibre et aidez-la si possible dans cette direction.

Cordialement.

Retour à la liste